Ne manquez rien avec l’infolettre quotidienne.
BloguesSanté gourmande

Cet hiver, dites adieu au « rhube »…

Pour beaucoup d’entre nous, échinacée rime avec rhume et sinusite. Certes, cette plante est largement utilisée pour ses vertus anti-infectieuses, antibiotiques naturelles et comme stimulant du système immunitaire mais elle n’est pas seule à porter le poids de la prévention hivernale.

©crédit photo : Lucille Tremblay, artiste peintre, www.leradar.qc.ca

 

On ne le répétera jamais assez : « Mieux vaut prévenir que guérir ». C’est là tout l’art de la bonne santé et un des principes à la base de la naturopathie. Renforcer le système immunitaire est un large sujet qui serait trop long à expliquer en un seul billet. Par contre, je vais partager avec vous, un de mes trucs naturels qui éloignent les infections hivernales.

téléchargement
©crédit photo : chocolat-hunter-vanilla.skyrock.com

Bien des gens ignorent les pouvoirs thérapeutiques de l’aromathérapie et pourtant, ils sont vastes et extrêmement efficaces. L’utilisation des huiles essentielles est certainement une des méthodes les plus persuasives pour convaincre les sceptiques sur la médecine naturelle. Attention toutefois à bien connaître la posologie et les contre-indications.

Ingrédients

2 gouttes d’huile essentielle de citron

2 gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus

2 gouttes d’huile essentielle de thym rouge

1 cuillère à café de miel (non pasteurisé)

Méthode

Dès que vous ressentez les symptômes d’un rhume ou simplement à titre de prévention, prenez pendant 3 jours une cuillère à café de miel, 2 fois par jour, sur laquelle vous aurez déposé 2 gouttes de chacune des huiles essentielles mentionnées plus haut. Bien mélanger et mettre en bouche. Laissez fondre…!

photo (1)

Les propriétés des huiles essentielles utilisées pour ce remède

Le citron :

  • Renforce le système immunitaire
  • Antiseptique et bactéricide
  • Antivirale

L’eucalyptus :

  • Antibactérienne, antivirale et anti-infectieuse
  • Expectorante
  • Mucolytique

Le thym rouge :

  • Anti-infectieuse majeur à large spectre d’action
  • Antivirale, antifongique et antimicrobienne
  • Expectorante
  • Tonique général

Le miel :

  • Effet prébiotique : équilibre de la microflore intestinale
  • Effet antibactérien
  • Source d’antioxydants
  • Facilite l’absorption des huiles essentielles
photo

 

Certaines précautions sont à prendre dans l’utilisation des huiles essentielles

Les huiles essentielles doivent faire l’objet de quelques recherches avant leur application interne et externe. Il existe cependant plusieurs règles à connaître :

  • elle peut brûler la peau,
  • ne jamais injecter par voie intraveineuse ou intramusculaire,
  • toujours utiliser des huiles de qualité,
  • attention au contact avec les yeux, nez, oreilles et zone ano-génitales,
  • certaines peuvent entraîner des troubles digestifs lorsqu’elles sont prises par voie interne,
  • il existe beaucoup de contre-indications pour les femmes enceintes et les enfants,
  • si ingestion accidentelle, contacter le centre antipoison,
  • les personnes à la santé fragile et suivant un traitement médical lourd, doivent vérifier qu’il n’y ait pas d’interaction par rapport à leur traitement et demander l’avis d’un médecin en cas de doute.

 

Merci Ludo…