Gravity at Last

Ayo
Gravity at Last
2008(Polydor/Universal)

Voir recommande
Gravity at Last Critique par Voir.ca - . Cote: 3.5

Moitié nigériane, moitié gitane, cette jolie bohème avait mis la France à genoux avec Down on My Knees, un cri du coeur qu’elle défendait seule avec sa guitare acoustique et sa coiffure afro. Deux ans plus tard, voici venu le temps de la confirmation et de la maturité. Gravity at Last pèse en effet plus lourd et, surtout, se révèle aussi «groundé» qu’on pouvait l’espérer. Plus musclé aussi, avec du blues électrique, des cuivres en renfort et un clin d’oeil à l’afrobeat dès la pièce d’ouverture I Am Not Afraid. Mais elle a beau avoir changé de tête, assuré la réalisation (conjointement avec Jay Newland) et bénéficié d’un entourage plus corsé, la fille reste d’une spontanéité désarmante. Un seul reproche: les chansons sont trop brèves.

Partager votre critique

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel

Concours

  • Thus : Owls

    À gagner, 1 des 2 paires de billets pour le spectacle "Thus : Owls" le vendredi 10 octobre prochain à la Maison de la culture Maisonneuve à 20h.

+ Concours →