Ne manquez rien avec l’infolettre.
BloguesChercher noise

Dix concerts à ne pas manquer lors du Suoni Per Il Popolo 2017

Le Suoni Per Il Popolo est de retour pour le mois de juin pour présenter ce qui se fait de mieux en musique expérimentale, en musique contemporaine, en punk rock underground et en pop en marge. Le festival a le même objectif depuis ses débuts, donner un lieu de diffusion pour des artistes radicaux et souvent politisés. La plupart des concerts auront lieu, comme pour les années précédentes, à la Sala Rossa, la Casa del Popolo et la Vitrola, avec quelques concerts supplémentaires présentés à l’Université McGill, au Centre Phi ainsi qu’en pleine nature ! Comme le festival se tient sur trois semaines avec plusieurs concerts par jour, j’ai cru bon vous offrir ce guide des plus subjectifs sur les dix concerts à ne pas manquer selon moi! Bon festival!

Full disclaimer : Je suis un collaborateur à la programmation de quelques concerts du Suoni Per Il Popolo. Je ne suis pas rémunéré pour ce travail et mon travail se limite surtout à suggérer certains artistes. Voilà, c’est dit.

2 Juin
Hommage à Pauline Oliveros par le Novarumori, dirigé par Amy Horvey
20h30 / 12$-14$ / La Sala Rossa
C’est tout un privilège que le Suoni Per Il Popolo nous offre en présentant un hommage à la compositrice légendaire Pauline Oliveros qui sera constitué de performances de plusieurs nouvelles compositions par un who’s who de la musique avant-garde nord-américaine. Il sera entre autre possible d’assister aux premières performances de compositions de Terry Riley, Roscoe Mitchell, Miya Masaoka, Kathy Kennedy, Christian Wolff, Ellen Fullman, etc. L’ensemble Novarumori mené par Amy Horvey inclut entre autre Jennifer Thiessen, Émilie Girard-Charest, Lori Freedman, Félix Del Tredici, Andrea Young, Isaiah Ceccarelli, Daniel Anez et Marianne Trudel, en plus de l’invité spécial Christian Wolff. Sans aucun doute le rendez-vous le plus important de l’année pour la musique contemporaine.

Pauline Oliveros
Pauline Oliveros

3 Juin
Alan Licht + Kristin Thora Harralsdottir + Vicky Mettler
21h00 / 12$-14$ / La Vitrola
Le label américain VDSQ est un de mes coups de coeur de la dernière année. La direction du label tourne surtout autour de la guitare solo, souvent acoustique. Pour l’occasion, le Suoni Per Il Popolo a invité deux artistes du label, le vétéran de la scène new-yorkaise Alan Licht (Loren Connors, Blue Humans, Lee Ranaldo) et la jeune artiste islandaise Kristin Thora Harralsdottir. Ceux-ci vont présenter une performance solo à la guitare et ils seront précédés par une performance de l’excellente guitariste montréalaise Vicky Mettler.

Alan Licht
Alan Licht

5 Juin
Leanne Betasamosake Simpson + Janine Island
20h00 / 10$-13$ / La Vitrola
La poète et chanteuse Leanne Betasamosake Simpson vient présenter lundi prochain son travail musical qu’elle a récemment lancé sur l’étiquette de musiques autochtones RPM. Acclamée comme poète et auteure, la musique de Simpson est ancrée dans la poésie vivante et engagée de celle-ci, tout en offrant une expérience musicale audacieuse qui dépasse les paramètres traditionnels du folk. En prime, allez écouter l’excellente violoniste Janine Island qui fait de la musique expérimentale toute en beauté et en intensité.

Leanne Betasamosake Simpson
Leanne Betasamosake Simpson

7 Juin
Peter Brötzmann & Heather Leigh + Nyon
20h00 / 25$-28$ / La Sala Rossa
Peter Brötzmann a la qualité très féline d’avoir eu plusieurs « vies » au cours de ses cinquante années de carrière. Après quelques années plus calmes, il semble avoir trouvé un projet particulièrement nourrissant avec son duo saxophone/pedal steel avec l’américaine Heather Leigh. Leigh a une superbe carrière solo et elle livre aussi la marchandise avec le pionner du free européen. Leur disque « Ears are filled with wonder » est de la bombe et ça devrait décaper autant en live.

Brötzmann / Leigh
Brötzmann / Leigh

10 Juin
Paul Flaherty / Bill Nace / Jake Meginsky + Alex Moskos + Jenifer Gelineau
20h30 / 10$-13$ / La Casa del Popolo
Ça faisait un bail qu’on n’avait pas vu le beau Paul Flaherty en sol canadien mais il revient avec son acolyte des dernières années, le guitariste au Peavey tonitruant Bill Nace. Cette fois-ci, ils sont accompagnés du percussionniste et électroacousticien Jake Meginsky pour ce qui devrait être un set particulièrement intense. En première partie, l’imprévisible Alex Moskos de Drainolith et Dan’l Boone ainsi que la violoniste du Massachusetts Jenifer Gelineau qui mène plusieurs projets de musique expérimentale dans la scène de Northampton dont Egg, Eggs et Donkey No No.

Paul Flaherty
Paul Flaherty

14 Juin
Icepick + Travis Laplante & Ben Bennett + Emily Denison
20h30 / 12$-15$ / Casa del Popolo
Icepick ne vous dit peut-être pas grand chose vite de même mais c’est un réel power-trio de rêve du free jazz avec le trompettiste Nate Wooley, le batteur Chris Corsano et le bassiste norvégien Ingebrigt Haken Flaten de The Thing et Atomic. Les trois sont en train de devenir parmi les joueurs les plus importants du monde de la musique expérimentale et je ne cacherai pas que j’ai de grandes attentes pour cette rencontre! En première partie, la trompettiste torontoise Emily Denison ainsi que le duo américain sax/percussion de Travis Laplante et Ben Bennett!

Icepick
Icepick

15 Juin
Roscoe Mitchell + Bryan Highbloom
20h30 / 27$-30$ / La Sala Rossa
J’ai des souvenirs impérissables des deux premiers concerts où j’ai pu entendre Roscoe Mitchell jouer aux côtés de George Lewis et Muhal Richard Abrams. C’est peu probable que nous aurons un jour la chance de revoir le Art Ensemble de Chicago mais ce trio affilié à l’AACM a offert des performances époustouflantes toute en écoute et en retenue. Pour ce concert solo, Mitchell est tout de même en terrain connu, lui qui a enregistré plusieurs LPs en solo au cours de ses cinq décennies comme instrumentiste et compositeur. Voici la chance de voir un maître du jazz américain et un compositeur hors-pair briller seul sur scène!

Roscoe Mitchell
Roscoe Mitchell

15 Juin
Moor Mother + Aye Nako + blankets + Markus Floats
20h30 / 12$-15$ / Casa del Popolo
J’ai entendu Moor Mother pour la première fois en découvrant la programmation du Suoni! Wow! Un peu plus et je passais à côté de quelque chose d’exceptionnel. Moor Mother est le projet solo de hip hop noise industriel sur les bords de Camaé Ayewa, une artiste afro-américaine de Philadelphie. J’ai rarement entendu un mélange aussi surprenant d’influences diverses et ça fonctionne à merveille! Le reste de l’affiche est pas pire aussi mais ça vaut le prix d’entrée juste pour pouvoir absorber la puissance de Moor Mother en tête d’affiche!

Moor Mother
Moor Mother

16 Juin
Anthony Braxton Sextet + Fred Bazil
20h30 / 30$-35$ / La Sala Rossa
Oh my god! Mon artiste préféré en concert dans l’intimité de la Sala Rossa. L’immortel Anthony Braxton vient jouer en sextuor dans ce qui devrait être le concert de l’année à Montréal. Son concert en solo au FIMAV 2017 m’a épaté et sa performance de juin devrait être tout aussi importante, lui qui n’a pas joué à Montréal depuis des dizaines d’année déjà! Les vrais freaks de jazz savent à quel point Braxton est une bête de scène qui offre des concerts énergiques et demandants avec des musiciens de talent pour l’accompagner. Vous ne pouvez pas manquer ça, point.

Anthony Braxton
Anthony Braxton

18 juin
Steve Godin & Panopticon Eyelids + JS Truchy + Gmackrr
20h30 / 8$-10$ / Casa del Popolo
Steve Godin est un poète et un auteur – bien connu aussi comme LE soundman de la Casa – qui a lancé il y a dix ans un album appelé Cronus avec le quatuor de psych rock Panopticon Eyelids. Dix ans plus tard, les partners-in-crime de cet album sci-fi bizarroïde se réunissent le temps d’un concert. J’ai toujours été un gros fan de Panopticon Eyelids, surtout lorsqu’ils se lançaient dans de longues impros bruyantes de quinze minutes. En première partie, l’excellente Émilie Mouchous et sa musique électronique expérimentale avec instruments homemade et le compositeur JS Truchy dont le dernier album paru en vinyle est une vraie perle. Belle soirée bruyante en perspective.

Steve Godin
Steve Godin