Zoom

Rachid Taha
Zoom
2013(Naïve)

Voir recommande
Zoom Critique par Voir.ca - . Cote: 4

Le rockeur Rachid Taha réalise une excellente opération avec ce Zoom qui lui garantit un retour en force. Il y a une foule d’invités ici, la plupart regroupés dans la superbe finale, une version «boostée» de Voilà voilà!, cette chanson fétiche que l’Algérien ressort chaque fois qu’il faut signaler une résurgence du racisme dans la douce France. Il y a aussi l’ombre d’Elvis (Now or Never arabisée), Brian Eno, et Jean Fauque, l’ex-parolier de Bashung, qui fait mouche avec Zoom sur Oum, un hommage à la grande Oum Kalsoum. On reconnaît sa griffe dans des phrases comme «Quand je m’oxyde à l’Occident» que Taha rend parfaitement. Mais la meilleure nouvelle est l’intégration du guitariste britannique Justin Adams qui accomplit ici un travail d’une grande clairvoyance comme arrangeur et réalisateur, prenant la place qu’occupait autrefois son compatriote Steve Hillage.

Partager votre critique

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel

Infolettres