Ballon d’essai

Bohémienne attitude

Vivre en musique. Une bulle où cherchent à se terrer le plus souvent possible la plupart d'entre nous. Dans le cadre de la thématique de cette semaine, j'ai voulu ouvrir mon esprit vers un terrain encore inexploré, baigné de couleurs, d'artifices, de musiques. Celui des Gitans. Pour ce faire, je me suis rendue dans l'antre de Dominique Favreau (Dô), qui propose un cours de danse gitane dont les musiques et les techniques suivent le cours de la route des Gitans.

Avec panache

Le Studio Caravane est situé sur la rue Saint-Zotique dans la Petite-Patrie. Couleurs chaudes, mur de brique, coussins aux motifs orientaux. J'enfile ma combinaison de yoga et suis les femmes qui me précèdent vers le local où Dô, chorégraphe et danseuse passionnée de danses orientales depuis l'enfance, prépare sa musique. Au sol, deux paniers débordent d'étoffes colorées: des jupes longues dans l'un, des ceintures de baladi dans l'autre. J'opte pour la neutralité d'une jupe noire et l'épice d'une ceinture violette, sans perles clinquantes.

Nous sommes nombreuses à nous disputer une place devant le miroir. L'enseignante commence par nous décoincer (vendredi soir n'aidant pas) grâce à de longs réchauffements physiques et énergétiques qui, visiblement, empruntent au yoga, mais aussi à quelques principes d'arts martiaux (aïkido) qu'elle a pratiqués pendant plusieurs années.

Étirées comme des chats, nous sommes fin prêtes à danser! Notre périple commence au nord de l'Inde avec les danses folkloriques du Rajasthan et du Punjab. Jeux de pieds, de bras, de têtes. Les membres de notre corps se décortiquent en maintes ondulations, les vêtements battent la mesure. À l'opposé de la danse contemporaine, le style gitan mise beaucoup sur le costume et l'accessoire. "Que ferait un oiseau sans ses plumes? illustre joliment Dô à ce sujet. C'est l'aspect flamboyant des Gitans qui s'exprime. La jupe prolonge nos intentions, les décuplent, ajoutent du panache. La ceinture favorise le travail du bassin et fait de nous un instrument de percussion."

On poursuit au Moyen-Orient et en Afrique du Nord avec le baladi. Le bassin et le tronc sont alors sollicités dans toutes les directions. Les techniques ne sont pas faciles à maîtriser, mais Dô les décortique et privilégie un rythme modéré pour faire de nous des ventre-centriques! Aussitôt que j'ai un semblant d'impression de réussir à former des "8" avec mes hanches, ma tête me joue des tours et j'en perds mes moyens. La danse du ventre n'est peut-être pas instinctive chez moi, mais le cours permet de progresser rondement. "Par mon approche, je souhaite que les gens ne fassent pas que reproduire mais cherchent leur propre jus, leur inspiration. C'est un trait spécifique des Gitans qui étaient authentiques, expressifs, passionnés", m'a résumé plus tard Dô à propos de sa pratique.

Fière allure

Je prends plus particulièrement plaisir dans les danses tziganes de Russie et d'Europe de l'Est qui me semblent plus viriles et autoritaires avec leurs jeux de pied, leurs marches impériales. Je m'amuse alors à tenir une posture affirmée, à jouer avec mon accoutrement inhabituel…

L'heure et demie de cours nous aura aussi permis de voir la danse ghawazee d'Égypte, la danse tzigane de Turquie et un soupçon de flamenco. Pour se conclure avec le voile. "Choisissez le tissu qui vous réjouit le cour!" suggère Dô. Rose et turquoise dans mon cas. Bienvenue à Bollywood! Le voile virevoltant derrière nous, nous entamons quelques marches et pirouettes. J'ai l'impression d'évoluer au royaume des fées. Ce langage chorégraphique ne me rejoint pas. Dô mise pourtant sur cette partie du cours pour "éveiller un sentiment de déploiement dans l'espace, de dégagement, de ventilation". Mais cela ne m'atteint pas. Meilleure chance la prochaine fois!

Dernières dix minutes. Sur les tapis, nous entamons de longs étirements au sol qui font bâiller l'âme. D'entre toutes, la partie que je préfère.

Album-souvenirs /

-Si elle a parcouru le monde à récolter des éléments de danse et de musique, Dô a aussi cueilli dans son propre jardin: ses cours sont ponctués par les pièces musicales de groupes montréalais tels Soleil Tzigane, Les Gitans de Sarajevo, Mercan Dede, Blues Gitan et Sagapool (ex-Manouche).

– Suivre la route des Gitans, c'est aussi en apprendre davantage sur leur histoire, sur notre histoire. "Les Gitans ont su véhiculer et conserver des éléments musicaux et de danse de nombreux peuples où ils séjournaient." Leur influence a aussi été importante: les Irlandais ont retenu des Gitans leurs jeux de pieds – héritage qui se retrouve dans notre propre folklore québécois.

-La musique a réellement été mon coup de cour de cette immersion. La facilité avec laquelle on s'abandonne à son contact… en empruntant quelques "twists" apprises auprès de Dô!

Adresse /

Studio Caravane: 903, rue Saint-Zotique Est, Montréal, 514 890-6055, studiocaravane.com

Les cours de danse gitane sont offerts aux niveaux débutant, intermédiaire ou avancé.

Les offres sur Boutique.Voir.ca

Obtenez de 25% à 40% de plus dans ces établissements!