Archi-féministes!: Archiver le corps (1er volet) : Matantisation, Germaines et Cie!
Arts visuels

Archi-féministes!: Archiver le corps (1er volet) : Matantisation, Germaines et Cie!

Le centre Optica fêtera ses 40 ans en janvier. L’expo Archi-féministes!: Archiver le corps (1er volet) revient sur certaines femmes artistes qui ont fait son histoire.

Pas encore elles? Maudites féministes! Elles n’ont pas fini de revendiquer, de rouspéter, de chialer? Ras le bol des bonnes femmes qui portent la culotte. Le Québec n’est pas assez rempli de Germaines (qui gèrent et mènent)? Sans parler de la matantisation ("madamisation" pour les polis sans couilles) des médias, de la culture et de l’école… Les femmes sont majoritaires dans bien des facultés universitaires et dans plein d’emplois. Qu’est-ce qu’elles veulent de plus?

Qu’est-ce qu’on peut donc voir ou apprendre de nouveau dans cette expo sur le féminisme? Qu’ont donc à nous "enseigner" les trois commissaires, les trois femmes de cette expo, Thérèse St-Gelais, professeurE "d’histoire de l’art des femmes et des problématiques qui s’y rattachent" (ça s’enseigne, ces affaires-là?), la critique d’art (au Devoir) et commissaire indépendante Marie-Ève Charron et la directrice d’Optica Marie-Josée Lafortune (une féministe radicale notoire)? Pis elles exposent qui? Des femmes qui ont déjà participé aux activités d’Optica… Ça veut dire du macramé pis de la couture? Pour une fois, ce n’est pas ça. Ouf! Quoiqu’il y ait tout de même des trucs de femmes dans l’expo… Dans une pièce de 1974, Suzy Lake nous montre le maquillage des femmes comme un masque à porter. On savait bien qu’elles cachaient de quoi derrière… Dans Untitled (The Shape of a Gesture), oeuvre présentée au centre Optica en 1978, Sorel Cohen reprend la gestuelle du peintre abstrait de l’action painting qu’elle critique en montrant une femme faisant le même geste, mais pour nettoyer une fenêtre à l’aide de chiffons colorés. Un commentaire sur l’exclusion des femmes de l’histoire de l’art, mais aussi du monde de l’art contemporain? Qu’elles prennent donc leur place… Dans la vidéo Le mur, Olivia Boudreau fait un clin d’oeil à la pièce Souffle solaire (Cariatides du nord) de Michael Snow (elles sont donc bien suiveuses, ces femmes! Les gars artistes ne copient jamais personne!) en montrant ce qui semble être un drap qui sèche au soleil… Encore un commentaire sur la répartition des tâches selon le sexe, sur qui fait le lavage pis qui fait de l’art?

Et il y a d’autres pièces dans le genre créées par Raphaëlle de Groot, Claire Savoie et Jana Sterbak.

Et puis si vous n’avez pas compris que ce texte se veut une parodie des discours stupides contre le féminisme… Tant pis. Archi-féministes! est une expo à voir absolument.

Les offres culturelles sur Boutique.Voir.ca

Obtenir plus d’argent pour voir des spectacles? OUI C’EST POSSIBLE!

Caligula + 25 à 40 %
Théâtre
Jusqu’au 8 avril 2017

Caligula