Ne manquez rien avec l’infolettre.
Guide albums
The Cure: 40 Live DVD

The Cure
40 Live DVD

Eagle Vision, 2019

J’ai été un fan de la première heure de The Cure, et surtout de celle-là, la première, parce qu’après, une fois la surprise passée, c’est devenu autre chose. Mais ils ne sont pas beaucoup, de la « promotion 1978 », à pouvoir s’offrir un regard rétrospectif de cette ampleur, même si l’emblématique Robert Smith reste le dernier des Three Imaginary Boys. On trouve ici deux concerts bien différents, que deux semaines séparent, et qui ne partagent que huit pièces communes (sur 30 chaque fois). Le premier disque, enregistré au Southbank Centre en clôture du Meltdown Festival, dont Smith était le commissaire, le 24 juin 2018, s’ouvre magnifiquement sur la pièce titre du premier disque du groupe, pour se clore sur Boys Don’t Cry, son grand hit. Le deuxième disque, lui, enregistré à Hyde Park devant 65 000 personnes le 7 juillet, se termine avec Killing An Arab, qui reste tout aussi controversée, 40 ans plus tard.