Blogue de Denis McCready Denis McCready RSS

Natif francophone du Plateau Mont-Royal forcé d’épeler son nom depuis son enfance, photographe désarmé aux réflexes intacts, producteur de documentaire en proie au doute, auteur tardif obsédé par l’envie de raconter ses histoires avant de crever, orateur inspiré par son indignation et son coupable plaisir d’être écouté, marcheur omnivore allergique à la bêtise humaine, optimiste récalcitrant mais occasionnellement désappointé, modeste défenseur de droits humains, ami loyal. Il est l’auteur de la « Lettre ouverte aux autres humains » parue sur Voir.ca. Vous pouvez aussi consulter son CV si ça vous chante : http://bit.ly/xD8g2X

Arrêter les oléoducs – Atouts et faiblesses de l’action citoyenne

18 février 2014 · Divers · Denis McCready
2

Introduction Afin de contribuer à La réplique qui se prépare autour de L’objectif stratégique le plus urgent de protéger l’eau potable en empêchant les projets d’oléoducs sur le territoire du Québec, je passe en revue les champs d’action possibles. Après avoir énoncé Les actions possibles – La force, La loi et l’argent, et La persuasion, j’ai dressé une Liste des lobbyistes pro-oléoducs inscrits pour influencer les politiciens à soutenir les projets d’oléoducs.   Analyse SWOT Avant de s’engager dans une campagne ciblée pour atteindre l’objectif stratégique, je propose de faire une analyse sommaire des atouts, des faiblesses, des menaces et des possibilités (SWOT analysis[i]) d’une campagne de persuasion orchestrée par des citoyens pour arrêter les projets d’oléoducs sur le territoire du Québec. Je vais les énoncer en groupes internes (atouts et faiblesse) et externes (possibilités et menaces), et ensuite faire une brève synthèse à laquelle s’ajoutera une suggestion de la direction que l’action citoyenne doit prendre. Cette liste est générique ; cette analyse peut être faite par n’importe quel groupe de citoyens en tenant compte des spécificités de leur région.   ATOUTS des citoyens Les atouts sont des forces positives internes [...]

Lire le billet →

Arrêter les oléoducs – Liste des lobbyistes pro-oléoducs

9 février 2014 · Autochtones, Divers, Élections, Humeur, Oléoduc, Société · Denis McCready
2

Liste des lobbyistes inscrits officiellement pour les projets d’oléoducs au Québec En consultant le Registre des lobbyistes du Québec, j’ai dressé la liste de tous les lobbyistes (individus et compagnies) inscrits officiellement pour les projets d’oléoducs des compagnies Enbridge et TransCanada afin d’influencer les différents paliers de gouvernement. La liste comprend : Le nom du projet et  la compagnie qui engage le lobbyiste. Le nom du lobbyiste, sa compagnie et la ville de son siège sociale. Un lien du Registre des lobbyistes du Québec où vous pouvez obtenir les coordonnées de chaque lobbyiste. Les détails du mandat incluant la date du mandat, la contrepartie financière, l’objet des activités et un descriptif du mandat. Dans une prochain blogue de la série Arrêter les oléoducs qui sera intitulé Cibler les lobbyistes, j’évoquerai la loi sur le lobbyisme, le code de déontologie, la menace que les lobbyistes représente, la pression qu’ils exercent et la légitimité d’en faire des cibles d’une campagne de persuasion. J’y ferai ensuite des proposition de communications directes et indirectes afin de poursuivre L’objectif stratégique le plus urgent d’arrêter tous les projets d’oléoducs au Québec afin de protéger l’eau potable. Le présent article, incluant la liste ci-bas, [...]

Lire le billet →

Arrêter les oléoducs – La persuasion

3 février 2014 · Autochtones, Élections, Humeur, Société · Denis McCready
2

Afin de contribuer à La réplique qui se prépare autour de L’objectif stratégique le plus urgent de protéger l’eau potable en empêchant tous les projets d’oléoducs sur le territoire du Québec, je passe en revue les champs d’action possibles. Après le texte Arrêter les oléoducs – La force, celui sur La loi et l’argent, voici la persuasion.   LA PERSUASION  Il n’y a actuellement aucune manière possible d’utiliser la force, la loi ou l’argent pour protéger adéquatement l’eau potable des projets d’oléoducs. Les citoyens n’ont aucun pouvoir direct pour arrêter ces projets d’oléoducs. Ils doivent donc utiliser des moyens indirects pour chercher à influencer ceux qui ont le pouvoir de les arrêter. Il faut donc informer, convaincre, influencer. Ça peut sembler anodin ou inoffensif, mais c’est tout le contraire. Si ça l’était, les compagnies pétrolières ne gaspilleraient pas leur argent à cibler les élus avec des lobbyistes.   Comme le rapportait Alexandre Shields dans son article : Le lobby du pétrole s’active au Québec. Un rapide examen du Registre des lobbyistes du gouvernement du Québec révèle que les compagnies d’oléoducs Enbridge et TransCanada, ainsi que la compagnie Énergie Valero Inc. ont engagé des lobbyistes externes [...]

Lire le billet →

Arrêter les oléoducs – La loi et l’argent

25 janvier 2014 · Autochtones, Divers, Élections, Humeur, Société · Denis McCready
1

Afin de contribuer à La réplique qui se prépare autour de L’objectif stratégique le plus urgent de protéger l’eau potable en empêchant tous les projets d’oléoducs sur le territoire du Québec, je passe en revue les champs d’action possibles. Après le texte Arrêter les oléoducs – La force, je me penche aujourd’hui sur la loi et l’argent. Suivra la persuasion.   LA LOI La structure du pouvoir politique au Canada est telle qu’une majorité simple de députés à la Chambre des communes détient la capacité d’énoncer ou de modifier les lois. Le régime de Stephen Harper a démontré sa volonté de faire disparaître les lois protégeant l’environnement pour faciliter les projets pétroliers (lois mammouths C-38 et C-45). La suppression de la recherche scientifique s’ajoute à ce programme éminemment pro-pétrole. Le régime Harper menace l’eau potable des Québécois-es et les électeurs devront s’exprimer en ce sens en 2015. Au niveau fédéral, c’est l’Office national de l’énergie (ONE) qui délivre les permis de construction et d’opération des projets d’oléoducs des compagnies Enbridge / TransCanada. Le gouvernement du Québec aurait pu invoquer une loi actuelle, ou en inventer une de toute [...]

Lire le billet →

Arrêter les oléoducs – La force

23 janvier 2014 · Autochtones, Élections, Humeur, Société · Denis McCready
2

Afin de contribuer à La réplique qui se prépare autour de L’objectif stratégique le plus urgent qui est de protéger l’eau potable en empêchant tous les nouveaux projets d’oléoducs (inversion et construction) sur le territoire du Québec, je passe en revue les champs d’action possibles. Je vais m’attarder à la force, la loi, l’argent et la persuasion.   LA FORCE L’usage de la force est légalement réservée aux policiers ou à l’armée pour faire respecter les lois et l’intégrité du territoire. Il s’agit d’une violence étatique. Il est possible que ces forces de l’ordre soient mises en oeuvre par l’État contre les compagnies d’oléoducs Enbridge / TransCanada si elles commettent un crime ou font preuve d’une négligence menaçant directement la sécurité civile, mais s’il advenait un déversement de pétrole, l’intervention des forces de l’ordre ne changerait rien au désastre environnemental. Dans le cas d’une contamination du fleuve St-Laurent par du pétrole hautement inflammable issu des sables bitumineux, mieux vaut prévenir que guérir.   Les citoyens devraient-ils utiliser la force  pour empêcher la construction ou l’inversion des oléoducs au Québec?   En dehors d’un cadre légal ou militaire, l’usage de la force directe ou indirecte, physique ou [...]

Lire le billet →

Arrêter les oléoducs – L’objectif stratégique le plus urgent

20 janvier 2014 · Autochtones, Divers, Habitat, Humeur, Société · Denis McCready
7

Pour faire suite à mon texte La réplique se prépare, j’aimerais suggérer l’objectif stratégique qui m’apparaît le plus urgent pour les citoyen-nes du Québec et pour les autochtones de la vallée du St-Laurent. Le transport du pétrole est une menace sérieuse pour l’eau potable du Québec. L’accident ferroviaire de Lac-Mégantic qui a tué 47 personnes a aussi pollué la rivière Chaudière et affecté ses riverains. Cet accident, ainsi que le déversement de Sept-Îles, a démontré notre incapacité à protéger les rivières d’un déversement d’hydrocarbures. Notre eau potable est bien fragile. On n’a qu’à repenser à l’incident de mai 2013 où des bassins de décantation de Montréal ont envoyé dans l’aqueduc des milliers de litres d’eau embrouillée de sédiments. Les Montréalais-es ont du faire bouillir l’eau du robinet pendant deux jours. Imaginez s’il s’agissait de contamination par du pétrole. Les dégâts prendraient des années à nettoyer, et il est impossible d’évaluer pendant combien de temps l’eau de Montréal ne serait pas potable. Entre les changements climatiques annoncés et les « menaces » alléguées de prosélytisme de quelques hijabs, comment départager ce qui est urgent de ce qui ne l’est pas? Notre climat change et les effets sont déjà mesurables. [...]

Lire le billet →

La réplique se prépare.

14 janvier 2014 · Art de vivre, Cinéma, Création, Divers, Humeur, Société · Denis McCready
10

La réplique se prépare.   Je la vois, je l’entends, je la sens. Partout.   Dans les regards croisés sur la rue, dans les conversations de salons, dans vos ébauches de textes, dans vos projets de toutes sortes, dans vos salles de montage vidéo, dans les sous-entendus de vos commentaires en ligne, dans vos réactions à chaud pour soutenir ceux qui élèvent la voix contre la bêtise politique et économique.   La réplique pour protéger le bien commun, pour préserver les libertés, pour reconquérir le pouvoir démocratique.   La réplique contre la cupidité de compagnies privées assoiffées de profits infinis sur une planète dont on connait la finitude. La réplique contre la corruption permanente d’élus drogués aux pouvoirs temporaires. La réplique contre la médiocrité éthique de professionnels qui signent un code de déontologie d’une main et empochent une enveloppe brune d’une autre. La réplique contre le vacuum de fierté de fonctionnaires qui protègent leurs conforts personnels au lieu de préserver l’intégrité de l’État. La réplique contre les voix publiques qui divisent à coup de mensonges et polluent l’espace médiatique dans l’espoir vain de rester au sommet d’une pyramide de vide.   La réplique se prépare. J’y contribuerai humblement dans la [...]

Lire le billet →

Les élections municipales sous l’angle de P6

11 janvier 2014 · Divers · Denis McCready
5
Les élections municipales sous l’angle de P6

J’ai finalement compilé les élus de la dernière élection municipale de Montréal en fonction de leur vote pour ou contre l’abolition des amendements apportés en 2012 au règlement P6 qui s’est tenu au Conseil de ville le 23 avril 2013. J’ai repris le tableau compilé par François Dagniers (avec sa permission). Le texte amendé du règlement P6 est disponible ici. Le site Justice Canada rappelle : « L’obligation de révéler son itinéraire Ce point, qui avait soulevé beaucoup de vivats lorsqu’il avait été introduit dans la Loi 78, a également été adopté par Montréal le 19 mai 2012. Selon le règlement, toute manifestation, assemblée ou autre type de rassemblement n’est légal que si un itinéraire a été remis au directeur du SPVM ou à un autre officier responsable. Le document fourni par la ville n’indique malheureusement pas combien de gens il faut être pour constituer un « rassemblement ». Si on se fie sur le précédent imposé par le gouvernement du Québec, toutefois, 50 personnes serait peut-être le chiffre magique. Les couples qui marchent main dans la main n’ont donc pas l’obligation légale de contacter le service de police, du moins jusqu’à un prochain renforcement [...]

Lire le billet →

La nature est plus forte que les humains.

11 décembre 2013 · Arts visuels, Divers, Humeur, Société · Denis McCready
2

Quand je sens ma détermination chanceler, je repense à cette photo que j’ai prise il y a 20 ans. Une entrée de garage récemment pavée, l’asphalte percée par une petite plante. La pluie qui nourrit la vie et, comme disait l’autre, qui lave le monde. La nature est plus forte que les humains. La vie est plus forte que la mort.  

Lire le billet →

7 décembre 1989, 1h28 du matin

6 décembre 2013 · Divers, Humeur, Société · Denis McCready
7 décembre 1989, 1h28 du matin

En 1989 j’étudiais à l’Université de Montréal et le 6 décembre je suis rentré vers 16h à la maison. Ça faisait deux ans presque jour pour jour que j’avais abandonné la première session de mon Bacc. en ingénierie à la Polytechnique pour étudier en cinéma. Comme la majorité d’entre nous, j’ai vécu la narration de cette tragédie en direct à la télévision. J’ai écrit ce texte dans la nuit qui a suivi la soirée tragique du 6 décembre 1989. Je l’ai scellé dans une enveloppe quelque temps après. Ça faisait 24 ans que je gardais cette enveloppe scellée et je l’ai ouvert pour la première fois il y a quelques jours. Je pensais retranscrire le texte à l’ordinateur pour l’afficher ici en guise d’hommage aux quatorze victimes, mais je n’ai pas envie que tous ces mots me repassent dans les mains. Je n’ai pas envie d’oublier non plus. Je l’ai numérisé tel quel.

Lire le billet →
Page 2 sur 1012345678910

S’abonner au blogue

Catégories