Ne manquez rien avec l’infolettre quotidienne.
À ne pas manquer en janvier 2017
BloguesTel que vu en région

À ne pas manquer en janvier 2017

L’idée m’est venue de faire un petit récapitulatif de ce qui se passe, mensuellement en Estrie. Évidemment, je me fie beaucoup à mes intérêts de base (la bonne bouffe, les sorties, les activités extérieures) alors n’hésitez pas à me partager vos propres highlights du mois de janvier dans les commentaires!

1. La Fête des neiges de Magog se prépare doucement pour l’édition 2017 qui aura lieu les 4, 5, 11 et 12 février prochains à la pointe Merry. Au programme : descente en tyrolienne, pêche blanche, course de vélos des neiges, initiation au curling, ateliers de survie en forêt et spectacles intérieurs. OUF! On s’habille chaudement, et on s’y voit?

fête des neiges magog

2. L’entreprise Canards du Lac Brome a terminé son installation dans sa nouvelle usine à Asbestos. Ultra moderne et à la fine pointe, on y retrouve désormais une centaine d’employés ayant repris les opérations depuis un mois.

3. L’ancienne auberge de jeunesse Ecobeat au centre-ville de Sherbrooke vient tout juste d’être achetée. Le promoteur pense y installer un restaurant au rez-de-chaussée, des bureaux au deuxième étage (on y compte près de 3000 pieds carrés d’espace!), et des logements sur les étages supérieurs. À suivre!

4. Le 305 King Ouest à Sherbrooke abrite depuis décembre un restaurant iranien à découvrir absolument : le Persépolis. Le menu, cuisiné avec amour par les propriétaires iraniens d’origine, offre des kebabs de poulet et de bœuf, le très classique riz iranien et évidemment, des baklavas. À noter que quelques plats végétariens, qu’un menu du midi et qu’un menu pour enfants seront aussi disponibles!

persépolis

5. C’est le 17 janvier dernier que Justin Trudeau, lors de sa visite en Estrie, s’est arrêté à Sherbrooke pour répondre aux questions de plus de 500 citoyens réunis.

6. Amateurs, amatrices de pierres précieuses? Une toute nouvelle exposition fait son entrée au Musée de la nature et des sciences de Sherbrooke : Gemme ou pas?. Pour toute la famille, jusqu’au 8 mai.