Blogue de Nicolas Mavrikakis Arts visuels RSS

Louise Bourgeois (encore)

7 juin 2010 · Divers · Nicolas Mavrikakis

Depuis sa mort, lundi 31 mai, à l’âge de 98 ans, les hommages se multiplient. Mais dire que Louise Bourgeois était une artiste exceptionnelle est une évidence, une banalité. Comme critique d'art, dire que je sais que son travail est un des meilleurs de notre époque n’est pas non plus assez. Elle a fait une œuvre dérangeante qui défie les effets de mode, les engouements plus ou moins éphémères, la joliesse réconfortante. Bourgeois fut longtemps méprisée par le marché de l’art (et en a souffert) et a continué à produire dans son grenier ou son sous-sol. Elle fut ignorée par les institutions du milieu de l’art et a continué à travailler. Elle eut du succès auprès d’artistes comme Mapplethorpe (qui fit son portrait en 1982) ou des Guerrilla Girls (qui se battirent pour qu’elle participe à une expo de sculptures du Guggenheim SoHo en 1992), et elle a encore continué à créer des pièces troublantes. Puis, après 70 ans, finalement, elle reçut finalement la reconnaissance du marché et des institutions… Et elle a continué, encore et toujours, à faire ses oeuvres utilisant comme matériau sa mémoire tourmentée. Bourgeois s’est battue avant tout avec elle-même. Chez elle (comme [...]

Lire le billet →

Louise Bourgeois est morte

31 mai 2010 · Divers · Nicolas Mavrikakis
2

Que dire ? Rien pour l'instant, c'est trop nul comme nouvelle.

Lire le billet →

Shirin Neshat

28 mai 2010 · Divers · Nicolas Mavrikakis

Pour notre grand plaisir, la fondation pour l’art contemporain DHC/ART poursuit ses multiples activités. J’attends avec une grande impatience l’expo de la fabuleuse artiste Jenny Holzer qui débutera le 30 juin prochain dans les locaux de cette fondation dans le Vieux-Montréal. Mais en plus de monter cet événement d’envergure, la Fondation DHC/ART présentera au Musée des beaux-arts de Montréal (MBA) le premier long métrage de l’artiste d’origine iranienne, Shirin Neshat. Intitulé Women Without Men, ce film traite «des vies entrelacées de quatre iraniennes durant l’été 1953». Un événement à ne pas rater. La projection aura lieu le 1er juin à 19h au pavillon Maxwell-Cummings du MBA. L'artiste sera présente et répondra aux questions après la projection. Entrée libre. Ce film sera en salle dès le 4 juin. 

Lire le billet →

Marion Wagschal

25 mai 2010 · Divers · Nicolas Mavrikakis

Marion Wagschal, Cyclops, 1972, huile sur toile, 72" x 48"Photo: Éliane Excoffer. Gracieuseté Battat Contemporary À l’évidence, elle connaît la peinture. Wagschal réalise des toiles qui dialoguent avec Goya, Klimt, Lucian Freud, James Ensor (qui, disons-le, est un artiste gigantesque, malheureusement pas assez aimé, éclipsé par bien des peintres plus proprets et plus faciles, alors que lui faisait, comme le dit un de ses tableaux, dans l’«hareng saur», dans l’ «art Ensor», dans une peinture qui pour les bourgeois et la critique de l’époque puait au nez)… Mais c’est la moindre de ses qualités. Et, à la limite, cela n’a aucune importance. Ces références ne sont qu’un prétexte pour peindre. Et il aurait beaucoup à dire sur la modernité comme prétexte à la postmodernité…Wagschal fait des œuvres souvent dérangeantes (ce qui est pour moi une qualité). Ce tableau intitulé BlueBeard’s Castle montre une scène de relation sexuelle où un couple, plus tout à fait jeune, est pris dans un ébat qui semble d’une grande gravité, douloureuse gravité. (La référence à Barbe bleue n’est évidemment pas là pour alléger le sujet… mais là encore cette peinture sait dépasser ce lien [...]

Lire le billet →

L’art de ne pas ménager ses transports

10 mai 2010 · Divers · Nicolas Mavrikakis

Depuis Shanghai, où je participe à une conférence organisée par l'Association des galeries d'art contemporain dans le cadre de l'Exposition universelle, je me réjouis d'une annonce de la STM qui explique vouloir offrir à la RATP une oeuvre d'art public pour la station de métro Saint-Lazare de Paris. Les artistes professionnels en arts visuels résidant à Montréal, Laval et Longueuil sont invités à faire comme le constructeur Zhuzhou Electric Locomotive et à soumettre leur dossier à la STM (qui, dans ce cas-ci, sera le bienvenue). Je note souvent que nos gouvernements font peu pour assurer le rayonnement des artistes québécois sur la scène internationale. Ces 300 000$ bien investis permettront de réaliser une commande sur le thème de la langue française et d'assurer ainsi une présence montréalaise dans le quotidien parisien. Mais il s'agit également de remercier la RATP d'avoir offert aux montréalais l'entourage de style Art nouveau de l'architecte Hector Guimard qui se trouve au Square Victoria. Si la relation entre la STM et l'art public est généralement heureuse, espérons tout de même que le projet lauréat sera plus ambitieux que ceux réalisés dans les nouvelles stations du métro de Laval. Pour plus d'informations : http://www.stm.info/info/comm-10/co100506.htm

Lire le billet →

Artiste émergent

20 avril 2010 · Divers · Nicolas Mavrikakis

On reproche souvent à la critique de ne pas assez s’occuper des jeunes créateurs. Voici une occasion d’attirer l’attention sur un jeune artiste autodidacte qui débute sa carrière. Philippe Chevrette, originaire d’Alma, propose une expo où des photos nous feront osciller entre «sensualité et dégoût». De plus, une installation devrait jouer sur la notion de catastrophe. Sur papier cela semble bien intéressant. À surveiller.Le vernissage a lieu jeudi 22 avril, à partir de 18h. L’exposition est présentée jusqu’au 1er mai (de 11h à 18h) à la Galerie Visual Voice, espace 421 de l’édifice Belgo (372 Ste-Catherine Ouest). 

Lire le billet →

The Manif d’art

5 mars 2010 · Divers · Nicolas Mavrikakis

Claude Bélanger, directeur général, et Sylvie Fortin, commissaire de la Manif d'art en conférence de presse à New York. C’est à New York, dans le cadre de la célèbre foire internationale Armory Show (avec le précieux appui de la Délégation du Québec), que la Manif d’art de Québec a dévoilé aujourd’hui les noms de 35 des artistes qui participeront à sa 5e édition qui aura lieu du 1er mai au 13 juin. Montréal (avec sa biennale et sa triennale) n’a qu’à bien se tenir. La commissaire Sylvie Fortin (née à Québec, mais vivant maintenant à Atlanta où elle dirige la revue ART PAPERS), a réuni une brochette d’artistes impressionnante (je vous la livre en fin de cette nouvelle). Le projet est ambitieux et montre une manif ayant pris une expansion considérable. Un bon nombre des interventions a été spécialement commandé pour l’événement en partenariat avec plusieurs institutions de Québec. Contrairement à bien des manifestations en art contemporain, à Québec il y aura peu de place pour des oeuvres réchauffées. Le thème est aussi prometteur. Au premier coup d’œil, il pourrait sembler simplement accrocheur, mais, en conférence de presse, à laquelle j’ai [...]

Lire le billet →

Nuit blanche à Montréal

26 février 2010 · Divers · Nicolas Mavrikakis

 Longue est la liste des activités durant la nuit blanche du samedi 27 février. L'installation vidéo Where is Where? de l'artiste finlandaise Eija-Liisa Ahtila sera visible jusqu’à 2h du matin à la Fonderie Darling. La Maison de l’architecture du Québec propose une nuit brésilienne qui débutera à 20h par une lecture par Remy Girard de divers textes, dont Les Courbes du temps, mémoires d’Oscar Niemeyer. www.montrealenlumiere.comJe conseille en particulier deux événements. Il faudra parcourir le circuit de 4 kilomètres d’Art souterrain entre la Place des Arts et le Complexe Les Ailes. Cela regroupera  des artistes aussi intéressants que Peter Gnass, John Oswald, François Morelli, Louise Viger, Patrick Bérubé, Perry Bard, Catherine Plaisance, Mathieu Latulippe, Fred Laforge, Mathieu Lefevre, Céline B. La Terreur, Manon De Pauw… www.montrealenlumiere.com/documents/2010/NB_prog_2010_Art%20souterrain.pdfIl faudra aussi se rendre à l’UQÀM (dans l'Agora du pavillon Judith-Jasmin au 1400 rue Berri) entre 22h et 1h du matin pour voir une soirée de performances de Belinda Campbell, Sophie Castonguay, Raphaëlle de Groot, Les deux Gullivers (Flutura & Besnik Haxhillari) et Thierry Marceau. Ce dernier y présentera une œuvre conçue spécialement pour l’événement intitulée Master-Cycle-Supérieur.

Lire le billet →

Grandmaison in NY

8 janvier 2010 · Divers · Nicolas Mavrikakis

Je sors du vernissage de l'artiste québécois Pascal Grandmaison à la Galerie Jack Shainman à New York (sur la 20e rue, jusqu'au 6 février). J’y ai croisé, entre autres, l’artiste Ève K. Tremblay (accompagnée d'une des ses modèles, l'architecte et designer Geneviève Rousseau) qui continue elle aussi de développer sa carrière dans la Grosse Pomme. Je vous en reparle bientôt. Le titre de l'expo de Grandmaison, The Inverted Ghost, m’a fait craindre le pire, me faisant croire une seconde que cet artiste avait lui aussi cédé à la mode du fantastique. Heureusement, c’est loin d’être le cas. Parmi toutes les oeuvres présentées (dont deux vidéos), de nouvelles photos (dont je vous montre un exemple dès que je les reçois) sont plus dans l’esprit d’une abstraction évocatrice que d’une rêverie magique. Six diptyques photographiques montrent, en gros plan, une sculpture en métal et en papier mâché couverte de goudron. Cela ressemble parfois à un fantôme drapé de noir ou a une cagoule sombre du KKK (humour décapant), mais cela reste souvent innommable et donc encore plus maléfique. Le hasard faisant souvent bien les choses, cette production est très proche de certaines sculptures d’aluminium de Urs Fischer que l’on peut voir ces [...]

Lire le billet →

Culture au Québec : les femmes sont moins bonnes

24 décembre 2009 · Divers · Nicolas Mavrikakis

Le 26 novembre dernier, étaient remis les prix d’excellence en arts visuels de la Ville de Montréal. C’est Gwenaël Bélanger qui a reçu le Prix Pierre-Ayot. Quant au Prix Louis-Comtois, c’est Daniel Olson qui l’a obtenu. Bien sûr, il s’agit de deux excellents artistes, qui méritent totalement la reconnaissance du milieu, mais nous pouvons tout de même nous demander pourquoi, dans les dernières années, ces deux prix ont été systématiquement remis à des hommes. En fait, depuis 3 ans, aucune femme ayant soumis son dossier ne fut considérée comme étant assez bonne pour recevoir aucune de ces deux distinctions… Sur plusieurs années, la tendance est lourde. Depuis 1996, sur 14 Prix Pierre-Ayot, seulement 5 furent décernés à des femmes (35,71 %) et sur 14 Prix Louis-Comtois, seulement 3 (!!) furent donnés à des femmes (21,43 %). La dernière femme ayant reçu ce prix étant Claire Savoie en 2005. Des prix discriminatoires ? Je passe un coup de fil aux Guerrilla Girls pour leur demander d’intervenir ? Ne croyons pas que la situation soit bien meilleure pour d’autres prix. Examinons les six Prix culturels du Québec. Le Prix Borduas qui fut remis 33 fois depuis 1977, le fut seulement [...]

Lire le billet →
Page 9 sur 141...567891011121314

S’abonner au blogue

Catégories