À l’origine

Benjamin Biolay
À l’origine
2005(EMI)

Voir recommande
À l'origine Critique par Voir.ca - . Cote: 4

Après la parenthèse Home (joli disque avec sa femme Chiara Mastroianni) et la b.o. Clara et moi, voici le troisième album du jeune prodige de la nouvelle scène française. Biolay nous avait habitués à de somptueuses ballades pour piano et violon, le voici maintenant en (presque) rockeur. Toutes guitares électriques dehors, Biolay est stupéfiant de justesse, d’ironie (Ground Zero Bar, Ma chair est tendre). Sa voix se muscle, prend du tonus, mais sans jamais se travestir dans le cri. Il élève un peu la voix, et ça donne les splendides L’Histoire d’un garçon et Tant le ciel était sombre. Mais la mélancolie ne le quitte jamais tout à fait, le temps d’évoquer Paris ou de faire un duo avec Françoise Hardy, sa fan numéro 1. À l’origine est le disque le plus abouti et jouissif de Biolay, de quoi clouer le bec à ses détracteurs.

Partager votre critique

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel

Concours

+ Concours →