Blogue de Denis McCready Denis McCready RSS

Natif francophone du Plateau Mont-Royal forcé d’épeler son nom depuis son enfance, photographe désarmé aux réflexes intacts, producteur de documentaire en proie au doute, auteur tardif obsédé par l’envie de raconter ses histoires avant de crever, orateur inspiré par son indignation et son coupable plaisir d’être écouté, marcheur omnivore allergique à la bêtise humaine, optimiste récalcitrant mais occasionnellement désappointé, modeste défenseur de droits humains, ami loyal. Il est l’auteur de la « Lettre ouverte aux autres humains » parue sur Voir.ca. Vous pouvez aussi consulter son CV si ça vous chante : http://bit.ly/xD8g2X

En plein jour, contre les oléoducs

20 novembre 2014 · Divers, Humeur, Oléoduc, Société · Denis McCready
1

Défendre l’eau potable de millions de personne. Se battre pour protéger la biodiversité. Se tenir au côté des peuples autochtones pour exiger le respect de leurs terres ancestrales.   Le faire en plein jour, à visage découvert et en notre propre nom.   Nous ne nous cachons pas. Nous n’avons pas honte. Nous sommes transparents.   Nous devons bloquer l’inversion de la ligne 9B de Enbridge et le projet d’oléoduc Énergie Est de TransCanada. Nous devons nous opposer à ces cowboys de l’ouest qui vivent sans un monde sans baleine.   * * * Dans l’excellent film CITIZEN FOUR de Laura Poitras, il y a un moment exaltant quand Edward Snowden et Glenn Greenwald reconnaissent avoir une volonté commune de ne pas se cacher, de révéler les agissements de la NSA au grand jour et de hurler sur toutes les tribunes que la surveillance illégale est inacceptable. Il faut voir ce film absolument. La fuite majeure cette semaine de la stratégie de communications préparée par la firme Edelman pour TransCanada afin de vendre le projet d’oléoduc Énergie Est au Québécois a démontré qu’en secret, les entreprises sont prêtes à adopter les tactiques les [...]

Lire le billet →

La porte ouverte

10 novembre 2014 · Divers, Humeur, Société · Denis McCready
3

Depuis l’enfance, on nous inculque des principes universels : ne pas voler, ne pas tricher à l’école, ne pas faire de mal aux autres. Certains sont intégrés tellement profondément qu’on ne peut pas imaginer faire autrement. D’autres principes font leur chemin dans la société depuis plusieurs années. Parfois complexes à comprendre et à transmettre à autrui, ils finissent néanmoins par être assimilés au fil du temps. Le principe de précaution en environnement. Le principe du commerce équitable. Le principe de la vérification des faits sur les médias sociaux. Les hommes qui agressent physiquement les femmes (violence physique et/ou un viol), ne peuvent prétexter l’ignorance. Nul n’est devenu adulte en étant à ce point isolé du monde qu’on ne lui ait jamais dit : « Heille le jeune, tu ne peux pas toucher à une femme si elle ne veut pas. » Nous sommes toutes et tous sont interpellé-es par l’affaire Gomeshi et par la vague nécessaire de révélations sur les agressions dont trop de femmes sont victimes. L’iceberg sort de l’eau et nous montre sa taille gigantesque. Notre société est malade de la violence faite aux femmes. Les hommes qui n’ont rien à se reprocher vont forcément se questionner. C’est [...]

Lire le billet →

Terrorisme sexuel

1 novembre 2014 · Habitat, Humeur, Société · Denis McCready
2

Ce texte est maladroit, incomplet et un peu dispersé, mais comme beaucoup de mes blogues, ça vient d’une idée qui culbute dans ma tête jusqu’à ce que je sente qu’elle doive sortir. Ces mots m’appartiennent, mais en un sens ils sont aussi le fruit de tout ce qui flotte autour de nous que nous arrivons parfois à saisir au bond.  * * *  Je suis passablement irrité quand j’entends des journalistes, animateurs, chefs d’antenne répéter comme des automates que les tueurs de militaire se sont radicalisés en fréquentant des sites jihadistes, comme s’il y avait dans une page Web une sorte de poison mental contre lequel on ne peut rien, et que si on s’y expose un peu trop, on perd complètement la carte et on devient un fou de dieu. La santé mentale de l’individu, l’absence de la famille et des amis, et un trop mince filet de sécurité social ont parfois autant d’impact. Je n’ai pas de preuve de ça, que mes intuitions. Il serait faux pourtant de dire que l’exposition répétée à des idées radicales n’a aucun effet. On n’a qu’à repenser à la débâcle de la « charte », le folie du bogue de l’an [...]

Lire le billet →

Aveu d’impuissance

22 octobre 2014 · Humeur, Société · Denis McCready
6

J’ai écrit ce texte ce matin à 8h en me levant. J’ai l’habitude de laisser décanter un peu avant de mettre un blogue en ligne. Après révision je n’ai ajouté que deux mots : (ou Ottawa).   *  *  * Entreprendre l’exploration de sa spiritualité est comme entrer dans une forêt sans boussole. Le risque de se perdre dans le labyrinthe des arbres et de tourner en rond sont grands et les elfes, farfadets et autres créatures sont autant de sirènes terrestres qui peuvent mener tout droit aux récifs de la folie.   Il y a une raison pour laquelle plusieurs systèmes de pensée ont dans leur structure un guide, habituellement un sage, une personne plus vieille, plus expérimentée. Elle est passé par là avant nous. Elle ne fera pas le voyage à notre place, mais elle peut être d’une aide inestimable pour éviter de se perdre, de se tordre une cheville ou de tomber dans un ravin.   L’homme qui rejette son guide est habituellement victime de son égo, de son impatience ou c’est la signe qu’il ne cherche pas dans la bonne forêt. Ça mène habituellement à un découragement, la perte des illusions ou la spirale de [...]

Lire le billet →

La réplique commence

20 septembre 2014 · Autochtones, Élections, Habitat, Humeur, Oléoduc, Société · Denis McCready
2

J’ai adapté ce texte paru en janvier 2014 pour l’occasion de la grande Marche mondiale pour le climat qui se tient à travers le monde le dimanche 21 septembre. Le texte sera lu à Québec devant l’édifice de l’Assemblé nationale.  –  -  - La réplique se prépare.
On la voit, on l’entend, on la sens. Partout.   Dans les regards croisés sur la rue, dans les conversations de salons, dans les textes publiés, dans les projets de toutes sortes, dans les salles de cinéma, dans les sous- entendus des commentaires en ligne, dans les réactions à chaud pour soutenir ceux et celles qui élèvent la voix contre la bêtise politique et économique.   La réplique pour protéger le bien commun, pour préserver les libertés, pour reconquérir le pouvoir démocratique.   La réplique contre la cupidité de compagnies privées assoiffées de profits infinis sur une planète dont on connait la finitude.   La réplique contre la corruption permanente d’élus drogués aux pouvoirs temporaires.   La réplique contre la médiocrité éthique de professionnels qui signent un code de déontologie d’une main et empochent une enveloppe brune d’une autre.   La réplique contre le vacuum de fierté de fonctionnaires qui protègent leurs [...]

Lire le billet →

L’impression d’un cul-de-sac

8 septembre 2014 · Création, Divers, Élections, Habitat, Humeur, Oléoduc, Société, Sur la route · Denis McCready
1

Il y a trois ans, j’ai publié un texte qui m’a un peu échappé, qui s’est promené un peu partout et qui a été le début d’une grande discussion avec mes concitoyens, mes amis, quelques détracteurs : Lettre ouverte aux autres humains. Avec tout ce qui nous est arrivé depuis l’automne 2011, je voulais humblement vous relancer la balle, question de ne pas trop s’engourdir.  -  -  - Je. Nous. Tu. Il. Elle. Je vous parle et je le sens. Cette impression d’être dans un cul-de-sac. C’est assez clair depuis quelques mois et ce ne sont pas les derniers soubresauts avant la rigidité cadavérique du PQ qui vont changer quelque chose. Ça a commencé bien avant les dernières élections. Ça fait trois ans qu’on se secoue, qu’on s’élève et qu’on retombe, parfois à bout de souffle, d’autres fois à bout de nerfs. Je pensais qu’on s’était réveillé. Vraiment réveillé. Le gros réveille-matin Big Ben ! Coup de taser matinal, de catapulte à dormeur, debout avec le cœur qui bat à nous casser les côtes, la gorge en feu. Réveillé. Je pensais qu’on s’était réveillé de ce cauchemar, mais ils nous ont endormis une fois de plus. Il [...]

Lire le billet →

Montrer des enfants morts ne sert à rien.

22 juillet 2014 · Cinéma, Divers, Humeur, Société · Denis McCready
9

(Note : Ce blogue ne contient aucune photo choquante, seulement des mots.) Nous vivons en zone de paix, nous dormons tranquillement la nuit, nous n’avons pas faim, ni peur de recevoir une bombe sur la tête. À l’autre bout du monde, des enfants palestiniens sont tués par l’offensive israélienne sur Gaza, des civils israéliens reçoivent des bombes artisanales du Hamas, des passagers d’un avion civil sont répandus dans un champ comme des poches de patates éventrées. Ces images choquantes, horribles, non filtrées nous arrivent de tout bord, tout côté. Beaucoup de gens sont maladroits avec ce type de photos. Après tout, ils ne sont pas photographes de guerre ni éditeurs de presse. Certains pensent que c’est une bonne chose de les réafficher sans avertissement sur les réseaux sociaux. Depuis quelques jours, Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux sont inondés de photos de cadavres d’enfants, mais montrer des enfants morts ne sert à rien. Certaines photos sont tristes, comme cet enfant emmitouflé dans du coton, un peu de sang autour du visage, les yeux fermés, l’air de dormir. Le dernier sommeil. D’autres sont choquantes, trop détaillées, traumatisantes, comme ce père qui se penche en criant sur son enfant inerte sur le [...]

Lire le billet →

Arrêter les oléoducs – Cibles et stratégies pour l’action citoyenne – Partie 2

28 avril 2014 · Autochtones, Élections, Habitat, Humeur, Oléoduc, Société, Sur la route · Denis McCready
1

Introduction Afin de contribuer à La réplique qui se prépare autour de L’objectif stratégique le plus urgent de protéger l’eau potable en empêchant les projets d’oléoducs sur le territoire du Québec, je passe en revue les champs d’action possibles. Après avoir énoncé Les actions possibles – La force, La loi et l’argent, et La persuasion, j’ai dressé une Liste des lobbyistes pro-oléoducs inscrits pour influencer les politiciens à soutenir les projets d’oléoducs. Après une analyse des Atouts et faiblesse de l’action citoyenne, ma recommandation de L’action citoyenne efficace dans la durée et une liste non exhaustive des Éléments d’une campagne de persuasion, j’énonce les cibles légitimes et avec quel angle les approcher pour une campagne tous azimuts de persuasion. Cet article se décline en partie 1 où je me penche sur les décideurs et « influenceurs » et la partie 2 que voici. Survol L’article précédent et cet article constituent un survol des cibles légitimes dans une campagne de persuasion pour arrêter les oléoducs. Les citoyens qui se regrouperont [...]

Lire le billet →

Arrêter les oléoducs – Le compte à rebours est commencé

6 mars 2014 · Autochtones, Élections, Humeur, Oléoduc, Société · Denis McCready
5

Comme c’était prévisible, l’Office national de l’énergie a approuvé l’inversion de l’oléoduc 9B de Enbridge. Oui à Enbridge pour l’inversion du flux de pétrole vers Montréal Entre un accord réglementaire et l’actuelle inversion de l’oléoduc, il y a un temps limité. Le compte à rebours est commencé. Il n’en tient qu’aux citoyens du Québec de faire arrêter ce projet, puisque ni nos élus provinciaux, ni les élus fédéraux n’en ont la volonté.

Lire le billet →

Campagne électorale – Je m’engage à ne pas polluer les médias sociaux

5 mars 2014 · Divers, Élections, Humeur · Denis McCready
1

Afin de ne pas ajouter à la saturation et à la pollution médiatique pendant cette campagne électorale, je m’engage à : ne pas débattre en ligne (FB, TW, G+) de quelconque sujet avec une personne que je ne connais pas personnellement, afin d’éviter de nourrir les trolls et de perdre du temps; ne pas véhiculer de l’information négative sur quiconque (pas facile, celle là), mais de me concentrer à promouvoir et expliquer les enjeux et arguments que je considère importants; écrire régulièrement aux candidats de ma circonscription pour leur soumettre mes idées et commentaires, et leur rappeler que leur mandat premier est de représenter les électeurs à l’Assemblée nationale par opposition à n’être que des messagers de la ligne de leur parti politique; aller voter et encourager mes concitoyens à aller voter, même si je considère le système actuel comme imparfait et un semblant de démocratie (parce que représentatif); à limiter mes interventions en ligne (FB, TW, G+) en lien avec l’élection à une intervention par jour, afin de ne pas polluer mes contacts et amis. Bonne campagne!

Lire le billet →
Page 1 sur 1012345678910