Ne manquez rien avec l’infolettre.
BloguesChercher noise

Les spectacles de la semaine : TONNES, Redd Kross, Street Eaters, Ghost Taco et plus…

Redd Kross
Redd Kross

Tel un phénix ayant décidé d’investir les économies de toute une vie dans des actions chez Urgel Bourgie, je vous présente ma mince contribution au monde des arts canadiens. De rien, de rien.

Voici les spectacles de la semaine !

JEUDI LE 4 MAI
+UUBBUURRUU + TONNES
21h00 / 10$ / L’Esco
Maudit que je suis tanné des bands avec des lettres majuscules. Hormis cela, quel spectacle ce jeudi dans le nouvel Esco revu et amélioré! Comme tout bon journaliste d’enquête, je suis allé boire une bière pour bien comprendre à quoi ressemble la salle depuis qu’elle a doublé de taille. C’est beau et ça fait du bien. Niveau musical, je ne peux plus me passer de TONNES et de leur heavy rock psychédélique qui semble le lien manquant entre Sabbath et les frères Bishop. Il s’agit d’ailleurs de leur retour après près d’un an d’absence. UUBBUURRUU eux font du rock psychédélique vraiment over-the-top avec beaucoup de solos et ça sonne comme une tonne de brique. Un autre show nécessitant des bouchons.

VENDREDI LE 5 MAI
+Jaimie Branch Quartet + Jane/Kin
20h00 / 12$ d’avance, 15$ à la porte / La Vitrola
Jaimie Branch est une trompettiste très active à NYC qui n’est pas venue très souvent nous voir ici dans le nord. Elle nous rendra visite accompagnée d’un excellent quatuor pour jouer ses compositions qui mettent en évidence toute sa créativité comme trompettiste et compositrice. Avec Tomeka Reid du Nicole Mitchell’s Black Earth Ensemble au violoncelle, Jason Ajemian à la contrebasse et Chad Taylor du Chicago Underground et du Marc Ribot’s Spiritual Unity à la batterie, c’est un incontournable pour les jazzbos de notre métropole.

+Redd Kross + The Sick Things + Los
20h30 / 17$ d’avance, 20$ à la porte / Ritz PDB
Je prédis une méga-overdose de power pop pour les braves qui se rendront au Ritz. J’avoue que je ne connaissais pas vraiment Redd Kross et Steven MacDonald avant que celui-ci devienne le nouveau bassiste (très power pop/glam) des Melvins et j’ai tellement aimé le voir sur scène avec eux que je suis tombé en amour avec Kross par la suite. Ah et la raison numéro un de s’y rendre : DALE CROVER DES MELVINS EST À LA BATTERIE.

SAMEDI LE 6 MAI
+Street Eaters + Odd + Flat Teeth + Ugly Cry
21h00 / PWYC / Bill’s House
Street Eaters font du punk rock athlétique vraiment intense avec basse et batterie que j’adore. Je les ai vu au Suoni Per Il Popolo en 2015 et ils furent plus qu’excellents. L’affiche de ce concert contient plein de superbes groupes de l’underground punk montréalais en première partie, allez checker ça si vous n’avez pas peur des shows de sous-sol.

+Ghost Taco + LOWEBRAU + Gabriel Ledoux + Gamma Scum + Burning Bummer & Sam Shalabi & Alexander Moskos
22h00 / 8$ ou PWYC / Brasserie Beaubien
Ok j’ai triché, je fais partie de ce spectacle avec Burning Bummer. Envoyez-moi vos mises en demeure. Mais comment passer à côté de ce beau concert en pleine Brassette qui réunit la « crème de la crème » du noise et de l’expérimental d’ici avec le compositeur vilain garnement Gabriel Ledoux, le pesant Mark Lowe qui délaissera les beats pour du noise électronique prenant, la légendaire Ghost Taco et son utilisation physique du microphone et le tout nouveau projet noise de Bryce de Cheap Wig, Gamma Scum ?! Définitivement une soirée ennivrante dans cette taverne délicieuse.

DIMANCHE LE 7 MAI
+Ensemble Supermusique présente Un doux dimanche de mai
16h00 / Gratuit / Le Gésù
SuperMusique présente un grand ensemble de plus de vingt musiciens qui réunira les vieux routiers et les jeunes premiers de la musique expérimentale québécoise. La liste d’invités est trop longue mais disons que le mélange de cuivres, d’instruments à cordes, d’électroacousticiens, de chanteurs et de percussionniste risque de faire vibrer le Gésù!

MERCREDI LE 10 MAI
+Distorsion Psych Fest : CRABE + L’Ordre de l’Infiniment Nada + Projection du long métrage The Colossus of Destiny : A Melvins’ Tale
Aucun double-programme n’aurait pu faire plus de sens! Un beau bravo à l’équipe du Distorsion qui a facilité le match entre le groupe le plus Melvinesque du Québec, CRABE, avec le premier vrai documentaire sur les Melvins, Colossus of Destiny. Que de bons échos entourent la parution de ce long métrage, j’ai bien hâte de voir le tout et CRABE amènera les riffs Buzziens par la suite. Il s’agit du premier concert du festival Distorsion que j’aurai l’occasion de présenter davantage.