Ésimésac

Michel Corriveau
Ésimésac
2012(S7 Productions)

Ésimésac Critique par Voir.ca - . Cote: 3

Bien que le film ait été accueilli tièdement par la collègue Manon Dumais, la trame sonore d’Ésimésac, elle, demeure satisfaisante. Œuvre signée Michel Corriveau (compositeur à qui l’on doit, notamment, plusieurs pièces pour des films réalisés par Érik Canuel), Ésimésac en musique évoque autant Tiersen (l’intro Sur ses épaules, ayant des échos de la fameuse Valse d’Amélie) que Morricone (les teintes flamencos de l’extrait Le pétale perdu et les touches westerns retrouvées ici et là – qui rappellent au passage la mise en images du Saint-Élie-de-Caxton fantasmé – viennent en tête). Bien que les mélodies de Corriveau se prêtent mieux au long métrage qu’à un album indépendant de son référent, les amateurs de folk instrumental – et du film de Luc Picard, bien entendu – devraient adorer. 

Partager votre critique

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel