Ballon d’essai

Ski western

Photo: KINADL'origine du shörekjöring, l'ancêtre du skijoring, remonte à plusieurs centaines d'années où, en Scandinavie, un skieur s'attachait à l'arrière de sa monture comme moyen de locomotion. La pratique a depuis évolué vers le récréatif et même la compétition. À la Ferme l'Auteuilloise, on pratique le skijoring à la mode américaine: le skieur se fait tirer par un cheval monté par un cavalier – la méthode européenne impliquant qu'il dirige lui-même sa monture. C'est par une belle matinée claire – de celle où les lunettes de soleil sont de mise – que j'ai pris la route de la campagne lavalloise pour en faire l'expérience.

Monde animal

Poignée de main avec Jean-Sébastien Sweeney, fils du proprio et directeur des opérations. J'enfile sans trop attendre mes combinaisons de ski alpin avant de rejoindre le manège. Trois chiens et deux chats nous accueillent langoureusement, quêtant des caresses à qui mieux mieux. La Ferme l'Auteuilloise (aussi pension et école d'équitation) héberge 85 chevaux, mais aussi des cochons, des alpagas, des canards, des chèvres et des cerfs rouges. Un dénommé Brillant, un poney Half Linger, reçoit ses derniers coups de brosse par sa cavalière Lilia. Je suspecte son excitation à se lancer sur les sentiers enneigés. Les skis chaussés, Jean-Sébastien me donne les consignes de base en me remettant la corde (semblable à celle du ski nautique) me liant à la selle: les coudes fléchis, toujours garder la tension; se placer en chasse-neige lorsque le cheval descend une pente pour éviter la collision…

Du petit trot au galop!

L'attelage est fin prêt. J'appréhende le coup que je ressentirai lorsqu'il se mettra en marche… Le départ se fait pourtant en douceur alors que Brillant – qui arbore une jolie tresse blonde – prend l'allure au pas. Un grand champ s'étale devant nous. Lilia me demande si je souhaite passer en deuxième vitesse. J'approuve du bonnet énergiquement et nous voilà au trot. On entre ensuite dans une forêt clairsemée. J'insiste pour aller plus vite et Lilia prend l'allure au galop. Je fixe le regard sur la piste parfois inégale et essaie de bien m'installer dans la position quasi assise en jouant du coude pour maintenir la tension. Je lève les palettes devant des segments de neige croûtée… Enfin à l'aise (même dans les courbes!), je lève les yeux pour observer Lilia, si bien installée sur son "petit préféré", le rythme constant de Brillant, ses sabots poussant le sol avec vigueur… Je file à bonne vitesse sur l'étendue blanche, en pleine forêt.

Jean-Sébastien nous rejoint avec sa motoneige. C'est déjà le tour de mon compagnon qui trépigne d'impatience. Je l'observe alors se lancer et crève presque aussitôt d'envie devant son slalom spectaculaire et sinueux dans les sentiers. Pourquoi ai-je été si sage? Aussi bien profiter de ces deux longs patins aux pieds pour s'éclater! Heureusement, j'aurai droit à un dernier tour de piste. J'entends mon téméraire complice crier dans les bois, puis le hennissement de Brillant. "Il est heureux", me dit Jean-Sébastien, comme pour expliquer les deux cris. Nous rejoignons les intrépides trotteurs-glisseurs dans le champ de framboisiers, qui profitent d'une belle poudreuse. À moi! Je m'amuse alors follement en formant des "S" dans la neige, des boules de neige me parviennent de la part de Brillant comme des défis. C'est intense, c'est plaisant et ça se ressent dans les quadriceps! À l'approche de la ferme, Lilia ralentit enfin le tempo: elle passe au trot, puis au pas – "cool down" pour un Brillant dégoulinant de sueur, alors que je me laisse tirer mollement jusqu'à l'écurie.

Album-souvenirs /

-Chaque fois que l'on marquait une pause, Brillant gigotait incessamment. C'est qu'il aime l'action. À l'issue de nos balades, il fumait littéralement sous nos yeux, le pelage détrempé. Impressionnant de voir l'énergie brute, la force et la ténacité de cette belle bête imposante… qui s'est laissé flatter le museau quelques secondes sans broncher.

-Gare au tas de crottin de cheval qui jalonnent immanquablement les pistes: des freins déguisés qui vous feront rencontrer le sol.

-Le skijoring s'adresse à quiconque maîtrisant un tant soit peu le ski, c'est-à-dire qui sait manouvrer, y être à l'aise et en contrôle. Lorsque la neige est abondante, Jean-Sébastien prévoit des sauts sur la piste pour les plus téméraires.

Adresse /

Ferme l'Auteuilloise: 830, boulevard des Mille-Îles, Laval, 450 625-5586, www.fermelauteuilloise.com

Les offres sur Boutique.Voir.ca

Obtenez de 25% à 40% de plus dans ces établissements!