Shangri-La
0

Cotez cette fiche

Yacht
Shangri-La
(DFA)

Shangri-La Critique par Voir.ca - . Cote: 2.5

La manoeuvre du tandem Jona Bechtolt/Claire L. Evans visant à articuler leurs supputations sur les grandes questions de la vie (l’au-delà, pourquoi sommes-nous là, etc.) sur un ton plus pop n’est pas exactement ratée, mais elle est loin d’égaler l’excellent See Mystery Lights (2009). Plus fermement ancré dans le disco (I Walked Alone) et le synth-pop (Love in the Dark), Sangri-La témoigne pourtant de la même touche bancale, légèrement maladroite, qui faisait le charme de l’opus précédent, sans compter un abandon naïf plus grand encore, mais en dépit de quelques moments forts (One Step, Holy Roller), il n’y a rien ici qui agrippe vraiment. Au terme d’un album qui se veut justement plus accessible, c’est quand même problématique.

Partager votre critique

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel

Concours

+ Concours →