Ne manquez rien avec l’infolettre.
Guide albums
Christine Ott & Torsten Böttcher: Nanook of the North

Christine Ott & Torsten Böttcher
Nanook of the North

Gizeh Records / Kompakt.FM, 2019

Christine Ott est d’abord connue comme ondiste, et c’est elle que l’on entend jouer des ondes Martenot dans la bande sonore du film Le fabuleux destin d’Amélie Poulain (2001). Ici c’est la pianiste et compositrice que l’on entend, alors qu’elle se livre à l’une de ses activités préférées: inventer une nouvelle bande sonore à jouer en direct devant un film muet, en l’occurrence le documentaire Nanook of the North de Robert Flaherty (1922). Dans cette version abrégée, elle enchaîne avec l’aide du percussionniste Torsten Böttcher (hang, kalimba et didgeridoo) des mélodies qui évoquent les grands espaces du Nord, mais aussi les espaces intérieurs de la contemplation. Les pianistes « atmosphériques » ont la cote depuis quelque temps et le travail de ce duo piano/percussions se démarque largement par l’originalité de sa palette sonore.