Ne manquez rien avec l’infolettre.
Hôtel Gouverneur Place Dupuis : Hôtel-galerie?
Arts visuels

Hôtel Gouverneur Place Dupuis : Hôtel-galerie?

L’Hôtel Gouverneur Place Dupuis ouvre ses murs à une originale exposition d’arts visuels.

Dans le lobby de l’hôtel comme sur la mezzanine et aux étages des salons, peintures et photographies accrochées aux murs composent depuis le 12 octobre une exposition insolite mêlant permanence et temporalité. Une nouvelle galerie d’art comme en comptent déjà quelques autres hôtels de Montréal? Non, estime Chantale Dubé, directrice des ventes et du marketing de l’Hôtel Gouverneur Place Dupuis. "Ici, les artistes ne paient pas pour exposer et nous ne prenons aucune commission sur leurs oeuvres", explique-t-elle.

Monik Gagnon agit à titre d’agente pour les sept premiers artistes exposants tout en gardant son métier… d’agente immobilière! "J’arrive en fin de carrière, dit-elle, et je ne fais pas ça pour l’argent, mais par passion. Je choisis des artistes aux styles différents, mais capables de présenter une série d’oeuvres homogène." Elle a abordé Mme Dubé en début d’année pour monter son projet: utiliser certains murs intérieurs de l’établissement hôtelier pour exposer les oeuvres de ces artistes en rotation (pour trois à douze mois) dans des lieux de passage.

Les clients de l’hôtel pourront ainsi voir (et éventuellement acheter) peintures et photos aux portes des salles de réunion, comme à celle du restaurant ou à l’accueil de l’hôtel, mais ces "espaces publics" sont aussi complètement ouverts au grand public, insiste Mme Dubé. "Notre objectif est d’abord philanthropique, ajoute-t-elle. Nous voulons donner une bonne visibilité aux artistes et les encourager dans leur travail tout en améliorant la décoration de l’hôtel. J’y pensais depuis quelque temps, mais sans vouloir m’en occuper directement. Quand Monik Gagnon m’a écrit, je me suis dit que ce serait une alliance parfaite."

Au rang des artistes sélectionnés figurent Victoria Cananova (peintre paysagiste aux oeuvres très colorées qui a étudié à Moscou), le photographe globe-trotter John Desjarlais, Michelle Thibault (dont les tableaux figuratifs sont aussi largement inspirés par ses voyages), Marie Walsh (qui préfère l’abstrait en acrylique), Caroline Dion, artiste multidisciplinaire (acrylique, estampe, verre soufflé…), Suzanne Claveau (adepte de la peinture à l’huile et du figuratif), Pascale Blanchet (dont les tableaux abstraits en acrylique et époxy évoquent surtout des personnages féminins). "Cette exposition, dit cette dernière, est une chance de sortir de l’ombre et de montrer ses oeuvres pour des artistes, comme moi, qui travaillent beaucoup en solitaire. Être vu est plus important que vendre", ajoute celle qui croit qu’"une oeuvre peut donner un coup de coeur, comme une rencontre amoureuse".

Avant cette exposition, le Gouverneur a fait un premier test d’"accrochage" au printemps et cet été avec une trentaine de tableaux signés Victoria Cananova. Monik Gagnon a aussi obtenu cette année un espace pour les artistes qu’elle soutient, mais plus réduit, au Hilton Garden Inn, rue Sherbrooke.

Info: 514 591-2244