In the Pines

AroarA
In the Pines
2013(Club Roll / Universal)

Voir recommande
In the Pines (maxi) Critique par Voir.ca - . Cote: 4

Duo indie pop psychédélique – et couple – montréalais formé par Ariel Engle et Andrew Whiteman (aussi aperçu au sein de Broken Social Scene), AroarA surprend avec In the Pines, un maxi accaparant les tendances actuelles sans verser dans la récupération crasse, bien au contraire. Œuvre enregistrée dans le salon, à la bonne franquette, ce EP est inspiré des écrits de la poète Alice Notley, ce qui donne lieu à des strophes sortant des sentiers maintes fois battus. Musicalement, les amoureux épatent en flirtant avec la pop électro aux accents aussi kitsch que branchouillards de The Knife et Grimes (la pièce d’ouverture #11), en plus d’évoquer l’ex-collègue de Whitman, Leslie Feist (dans des chansons plus épiques comme #6), voire The Eels et TV on the Radio (dans des morceaux plus sombres à la #5). Bref, un ovni mi-brouillon, mi-hétérogène, mais surtout captivant.

+ Ajouter le vôtre Commentaires 2

  • 10 mars 2013 · 12h06 Marc-André Mongrain

    Bien d’accord avec les comparaisons et l’appréciation générale de l’album.

    Toutefois, attention : Alice Notley est la poète ayant écrit le recueil « In The Pines » et non une membre du duo. Ariel Engle complète le duo avec Whitman.

  • 10 mars 2013 · 12h10 Marc-André Mongrain

    Bien d’accord avec les comparaisons et l’appréciation générale de l’album.

    Attention, toutefois: Alice Notley est la poète ayant publié le recueil « In The Pines » et non une des membres du duo. Ariel Engle complète le duo avec Whitman.

Partager votre critique

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel