Glowing Madonna : Mystère de la foi
Arts visuels

Glowing Madonna : Mystère de la foi

Vous croyez aux miracles? Dans Glowing Madonna, l’artiste Teresa Ascencao nous propose d’expérimenter l’univers de la foi et ses manifestations parfois spectaculaires.

Miracle à l’Espace vidéographe: la Sainte Vierge y est visible! Non, cette fois-ci, elle n’a pas choisi une grotte (comme celle de Massabielle à Lourdes où elle est apparue à Bernadette Soubirous) ou un petit chêne vert (comme à Fatima pour confier le sort du monde à 3 enfants). Elle a délaissé l’humidité et la grimpette aux arbres pour s’installer dans un immeuble sur la rue de sa copine sainte Catherine. La Vierge Marie fait son apparition du mardi au samedi, entre 12 h et 17 h, dans l’ancien espace de la Galerie DARE-DARE (local 505 du 460 Ste-Catherine Ouest), espace qui depuis septembre a été récupéré par le Vidéographe adjacent.

Tout débute par une vision du ciel et d’un soleil aveuglant montrés entre des branches d’arbre, et puis LA voici qui, avec un sourire empli de compassion, nous dit d’approcher. On s’exécute… Et puis, chose étonnante (c’est le sens premier du mot latin miraculum), l’ombre de notre corps projetée sur le mur se trouve comme imprimée sur celui-ci! Comme si ce mur était fait de papier photo. Comme si notre âme se trouvait aspirée dans le domaine du divin.

Bon, certains êtres prosaïques feront valoir que cette vierge est le fruit de la technique moderne, qu’elle est une projection vidéo réalisée par l’artiste torontoise d’origine brésilienne Teresa Ascencao… Aux gens de peu de foi, je répondrai qu’il n’est pas bon de vouloir toujours expliquer les miracles (même technologiques) et que nous vivons une bien triste époque où nous perdons notre croyance en des forces supérieures. Heureusement que nos voisins du sud sont plus croyants et que Dieu a depuis quelques années trouvé refuge dans un lieu digne de lui, la Maison-Blanche…

À ceux qui doutent, je demanderai d’expliquer comment l’ombre d’un corps peut ainsi se coller à l’image de la Vierge. Miracle, je vous dis! Certains prétendront que pour son prodige artistique, Ascencao utilise un vulgaire papier glow in the dark et que cette mise en scène, cette supercherie, est une mise en garde contre les bondieuseries et la fausse piété… Ceux qui ont la foi trouveront la vérité.

Jusqu’au 21 novembre
À l ‘Espace Vidéographe
Voir calendrier Arts visuels

Les offres sur Boutique.Voir.ca

Obtenez de 25% à 40% de plus dans ces établissements!