Nightmare

Avenged Sevenfold
Nightmare
(Warner Bros)

Nightmare Critique par Voir.ca - . Cote: 2.5

Les membres du groupe californien ont vécu la mort, en décembre 2009, du batteur Jimmy «The Rev» Sullivan. C’est donc sans surprise qu’on constate que les ballades So Far Away, Victim, Tonight, Fiction, et la power ballade Save Me y font référence. Néanmoins, au-delà de l’hommage normal, le cinquième disque d’Avenged Sevenfold semble avoir été écrit sur le pilote automatique, une impression que même la présence du batteur Mike Portnoy, de Dream Theater (l’idole de The Rev), ne parvient pas à secouer. Même si les influences metalcore et heavy metal du groupe insufflent une dose appréciable d’adrénaline à des morceaux comme Nightmare, God Hates Us et Buried Alive, au final, on ne peut que déplorer l’absence de cohésion de l’album.

Partager votre critique

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel

Concours

+ Concours →