Blogue de Joël Martel Partiellement Martel RSS

Ayant découvert très jeune que je n'avais aucune capacité en matière de prestidigitation, j'ai décidé d'écrire.

Jean Charest : Sacré coquin!

28 mai 2012 · Société · Joël Martel
11

Yo Jean, c’est encore moi, Joël. Ça faisait un bout hein? D’ailleurs, parlant de bout, où est-ce que tu es bonhomme? Me semble que je te vois nulle part de ces temps-ci. En tout cas… Écoute, tu vas peut-être me trouver vite en affaires mais tsé, depuis la dernière fois où je t’ai écrit, les choses ont vraiment changé. Il y a quelques semaines, je m’excusais presque de te tutoyer et là, je serais vraiment désolé de ne pas le faire. Parce qu’il faut s’entendre là-dessus: ne pas tutoyer un ami, c’est assez spécial. Aussi, je serai franc avec toi, ça me fait encore bizarre de concevoir que toi et moi, on est maintenant des copains. Ben honnêtement, je ne t’avais pas vu venir. Tu m’as vraiment eu. Mais bon, tout ça, c’est maintenant du passé. Comme tu le sais Jean, j’habite une petite ville du Lac-St-Jean qui s’appelle Alma. Pendant les 100 premiers jours de la grève étudiante, on a quand même été les premiers à devoir négocier avec les conneries d’injonctions. Sans exagérer, ça a brassé fort en sifflet. C’est sûr que personne ne s’est fait taper dessus ou gazer, mais les étudiants du Collège d’Alma ont quand [...]

Lire le billet →

SPVM: le shérif sera en prison

20 mai 2012 · Société · Joël Martel
11

Salut SPVM, je t’écris ce soir en tant qu’ami. Oui oui. L’affaire c’est que tous les deux, on a une relation quand même idéale. Dans le genre que comme je vis à 5 heures de char de toi, on n’a jamais de comptes à se rendre vraiment. Et puis, les quelques fois où je me rends dans ta ville, ça adonne toujours qu’on n’a juste pas le temps de se voir et sais-tu, c’est peut-être mieux comme ça. Maintenant, tu remarqueras que je me permets de te tutoyer et si je fais ça, c’est qu’en réalité, je m’adresse à chacun des individus qui te composent. En d’autres mots, je m’adresse à toi, le policier ou la policière. Je présume que toi, ainsi que tes collègues, avez tous une histoire qui vous a mené vers ce travail. Peut-être avais-tu comme idole Don Johnson dans Miami Vice? Peut-être était-ce Dirty Harry qui t’a inspiré alors que tu n’étais qu’un gamin? Je l’ignore mais je suis à peu près certain d’une chose à propos de toi: j’imagine que tu rêvais de connaître le feeling de se sentir comme un héros, le soir en rentrant du boulot. Alors dis-moi, est-ce que je me trompe [...]

Lire le billet →

Michelle, tu me fais capoter

18 mai 2012 · Société · Joël Martel
7

Salut Michelle, tu vas me trouver bizarre de t’écrire alors que je sais pertinemment que tu es très occupée présentement et que tu n’as certainement pas le temps de me lire mais que veux-tu, c’est plus fort que moi. C’est comme une pulsion genre. Aussi, tu remarqueras que je me permets de te tutoyer et j’espère que tu me pardonneras cette légère impolitesse. Vois-tu, j’avais noué une belle complicité épistolaire avec Line (à sens unique mais bon…) et comme tu as pris sa place, j’ai comme l’impression que toi et moi, on a tout pour devenir des BFF. Oui oui, best friend forever Michelle. D’ailleurs, je pensais à ça ce soir et je te dis ça comme ça, mais tes amis et amies doivent se compter immensément chanceux de t’avoir auprès d’eux. Non mais tsé, des vrais amis, j’en ai une coupelle mais des comme toi, non. Si tu savais le nombre de fois où je me dis que ça serait pratique de pouvoir compter sur quelqu’un qui brasserait le monde à ma place? J’aurais tellement de choses à lui demander! En tout cas Michelle, c’est quand même capoté ce que tu viens de faire là!  Non mais t’en rends-tu [...]

Lire le billet →

Testament d’un chroniqueur

4 mai 2012 · Société · Joël Martel
14

Salut à toi lecteur ou lectrice, Tout d’abord, tu remarqueras que je me permets de te tutoyer car, vois-tu, pendant près de deux ans, je me suis déjà permis d’entrer dans ton char, dans ton restaurant préféré, dans ta maison, dans ton sac d’épicerie et même parfois dans ta tête. J’aime croire que je t’ai aussi accompagné quelques fois pendant ton heure de lunch ou tard dans le silence de la nuit. Je me dis donc qu’après tant d’impolitesse de ma part, de te tutoyer n’est pas si pire que ça. Enfin, pour être franc avec toi, c’est qu’avec le temps, j’ai appris à te connaître par l’entremise de tes commentaires, de mes chroniques que tu partageais sur Twitter ou Facebook, des discussions autour d’une cigarette le vendredi soir au bar et, pardonne-moi cette sensiblerie, mais j’ai fini par te considérer comme un ami. Comme tu le sais probablement, je suis désormais un sans-papier. Le journal pour lequel j’ai consacré une grande partie de mon temps et de mes réflexions depuis 2010 est disparu. Je ne te le cacherai pas, j’en ai braillé. Même que, humiliation ultime, j’ai même craqué en entrevue à la télé de Radio-Canada. Je ne peux [...]

Lire le billet →

Beauchamp: Le sang des innocents

26 avril 2012 · Société · Joël Martel
36

Salut Line, c’est encore moi. Et boboy… Je sais pas si tu as regardé la télé ou sur le web ce soir, mais au cas où personne ne te l’aurait dit, la marde est pognée solide! Je te dis ça parce qu’à la lumière de l’ensemble de ton oeuvre depuis le début de la grève étudiante, je commence à sérieusement penser que tu es entourée de la pire équipe de cul qui n’ait jamais existé. Non mais tsé, tu voudrais faire pire pis faudrait être vraiment inventif. Jusqu’à cette semaine, je me gardais d’avancer que ton attitude et celle de ton équipe de conseillers relevait de la connerie à l’état pur mais là je regrette. En fait, je regrette parce que je sous-estimais ton talent pour faire pogner la marde. J’en suis désolé parce qu’avoir su, je te l’aurais dit au risque de te faire de la peine mais là, on vient vraiment de passer à un tout autre niveau. Avec ton combo où ta demande à la trêve sentait la crosse à plein nez, et ensuite ton annonce de l’arrêt des négociations, ça serait poli de qualifier ta façon de gérer la crise en qualifiant tout ça de connerie. [...]

Lire le billet →

Enfle-toi pas la Terre

23 avril 2012 · Société · Joël Martel
5

Salut la Terre, tout d’abord, tu dois me trouver un peu hippie sur les bords de t’écrire une lettre. Aussi, comme tu l’as remarqué, je me permets de te tutoyer et ça n’a juste pas de sens. Mais bon, j’imagine que tu sais plus de choses que moi, donc par extension, je présume que tu as des notions en stylistique et que tu comprends ma démarche. Si je prends le temps de t’écrire en ce 22 avril, c’est par amitié. Tsé, dans la vie, on reconnaît nos vrais amis à ceux qui ont le courage de te mettre en garde et de te le dire quand ça dérape. Là, ne vas surtout pas penser que mon but est de te casser ton fun après la superbe journée que tu viens de passer. C’est juste que je voulais mettre une petite chose au clair avec toi. Parce que là, vite de même, j’ai l’impression que personne ne t’en a encore parlé pis je trouverais ça plate que tu l’apprennes par l’intermédiaire de Richard Martineau genre. Vois-tu, on ne se le cachera pas, on pourra dire que le 22 avril 2012 a vraiment été un de tes 15 minutes de gloire. Du [...]

Lire le billet →

Maladie gouvernementale

20 avril 2012 · Société · Joël Martel
7

Salut gouvernement provincial. Tout d’abord, tu dois te dire que c’est n’importe quoi de tutoyer un gouvernement mais justement. On ne se fera pas de cachettes, tu es rendu pas mal n’importe quoi. En fait, sans vouloir insulter personne, la dernière fois que j’ai vu quelque chose qui était aussi n’importe quoi, j’avais 21 ans, j’avais mangé des champignons magiques et je pensais que j’étais en fusion avec mon divan. Tu vois le genre? Non mais là, l’affaire de faire durer la grève, c’était relativement drôle jusqu’à un certain moment tsé. Même que, ça m’a inspiré des billets de blogue qui ont fait en sorte que des jeunes m’ont reconnu au dépanneur une fois. Si Claude Perrier lisait ça, il la trouverait très bonne. Reste que tu as fait les choux gras des journalistes en titi. Je le répète, c’était le fun jusqu’à un certain point. Me semble que ça fait longtemps que tout le monde dit qu’il ne se passe rien et puis là, hop, il se passait enfin quelque chose. Tsé, à la limite, c’était divertissant parce mis à part le très désolant accident de l’oeil, y avait pas de morts à l’horizon. On voyait des rues se [...]

Lire le billet →

Radio commerciale: Le goût des autres?

12 avril 2012 · Société · Joël Martel

Salut Guy, je t’écris en réaction à ce succulent texte du Journal de Québec. Je me permets de te tutoyer car vois-tu, l’oncle de mon amie Valérie est un de tes chums. J’avoue que c’est un peu tiré par les cheveux comme lien de proximité mais si tu savais, j’ai déjà trouvé pas mal pire par le passé pour tutoyer du monde. Pis en plus, de par ta fonction de directeur musical de CKOI, et surtout, de par ta grande influence sur tout l’univers radiophonique du Québec, tu es un peu comme le gars qui me suit dans tous les endroits publics et qui m’impose toujours les mêmes tounes stressantes. Bref, je lisais cet article du Journal et une vieille question qui me hante depuis des années a refait surface: Pourquoi toi? Non mais, derrière l’apparente simplicité de ma question, tu te dois de savoir qu’il y a là une profonde réflexion philosophique qui s’y cache. Tu vois, si je me fie à la réaction générale des gens qui m’entourent, et notamment ma blonde, j’ai des drôles de goûts en matière de musique. En fait, je sais depuis longtemps que ce que j’aime ne plaît pas souvent aux [...]

Lire le billet →

Pour la désinstallation de Charest

10 avril 2012 · Société · Joël Martel
14

Salut Jean, il y a environ une semaine de ça, j’écrivais une lettre bourrée de bonnes intentions à ta ministre Line Beauchamp pis là, je checke ça aller pis faut croire que le message a vraiment passé dans le beurre. Donc pardonne-moi de prendre quelques minutes de ton précieux temps mais honnêtement, je m’en sacre un peu. Tout d’abord, tu remarqueras que je me permets de te tutoyer. L’affaire c’est que même si je n’ai jamais voté pour toi et ton parti, ça fait déjà presque dix ans que tu prends plein de décisions qui ont une influence dans ma vie et, j’ignore si c’est une espèce de dérivé du syndrome de Stockholm, mais avec le temps, j’ai comme l’impression qu’une relation à sens unique s’est développée entre toi et moi. Tu vas rire mais tu es devenu un peu comme mon deuxième père en quelque sorte. Genre qu’à chaque fois que tu fais des moves qui me font chier, tu me dis que c’est pour mon bien. Bref, je pense que nous sommes rendus à un point dans notre relation où je ressens le besoin de me livrer. En plus, on ne sait jamais les surprises que la vie [...]

Lire le billet →

Radio-Can ne sera plus sur ton dos Stephen

4 avril 2012 · Société · Joël Martel
18

Salut Stephen, je t’écris en réaction avec les coupures annoncées à Radio-Canada. Tout d’abord, tu remarqueras que je me permets de te tutoyer. C’est que, vois-tu, avec tout ce que je paie en impôts fédéraux, j’ai un peu l’impression d’être ton boss et là, sans vouloir t’offenser, je trippe pas pantoute sur ton cas. C’est comme si le gars des ressources humaines t’avait engagé pendant que j’étais tombé malade et qu’en revenant au travail, je découvrais non seulement que tu étais rendu le gérant de ma shop, mais qu’en plus, j’étais pogné avec toi parce que tu avais fait assez de temps pour être protégé par le syndicat. Et puis, je te tutoie aussi parce que je n’ai juste pas de classe. Écoute Stephen, si ton but était de me mettre à boutte, je te dis chapeau! C’est très bien réussi de ta part. Tsé, j’ignore si c’est un sophisme l’histoire comme quoi qu’en achetant un avion de moins pour l’armée canadienne, on aurait ainsi pu éviter toutes les coupures à Radio-Canada, mais si c’est bel et bien vrai, je commence vraiment à te suspecter d’avoir des idées pas très catholiques derrière la tête. Je ne te le [...]

Lire le billet →
Page 1 sur 15212345678910...152

S’abonner au blogue

@joelmartel

+ @joelmartel →

Catégories