Blogue de Pierre-Yves McSween Zone grise RSS

Professeur | Chroniqueur | Consultant | Conférencier | MBA, CPA, CA On discute d'économie, de finances personnelles, de littératie financière et de politique dans un climat de répartie.

« Taxer les riches »

26 mars 2014 · Divers, Humeur, Société · Pierre-Yves McSween
13

Aux nouvelles du soir, on fait un vox pop sur les solutions pour redresser les finances du Québec. Un vox pop, c’est du temps d’antenne gaspillé où une société peut rire d’elle-même ou se taper dans le dos avec un désir d’autosatisfaction. On choisit le commentaire d’un bizarre qui lance une phrase démagogique ou populiste avec la misère dans la voix ou d’un « hipster » avec une opinion générique et sans substance. Et ultimement, on finit par entendre « il faut taxer les riches ». Bon d’accord, un premier réflexe facile : demander aux autres de payer. C’est une possibilité, mais il faudrait définir le « riche ». Qu’est-ce que la richesse? En fait, « riche » est  un terme galvaudé. Plusieurs définitions pourraient exister : 1)      La richesse relative : Gagner plus que quelqu’un d’autre est une forme de richesse. Gagner 100 000$ par an à Westmount, c’est être pauvre. Gagner 100 000 $ à HOMA, c’est être un capitaliste bourgeois. La richesse est un jeu des comparaisons. Un ami disait souvent : « Un riche, c’est un contribuable faisant 50 000 $ de plus que soi par année »  2)      La richesse annuelle : C’est la richesse basée sur le salaire annuel imposable. Encore là, tout est une question de point de vue. Est-ce qu’on [...]

Lire le billet →

Fédéralisme décentralisé et souveraineté : une réelle différence ?

21 mars 2014 · Divers · Pierre-Yves McSween
4

La souveraineté du Québec est un concept à définition variable. Par deux fois, les Québécois ont été appelés à se prononcer sur la question avec un résultat négatif. Pourtant, le débat est encore d’actualité. Depuis ma naissance, le Québec a toujours été dans un déchirement constitutionnel sans fin. Serait-il possible d’en arriver à une position consensuelle permettant à notre province de s’épanouir dans une vision positive plutôt que de confrontation? Être ni fédéraliste, ni souverainiste a peut-être un nom : le réalisme. Regardons la question avec un pied de recul. En oubliant la notion de pays et en faisant primer les faits sur la dénomination, on pourrait être porté à croire que certains fédéralistes et certains souverainistes soient pour la même position sans utiliser les mêmes mots. La première ministre Pauline Marois a affirmé récemment qu’un Québec souverain laisserait place à la libre circulation entre les provinces et pourrait conserver la monnaie canadienne. Un pays qui n’a pas de réelle frontière avec ses voisins fait davantage que du libre-échange, il fait partie de l’unité géographique, économique et politique partagée avec ses voisins. Au niveau de la politique monétaire, le fait de maintenir une monnaie commune n’empêche pas un pays d’être [...]

Lire le billet →

Alcoa : l’art de se mettre à genoux

26 février 2014 · Divers, Humeur, Société · Pierre-Yves McSween
5

Encore une fois, le Québec courbe l’échine. La stratégie corporative est toujours la même : « vous pliez ou nous quittons ». Dans un geste de panique, on sort les subventions à coup de millions. On joue à la poule mouillée en se faisant frire d’avance : on saute soi-même dans la friteuse. On commet un suicide de rapport de force.  Alcoa a gagné sur toute la ligne : un tarif préférentiel moyen de 3,3 cents le kWh au lieu des 4,7 cents le kWh prévus. Cette diminution du tarif représente une baisse de 42,4 %. 1) Analyse stratégique de la direction d’Alcoa Avant de prendre une décision, un des premiers réflexes devrait être de faire une analyse stratégique. Le modèle «FFOM » (« SWOT » en anglais) constitue une première source de réflexion sur la place d’Alcoa au Québec. Voici le genre d’analyse que la direction d’Alcoa a pu faire :   Forces d’Alcoa au Québec: -          L’hydroélectricité est une « énergie verte » utilisée au Québec -          Main-d’œuvre du Québec est formée et expérimentée -          Il y a présence de centrales hydroélectriques fournissant de l’énergie de façon sûre pour plusieurs années (réseau en surcapacité). -          Il y a eu des ententes fixant à long terme le prix l’hydroélectricité (couverture contre la volatilité) [...]

Lire le billet →

Les garderies : pas de casserole ni de carré rouge

21 février 2014 · Divers, Humeur, Société · Pierre-Yves McSween
55

Les tarifs des garderies augmentent de 2 $ par jour en deux ans. Est-ce que les parents débarqueront dans les rues avec des carrés rouges en disant à qui veut bien l’entendre que le pourcentage de hausse sur deux ans est de 28,6 %? Bien sûr que non. À 9 $ par jour par enfant, voilà un service très abordable par rapport à son coût réel. De plus, comme dans le cas des frais de scolarité, on comprend que le coût des garderies n’est pas vraiment de 9 $ par jour par enfant en incluant tous les avantages fiscaux.  D’ailleurs, le gouvernement fournit un outil aux familles pour qu’elles puissent calculer l’impact réel des frais de garde en tenant compte des mesures fiscales. Dès de début de ce programme, les frais de garderies auraient dû être partagés entre le gouvernement et les familles non pas sur la base d’un tarif fixe, mais bien sur un pourcentage de participation. Ainsi, si l’on fixait la part des parents à 25 % des frais de garde, ils devraient toujours payer ce pourcentage. Sur cette base, nous aurions indexé le prix de 7 $ proportionnellement à l’augmentation des coûts. L’avantage de cette idée est de s’assurer du contrôle des [...]

Lire le billet →

Lettre de Mark Eting

17 février 2014 · Divers, Humeur, Société · Pierre-Yves McSween
2
Lettre de Mark Eting

Je t’observe, je t’analyse. Tu veux du maïs en boîte? Ça tombe bien, il est en rabais. Par contre, je te connais, quand tu achètes le maïs, tu achètes aussi le ketchup… Alors, je t’attire avec le maïs et j’augmente le prix du ketchup. J’augmente à peine la marge sur le bœuf haché et les pommes de terre sont stables. Comment sais-je que tu cuisines du pâté chinois? C’est toi qui me l’as dit. Non? Bien sûr! À quoi penses-tu qu’elles servent toutes tes cartes à point? À te faire des cadeaux? Non, à te profiler. Pas besoin de la NSA, juste ton consentement tacite que tu me donnes gentiment chaque fois que tu veux profiter d’une offre du type «triplez vos airtroisfoisrien pour la journée». Tu étais consentant. J’ai fait ça subtilement, chaque jour, petit à petit. Sur le coup, tu as même aimé cela. Te procurer toutes ces choses, ces biens inutiles, ça t’a rendu heureux quelque temps. Tu m’as cru, j’ai gagné. Je te dis que je réveille des besoins que tu as déjà, d’autres diraient que je t’en invente. À toi de choisir, le résultat est le même : tu consommes. Ce qui me fait vraiment plaisir, [...]

Lire le billet →

Prendre l’électeur pour un illettré… encore

14 février 2014 · Divers, Humeur, Société · Pierre-Yves McSween
8
Prendre l’électeur pour un illettré… encore

Les publicités et annonces des partis politiques passent parfois comme du beurre dans la poêle dans le cerveau de l’électeur. En aiguisant son sens critique, on devient allergique aux doreurs d’images et au vide électoral. L’électeur a le droit de ne pas suivre dogmatiquement les idées d’un parti. Dans une tentative d’objectivité, il tente de soutenir non plus un parti ou un autre, mais davantage des décisions. Puis, il se fait servir des informations toutes cuisinées et formatées. Il se dit alors: me prend-t-on pour un illettré ? Exemple 1: Le faux dilemme de Pauline Marois #PaulineMarois: «Nous avions le choix entre l’austérité et la prospérité. Moi, j’ai choisi la prospérité!» #assnat #polQc — Parti Québécois (@partiquebecois) 13 Février 2014   Voici un bel exemple de faux dilemme à présenter aux étudiants dans l’apprentissage des sophismes. Cela me rappelle drôlement la cigale et la fourmi. L’affirmation de la Première ministre ressemblerait à celle d’une cigale : « Nous avions le choix entre chanter et travailler. Moi, j’ai choisi de chanter! » – La cigale Comment une première Ministre peut-être vivre dans le déni des finances publiques ? Le mur arrive, mais on dépense. On saupoudre des dollars, [...]

Lire le billet →

Le déficit actuariel pour les nuls

24 janvier 2014 · Divers, Humeur, Société · Pierre-Yves McSween
17
Le déficit actuariel pour les nuls

Photographe: Jacques Boissinot , La Presse Canadienne Bien pris dans le trafic en allant travailler, vous passez d’une chaîne à l’autre et vous tombez sur un animateur de radio populiste déchirant sa chemise sur l’argumentaire suivant : « Les fonctionnaires sont des enfants gâtés. Pourquoi est-ce que je payerais leur déficit actuariel passé de fonds de pension avec mes taxes? C’est à eux de payer leur pension, comme moi dans le privé ! » Un auditeur moyen se dit: « Bien oui, il a raison lui. J’aime ça comment, il pense. Il défend le vrai monde. Lui, c’est mon homme ! » Ah le « vrai monde », comme s’il y avait sur cette Terre du faux monde. Il a le dos large le vrai monde. De fausses personnes nous entourant sont en réalité des quasi androïdes à la Robocop ou Darth Vader !  Mais bon, revenons-en au déficit actuariel. Qu’est-ce qu’un déficit actuariel passé? Commençons par se demander qu’est-ce qu’un fonds de pension à prestations déterminées ? Donc, un syndicat signe une convention collective avec un employeur. À la place de demander 40 000 $ par an à [...]

Lire le billet →

Les impotents

9 janvier 2014 · Divers, Humeur, Société · Pierre-Yves McSween
15
Les impotents

Il y a quelques jours, une amie écrit sur Facebook : « Quelqu’un connait un bon électricien pour remplacer une unité de chauffage? » On devine bien que les commentaires du type « pas besoin d’un électricien pour ça » ont fusé de toute part. Pourtant, ce réflexe, il est « courant » dans le réseau des diplômés universitaires. Convaincus de leur impotence programmée, ils sous-traitent, comme si le gène du manuel était absent de leur code génétique. Lorsqu’un mammifère en santé doute de sa capacité physique à effectuer des gestes relativement simples, il ressemble à une pâle copie d’un humain vivant ses expériences de vie dans « second life ». Peut-on nous en vouloir? La rénovation est devenue un véritable casse-tête. Depuis l’époque de nos grands-pères, la construction s’est transformée. Mais surtout, le code du bâtiment s’est sophistiqué : manuel de garantie d’emploi pour les spécialistes de la rénovation. Quoi? Il faut maintenant installer des prises électriques avec un dispositif protégeant les enfants ? Comment ça un disjoncteur spécial à 80 $ pour un circuit électrique dédié pour les chambres à coucher? Autant de prises pour une chambre? Il faut un fil 20 ampères avec un disjoncteur différentiel de fuites à la terre intégré pour toute prise à une certaine distance [...]

Lire le billet →

Entre gauche et droite : la recette des « likes »

16 décembre 2013 · Divers, Humeur, Société · Pierre-Yves McSween
19
Entre gauche et droite : la recette des « likes »

Le débat gauche-droite est parfois stérile.  À force de se gargariser avec un consensus d’apôtres, le blogueur en vient à ne plus se remettre en question. Au Québec, pour un blogue de gauche ou de droite générant des « likes » à profusion, il existe des recettes à la Ricardo très simples :   Recette de « likes » pour un article de gauche: Commencez par un mélange classique de bases : 1 paragraphe de critique contre le néolibéralisme; 3 alexandrins contre Stephen Harper (triplez vos « likes » durant la période électorale en utilisant votre carte « airlikes »); 5 ou 6 phrases anticapitalistes au goût. Pour un partage de hargne plus prononcé, ajoutez : 1 exemple de consensus universel lié à l’inégalité des chances; 3 ou 4 citations d’auteurs que vous n’avez pas vraiment lus. Par exemple, John Rawls ou Noam Chomsky. Le « name dropping », ça impressionne beaucoup les « suiveux ». Pour être certain que les « likes » se multiplient, fouettez des ennemis faciles en incorporant : 1 exemple de brutalité policière; 2 paragraphes pour « taxer les riches »; 1 paragraphe sur les banques et leurs profits; 1 citation sur les maudits « drettistes ».   Finalement, étendez [...]

Lire le billet →

Le facteur : « Adapt or die – part II »

12 décembre 2013 · Divers, Humeur, Société · Pierre-Yves McSween
13
Le facteur : « Adapt or die – part II »

Ça y est, Postes Canada remet enfin la question de la livraison à domicile en doute. Cela n’en prenait pas plus pour déchaîner les lignes ouvertes et pour créer un de multiples indignés de plus. Ah oui, l’indignation est à la mode. Bientôt on se promènera sur le Plateau et un « hipster-artisto-bohème-branché-mais-pas-trop » lancera une phrase de son temps des trente dernières minutes : « Être indigné, ça fait tellement 2012. Ne pas connaître, ça, c’est 2014.» D’accord, l’apothéose de la contre-culture, ce n’est pas ma tasse de thé. Je ne dirai pas que je ne connais pas Marc Dupré, ce serait le faux aveu que je paye quelqu’un pour faire mes courses chez Jean Coutu. Mais revenons à la poste. En 1984, je mettais périodiquement une pancarte dans la fenêtre de la maison. C’était pour le livreur de lait. À une autre époque, le laitier passait à la porte avec ses bouteilles en verre. Le livreur de 1984 était en fait un employé de Québon ou de quelconque sous-traitant. Il avait son fameux chandail « bonjour, j’arrive » à l’avant et « salut, je m’en vais » à l’arrière. Puis un jour, on s’est mis à acheter le lait à l’épicerie comme les gens de notre [...]

Lire le billet →
Page 1 sur 6123456

S’abonner au blogue

@pymcsween

+ @pymcsween →

Catégories

Favoris