Blogue de Manon Dumais Cinémaniaque RSS

Après des études en arts, en cinéma et en littérature, j’ai tenté de me trouver un poste d’enseignante au cégep ou devenir muse d’un grand écrivain. Ayant un loyer à payer, je suis tour à tour devenue correctrice-réviseure, rédactrice de manuels scolaires et fille de pub. Puis, par un beau jour d’automne, je devins journaliste et critique de cinéma. The rest is history, comme qu’on dit…

Cinemania 2013 : De Zlotowski à Farhadi

16 novembre 2013 · Cinéma · Manon Dumais

Alors qu’il tournait Grand Central de Rebecca Zlotowski dans une centrale nucléaire en banlieue de Vienne, Tahar Rahim regagnait Paris chaque week-end afin d’assister aux répétitions du Passé d’Asghar Farhadi. Voici un bref aperçu des impressions de tournage de l’acteur rencontré hier après-midi. : Alors que chez Farhadi, on rencontre des personnages de femmes fortes, Rebecca Zlotowski a voulu explorer l’univers masculin qu’elle croyait avoir négligé dans Belle épine, comment avez-vous abordé son univers? « C’était la première fois que je me faisais diriger par une femme et ça, ça change beaucoup de choses. Je me suis rendu compte du champ des possibles, de l’ouverture émotionnelle et sentimentale. Parfois, un homme ne voit pas une certaine sensibilité qui peut exister chez quelqu’un d’autre. Or, Rebecca voyait ça tout de suite; il y a quelque chose de féminin en moi que je n’avais jamais exploré et que j »ai appris à révéler.» Votre personnage n’hésite pas à aller travailler dans une centrale nucléaire au péril de sa vie ni à s’engager dans une liaison avec une femme sur le point de se marier (Léa Seydoux), diriez-vous qu’il est suicidaire ou masochiste? « Je dirais qu’il est suicidaire, téméraire, mais pas masochiste, car ce n’est pas [...]

Lire le billet →

RIDM 2013 : De prisonniers à bâtisseurs

16 novembre 2013 · Cinéma · Manon Dumais

Enfant, le cinéaste montréalais John Walker (Passage, A Drummer’s Dream) se prend de passion pour le peuple inuit qu’il découvre à l’école à travers les films éducatifs produits par le gouvernement canadien. À ses yeux, les Inuits incarnent un peuple joyeux s’amusant dans la neige avec leurs chiens de traîneaux. Son père ayant apporté à la maison une sculpture inuit, le jeune garçon est alors attiré par le mystère de cette culture qu’il connaît encore mal. En 1968, à l’âge de 16 ans, armé d’une caméra 35mm, il s’embarque pour le Haut-Arctique. Ce qu’il ignore, c’est que les Inuits ont été transportés des décennies auparavant dans ce coin de pays hostile par la GRC afin de pouvoir assurer la souveraineté du Canada dans l’Arctique. Souhaitant s’assurer que ceux-ci ne reviennent pas, on a alors imaginé plusieurs façons de les tenir prisonniers de leur nouveau territoire, notamment en massacrant leurs chiens. Lors de sa première visite, le jeune Walker ne savait pas que des activistes inuits luttaient pour la revendication de ce territoire qui allait devenir le Nunavut en 1999. Plus de 40 ans plus tard, John Walker retrouve les enfants souriants et les courageux militants qui l’avaient si chaleureusement accueilli. [...]

Lire le billet →

RIDM 2013 : L’art d’être grand-mère

15 novembre 2013 · Cinéma · Manon Dumais

« Je suis un érable canadien aux racines profondément enracinées au Vietnam, plus spécifiquement dans le jardin de ma grand-mère », cette jolie phrase, extraite du dossier de presse de Bà Nôi (Grand-Maman), est du réalisateur Khoa Lê (Je m’appelle Denis Gagnon). S’étant rendu au Vietnam pour le Nouvel An avec une équipe de tournage, dont le directeur photo Mathieu Laverdière (Gabrielle de Louise Archambault, Une jeune fille de Catherine Martin), Khoa Lê a profité de cette visite dans sa famille afin de brosser un portrait tendre, intimiste et empreint d’onirisme de sa grand-mère. Fière et coquette nonagénaire, la dame règne en impératrice un tantinet tyrannique dans son appartement coloré où l’on retrouve un autel érigé à la mémoire de son mari: « Tu es mon seul petit-fils! Tu hériteras de toute ma fortune et de mes dettes! », lance-t-elle ponctuellement au réalisateur, qui se fait très discret à l’écran. Quand elle ne presse pas celui-ci de se marier et de fonder une famille, elle invective ses filles et petites-filles afin de leur rappeler qu’elles ne recevront aucune part de l’héritage familial puisqu’elles ne sont que des filles. S’il se sent parfaitement à l’aise avec sa double identité, Khoa Lê semble trouver une certaine paix [...]

Lire le billet →

RIDM 2013 : Une Québécoise à Khartoum

14 novembre 2013 · Cinéma · Manon Dumais

Ces jours-ci, la journaliste et documentariste Alexandra Sicotte-Lévesque (Le silence est d’or) est à Montréal afin de promouvoir son nouveau film, À jamais pour toujours, lequel sera projeté aujourd’hui à 18h, à la Salle Cassavetes (Excentris) aux Rencontres internationales du documentaire de Montréal. Tourné au Soudan, principalement à Khartoum, À jamais pour toujours donne la parole à six jeunes Soudanais issus de différentes ethnies, cultures, religions et classes sociales qui expriment leurs rêves et leurs ambitions dans un pays encore marqué par la guerre civile. Hier après-midi, j’ai eu le plaisir et la chance de pouvoir m’entretenir avec cette femme au parcours exceptionnel qui mériterait qu’un réalisateur de talent lui consacre un documentaire. Voici un petit aperçu de cette rencontre : – Comment a débuté cette histoire d’amour avec le Soudan? « C’est le Soudan qui m’a choisie. Cette histoire d’amour a commencé en 2008 par un appel que j’ai reçu pour un boulot aux Nations Unies. On était en train de mettre sur pied une radio au Soudan (Radio Miraya) après l’accord de paix qui a mis fin à 20 ans de guerre. J’ai accepté tout de suite; c’était un contrat de six mois, alors je me suis dit que ce [...]

Lire le billet →

Cinemania 2013 : Fellini et Mastroianni vus par Anouk Aimée

10 novembre 2013 · Cinéma · Manon Dumais

Lorsque j’ai rencontré Anouk Aimée vendredi après-midi, elle ne savait pas encore ce qu’elle allait dire aux spectateurs qui viendraient la voir présenter La dolce vita à la Cinémathèque ce dimanche, à 17h. Je lui ai tout de même demandé ce qu’elle avait appris du maestro et de son formidable partenaire à l’écran : « Ce qu’il y avait avec Federico Fellini et Marcello Mastroianni, qui avaient beaucoup de points en commun, c’était cette simplicité. Ils faisaient ce travail très sérieusement sans se prendre au sérieux. Ni Fellini ni Marcello ne se prenaient au sérieux et je ne dirais pas ça de tout le monde… Lelouch et Demy ne se prenaient pas au sérieux non plus. En France, quand j’étais très jeune, on se prenait parfois un tout petit peu au sérieux. Quand j’ai rencontré Fellini et Marcello, j’ai adoré leur simplicité. Ils avaient de l’humour, une façon agréable de vivre. J’ai eu des partenaires exceptionnels comme Jean-Louis Trintignant et Michel Piccoli, mais Mastroianni, c’était quelque chose d’unique, une merveille. C’était vraiment formidable!»

Lire le billet →

Cinemania 2013 : La prostitution vue par Ozon

9 novembre 2013 · Cinéma · Manon Dumais

Jeune et jolie de François Ozon sera présenté ce soir à 21h et le vendredi 15 novembre à 15h15. Voici ce que j’ai écrit après l’avoir vu au Festival de Cannes en mai dernier… Grande admiratrice que je suis de François Ozon, Jeune et Jolie était l’un des films que j’avais le plus hâte de voir en compétition. Hélas! Ce ne fut pas le coup de foudre… Racontant en quatre saisons et en quatre chansons de Françoise Hardy le destin d’une fille de 17 ans, Isabelle (Marine Vacht, sosie de Lætitia Casta), qui devient prostituée pour le plaisir, Jeune et jolie offre une vision mélancolique de l’adolescence doublée d’une vision romantique, pour ne pas dire glamoureuse, de la prostitution. « Cela faisait longtemps que je n’avais pas parlé de l’adolescence. Depuis Sous [...]

Lire le billet →

Cinemania 2013 : La Bretagne de Bercot

8 novembre 2013 · Cinéma, Divers · Manon Dumais

Dans la dernière année, les cinéphiles québécois ont pu voyager en Bretagne par l’entremise de films y ayant été tournés : Cornouaille d’Anne Le Ny, Bowling de Marie-Castille Mention-Schaar, Les seigneurs d’Olivier Dahan et qui sait si j’en oublie pas quelques uns… Aujourd’hui, à 12h45, et le samedi 16 novembre, à 16h45, Cinemania présente Elle s’en va, road movie d’Emmanuelle Bercot mettant en vedette Catherine Deneuve se déroulant… en Bretagne. Mais qu’est-ce qui pousse donc les cinéastes français à y planter leur caméra ces derniers temps? « Je ne sais pas! Parce que c’est beau?, a lancé en riant Emmanuelle Bercot lors d’une entrevue téléphonique la semaine dernière. Je suis d’origine bretonne, j’ai donc toujours eu une affection très grande pour la Bretagne, c’est aussi simple que ça. C’est une région qui m’est très familière, mais je ne sais pas du tout s’il y a une tendance par rapport à ça dans le cinéma français. » Dans Elle s’en va, Deneuve incarne une restauratrice qui part sur un coup de tête sur les routes de [...]

Lire le billet →

Cinemania 2013 : Tahar Rahim présente Le Passé

7 novembre 2013 · Cinéma · Manon Dumais

Si vous n’avez pas eu la chance de le découvrir dans Un prophète de Jacques Audiard, ne ratez surtout pas l’occasion de découvrir le prodigieux Tahar Rahim aux côtés de Bérénice Bejo, prix d’interprétation féminine à Cannes, dans Le passé d’Ashgar Farhadi, prix du jury oecuménique à Cannes. Deux ans après Une séparation, le réalisateur iranien propose une fois de plus un récit en apparence assez classique, celui d’une femme (Bejo, dans le plus grand rôle de sa carrière) demandant le divorce à son mari (Ali Mosaffa) afin de refaire sa vie avec un autre homme (Rahim), qu’il complexifie au fur et à mesure que les personnages dévoilent des pans de vérité et des secrets du passé. Sachez-le maintenant : il est fort possible que la magnifique scène finale, aussi puissante que celle [...]

Lire le billet →

FCIAT 2013 : Les Belges raflent les grands honneurs

1 novembre 2013 · Cinéma, FCIAT 2013 · Manon Dumais

À la soirée de clôture du 32e FCIAT, le cinéaste belge Nic Balthazar (Ben X) a vu son film Time Of My Life (Tot Altijd) mériter le Grand Prix Hydro-Québec (prix du public). Inspiré d’une histoire vraie, laquelle a permis de légaliser l’euthanasie en Belgique, Time of My Life raconte le destin d’un homme atteint de la sclérose en plaques (Koen de Graeve) qui se bat pour mourir dans la dignité. « J’ai pleuré pendant trois quarts d’heure, j’en avais les joues brûlantes », m’a révélé plus tôt cette semaine un spectateur aux yeux rougis à la sortie de la projection. Grâce à son « scénario efficace, à la fois comique et tragique, ainsi que la grande qualité du jeu des acteurs », Penny Dreadul de l’Américain Shane Atkinson a reçu le prix Télébec du meilleur court ou moyen métrage. « Puisque toutes les questions de libération, de justice et de paix y sont traitées. Le pardon, la réconciliation, l’entraide et l’accueil sont au cœur de ce long métrage », les membres du jury pour le Prix Communications et Société a été [...]

Lire le billet →

FCIAT : De Cannes à Rouyn

31 octobre 2013 · Cinéma, FCIAT 2013 · Manon Dumais

Lancé le vendredi 17 mai à la Semaine de la critique, Le démantèlement, superbe deuxième long métrage de Sébastien Pilote (Le vendeur), clôturera le 32e FCIAT ce soir. En attendant de pouvoir vous divulguer le nom des gagnants, je vous propose en rappel les propos que le cinéaste m’a confiés peu avant de s’envoler pour la Côte-d’Azur. Mettant en vedette Gabriel Arcand, Le démantèlement raconte le sacrifice d’un homme qui sera près à vendre ses troupeaux de moutons et sa terre afin de venir en aide à sa fille aînée (Lucie Laurier) en instance de divorce : « J’avais l’impression en faisant le film de pouvoir être généreux, de pouvoir y aller avec le pathos, le mélodrame, racontait Pilote au bout du fil alors qu’il faisait les boutiques à la recherche d’un smoking. Le démantèlement est très mélodramatique. Je suis allé à fond la caisse là-dedans. » En voyant la bande annonce du Démantèlement, qui bénéficie de la direction photo de Michel Laveaux, on ne peut s’empêcher de penser à un western lyrique au souffle épique qu’aurait pu tourner Clint Eastwood : « J’ai beaucoup pensé à Clint Eastwood en faisant le film. En même temps, je n’aime pas nommer des références parce que [...]

Lire le billet →
Page 2 sur 12412345678910...124

S’abonner au blogue

@manonduvoir

+ @manonduvoir →

Catégories