Blogue de Marc-André Cyr Mouvements sociaux RSS

La dignité contre l’État: récit d’une lutte étudiante*

16 octobre 2012 · Divers · Marc-André Cyr
1

* Ce texte est un court extrait d’un article publié dans « Variations : revue internationale de théorie critique », dont le numéro complet est disponible gratuitement ici : http://variations.revues.org/343 C’est au pouvoir de l’argent qu’ont été confronté les étudiantes et les étudiantes en grève. Ce que nie ce pouvoir, c’est la reconnaissance commune qui fait de nous des sujets créateurs : notre dignité. La dignité doit être entendue dans son acceptation dialectique. Elle est à la fois ce que nie la société – nous-mêmes en relation de reconnaissance – et la négation de cette société et de ses valeurs – la révolte. Comme le dit John Holloway, elle est en situation de perpétuelle tension et ne se manifeste par conséquent qu’à travers la lutte « La dignité est : la rébellion qui est en chacun de nous, la lutte pour l’humanité qui est un nous nié, la lutte contre la paralysie qui gagne l’humanité que nous sommes. La dignité est un combat intensément vécu, il occupe chaque espace de notre vie quotidienne ». La lutte pour la dignité prend ainsi des « millions de [...]

Lire le billet →

Agente 728 : au service de la tradition

12 octobre 2012 · Divers · Marc-André Cyr
12
Agente 728 : au service de la tradition

Ce n’est pas que l’on se plaigne De se faire traiter de mangeux de beignes De bœufs, de porcs, de gros chiens sales! Au caractère un peu brutal À la longue on s’y fa’ Parce qu’au fond c’est un peu vra’ – Rock et belles oreilles, « Bonjour la police » L’histoire de la police, c’est celle de la violence, de la haine et de la peur… C’est en 1838 que le premier service de police moderne voit le jour en Amérique du Nord, ici même à Montréal. Elle a pour objectif de prévenir le crime et de surveiller les activités politiques des rebelles. La première police provinciale est pour sa part formée en 1869. Son objectif est d’intervenir lors d’émeutes – très nombreuses à l’époque – et de veiller au respect des nouvelles lois fédérales et provinciales. Quatre ans plus tard, c’est au tour de la North-West Mounted Police (la Gendarmerie montée du Nord-Ouest) de voir le jour. Sa mission est claire : l’ouest canadien doit devenir « blanc, anglais et protestant ». Il faut mater les métis et voir [...]

Lire le billet →

Jean-Marie Fecteau : la troublante altérité d’un historien

9 octobre 2012 · Divers · Marc-André Cyr
1
Jean-Marie Fecteau : la troublante altérité d’un historien

 « À un passé négligé répond toujours un avenir sans aspirations. Passé et avenir, héritage et destin, ces deux « autres » de la temporalité humaine, ne peuvent devenir vivants que s’ils sont confrontés à notre désir de comprendre, lié à notre faculté d’espérer » – Jean-Marie Fecteau (1949-2012)

Jean-Marie Fecteau

L’histoire du Québec est un véritable champ de bataille… Le passé, s’il n’est pas examiné de manière critique, est tout juste bon à consolider les idéologies dominant le temps présent. C’est ainsi que plusieurs conservateurs québécois voient dans leur passé une « source » à laquelle puiser le sens de la destinée nationale, qui est bien entendu celui de la « survivance ». À l’opposé, plusieurs libéraux voient dans l’histoire nationale la construction d’une vaste et grande mosaïque tissée par différentes cultures. Les « grands » personnages politiques et intellectuels et les « grandes » batailles sont très utiles à la fabrication de cette mémoire unificatrice. Ils en sont les représentants, les guides et l’incarnation symbolique. Cette façon d’appréhender l’histoire participe à construire ce que Walter Benjamin appelle la « mémoire des vainqueurs ». Ce qu’elle révèle, c’est moins [...]

Lire le billet →

Le Fantasque coureur d’utopies (1837-1845)*

4 octobre 2012 · Divers · Marc-André Cyr
2

« Je n’obéis ni ne commande à personne, Je vais où je veux, je fais ce qui me plaît, Je vis comme je peux et je meurs comme il le faut » – Le Fantasque Drôle, irrévérencieux, cynique, radical, libertaire, Napoléon Aubin est l’une des figures les plus flamboyantes de l’histoire de l’utopie et de la révolte au Québec et au Canada. Encore aujourd’hui, ses écrits semblent tout aussi irrécupérables qu’ils ne l’étaient à l’époque. Le Fantasque (1837-1845) ne défend aucun dogme, aucun parti, sinon celui de la liberté et de la critique. Dès son premier numéro, il annonce ses  couleurs « Soyez certains, amis lecteur que je ne serai rien… que fantasque; je resterai toujours fidèle à ma devise : indépendant comme un Huron, gai comme un artiste, fou comme un enfant, sage comme un fou, sensible comme une jeune fille : me voilà! » Qui voudrait d’un tel personnage dans son arbre généalogique? Le Fantasque est gênant pour tout le monde. Même la très vénérée « tête à Papineau » n’échappe pas à ses flèches. La violente répression qui suit les Rébellions est d’ailleurs pour [...]

Lire le billet →

Les histoires de chasse de Monsieur

1 octobre 2012 · Divers · Marc-André Cyr
11

Si pour vaincre il faut pendre sur les places publiques, je préfère être vaincu – Errico Malatesta Monsieur Mathieu Bock-Côté est fort. Sans aucun doute, il est l’un des plus grands intellectuels de sa génération. Ne riez pas! C’est du sérieux. C’est un véritable don qu’il a. Ce qu’il dit, ce ne sont pas des opinions, ni même des arguments : ce sont des vérités. Sa pensée est celle de l’ordre. C’est pour cette raison qu’il utilise grandement le mode de l’indicatif – ceci « était », « est » et « sera » – et de l’impératif – « soyons », « restons » et « devenons ». Ce don exceptionnel – que seuls lui et quelques membres de l’élite ont en partage (on pense ici à Madame Denise Bombardier et à Monsieur Lucien Bouchard) – lui permet de voir ce qui échappe à tous, même à la science. Par exemple, ce don lui permet de lire dans l’âme du Québec. Vous n’aviez pas remarqué? Il comprend ce « qu’a vécu » le Québec, ce que « pense » le Québec, comment se « sent » le Québec, quelles sont les « aspirations » et les « craintes » du Québec. Une telle sensibilité ne court pas les [...]

Lire le billet →

Comme une odeur de vieilles vidanges

25 septembre 2012 · Divers · Marc-André Cyr
8

L’idéologie raciste, paraît-il, a été jetée aux ordures. Cette idée voulant que l’homme blanc soit supérieur aux « noirs » et aux « jaunes » est de moins en moins répandue. Plus personne dans l’espace public, sinon quelques têtes brûlées, ne s’en revendique ouvertement. Cela, bien entendu, est une bonne chose. Le problème, et il est de taille, réside en ce que les ordures ont la capacité de générer leur propre forme de vie. Mises à l’écart, elles fermentent sous le soleil et alimentent de nouvelles haines et de nouveaux préjugés. Depuis quelques temps, ici comme ailleurs, on constate que les poubelles ont quitté les ruelles pour revenir s’installer confortablement au salon. En fondant son discours sur la critique de la « rectitude politique » et des nombreuses politiques libérales de « discrimination positive », la droite a réussi à recadrer le débat de façon à ce que le discours anti-immigrant et xénophobe retrouve ses lettres de noblesse. Selon cette posture, le colonialisme, le néocolonialisme, l’apartheid, la ségrégation, le racisme, l’impérialisme et la domination nord-sud appartiendraient au passé : c’est l’Occident, désormais, qui serait menacé. Autrement dit : la haine s’est refaite une beauté. Ce n’est [...]

Lire le billet →

Lucien Bouchard : journal d’un curé de campagne

17 septembre 2012 · Divers · Marc-André Cyr
8

Et lui, le village, il semblait attendre aussi – sans grand espoir – après tant d’autres nuits passées sous la boue, un maître à suivre vers quelque improbable, quelque inimaginable asile – Georges Bernanos, Journal d’un curé de campagne, 1936 Dans sa jeunesse, Lucien Bouchard voulait  devenir prêtre. Dans un petit village du pays, il se voyait sans doute déjà se bercer tout en égrenant pieusement son chapelet. Il aurait participé à la vie communautaire … conseillé ses ouailles sur la vie de famille… corrigé les p’tits gars qui parlent mal… Il aurait changé la vie en la rendant plus morale. « Sagesse. Sacrifice. Autorité », telle aurait été sa devise. Et le temps aurait progressivement blanchi ses noirs cheveux… Mais les jeunes filles et les jeunes garçons de son école se riaient de lui…  Ils riaient et riaient encore de ce rire méchant dont seuls les jeunes connaissent le ton : « Lucien le malin, Lucien le malin! », chantonnaient-ils à tout moment. Lucien Bouchard était-il déjà trop sérieux pour les jeunes de son âge, trop sévère pour son époque? Cela le rendait mélancolique et songeur : « Peut-être ne méritent-ils pas mon amour? Peut-être [...]

Lire le billet →

Hommage aux victimes du 12 septembre

12 septembre 2012 · Divers · Marc-André Cyr
5

Parlez-en à votre courtier d’assurances, il le confirmera : les morts n’ont pas tous la même valeur. Après tout, c’est un peu normal : un mort qui était « en-pleine-santé » n’a pas la même valeur qu’un mort qui était déjà « à-moitié-mort ». C’est la vie, non? Le 11 septembre 2001 a fait 3,000 morts. Des morts qui travaillaient, qui magasinaient et qui mangeaient. Des morts qui aimaient le hochey, les frites et la bière… Des gens qui vivaient comme nous, d’une qualité incomparable. Incomparable avec les dizaines de milliers de Nicaraguayens victimes de la « sale guerre » américaine. Incomparable avec ces dizaines de milliers de Chiliens victimes de la CIA et de Pinochet. Incomparable avec les Palestiniens qui meurent chaque jour sous les balles de l’armée israélienne. Combien de « nos » hommes sont morts pour « pacifier » l’Afghanistan ? 158 soldats, CHEF! Combien de morts, civils ou militaires, a fait, en retour, l’Armée canadienne en Afghanistan? Euh… Voyez-vous, l’Afghanistan n’est pas en très bon état. Tout est en ruine. Même le vocabulaire semble avoir été bombardé. Vous savez comment on dit « mort [...]

Lire le billet →

La folie d’un temps nouveau

6 septembre 2012 · Divers · Marc-André Cyr
19

Le spectacle électoral est terminé. C’est une bonne nouvelle. Vous pourrez désormais ouvrir les journaux, la télé et la radio sans que de vieilles picouilles prétentieuses et sans charisme vous déballent leurs grossières techniques de drague. Enfin, pour un instant, pour nous, la paix… La paix? Pas tout à fait, la soirée électorale a déjà fait un mort. C’est plutôt mal parti pour la paix… Nous parlerons encore longtemps, nous en faisons le pari, de ce drame. Tout le monde y va de son interprétation personnelle : c’est la faute aux anglophones (!), aux francophones (!!), à Pauline Marois (!!!), au mouvement étudiant (!!!!) … Tout le monde accuse ses « ennemis » d’être responsables du drame et tout le monde refuse de voir qu’il y a un peu de nous dans cette folie meurtrière. Nous vivons la fin de l’histoire. Une époque fantastique… Si fantastique que nous sommes dans l’incapacité de voir que ces manifestations de violence extrême sont le résultat de la dégénérescence de notre société – ou, plus précisément, de notre propre décadence. La vérité, c’est que la vaste majorité des commentateurs n’y comprennent rien. [...]

Lire le billet →

Le 4 septembre : on fait le ménage!

31 août 2012 · Divers · Marc-André Cyr
34

« La grande majorité des Québécois souhaitent autre chose. Ils rêvent de prospérité, de stabilité et de paix sociale ». –André Pratte, 31 août, La Presse Comment trouver le mot juste pour parler des élections? En 1888, Octave Mirbeau en parlait ainsi « Je comprends qu’un escroc trouve toujours des actionnaires, la Censure des défenseurs, l’Opéra-Comique des dilettanti, le Constitutionnel des abonnés, M. Carnot des peintres qui célèbrent sa triomphale et rigide entrée dans une cité languedocienne; je comprends M. Chantavoine s ‘obstinant à chercher des rimes; je comprends tout. Mais qu’un député, ou un sénateur, ou un président de République, ou n’importe lequel parmi tous les étranges farceurs qui réclament une fonction élective, quelle qu’elle soit, trouve un électeur, c’est-à-dire 1′être irrêvé, le martyr improbable, qui vous nourrit de son pain, vous vêt de sa laine, vous engraisse de sa chair, vous enrichit de son argent, avec la seule perspective de recevoir, en échange de ces prodigalités, des coups de trique sur la nuque, des coups de pied au derrière, quand ce n’est pas des coups de fusil dans la poitrine, en vérité, cela dépasse les notions déjà pas mal pessimistes [...]

Lire le billet →
Page 7 sur 111...234567891011

S’abonner au blogue

@CyrMarc

+ @CyrMarc →

Catégories