Le cocktail kitsch, c'est chic
Ballon d’essai

Le cocktail kitsch, c’est chic

Mon coffret «Plaisir pour deux» arrive dans sa belle boîte noire. Dans un petit catalogue, une trentaine de forfaits s’offrent à Chéri et moi: journée au spa, soirée à l’opéra, visite d’un vignoble… Ce coffret-cadeau fait partie des nouveautés du temps des Fêtes de Coffrets Prestige, qui a aussi lancé les thématiques «Zen» et «Révélation». Une infinité de possibilités pour ce proche à l’intention de qui on ne sait jamais quoi mettre sous le sapin.

Après avoir longtemps tergiversé et en songeant aux festivités qui approchent, j’opte pour un atelier de cocktails par Mixoart.

Bar ouvert: tiki

Le comptoir à cocktails Lab où Mixoart offre ses ateliers thématiques semble à l’abri du train-train urbain. Situé en face du parc La Fontaine, rue Rachel, le lieu apparaît clandestin tant il nous transporte ailleurs. Murs de briques peints en noir, rideaux rouges tirés, montagne de bouteilles d’alcool derrière le bar… On oublie vite qu’il fait jour (et qu’il est encore tôt pour boire).

Le téléviseur diffuse des images de l’après-prohibition. La musique fait la part belle aux années 50. Aujourd’hui, nous explorerons les cocktails tiki, annonce Fabien Maillard, flair bartender et président de Mixoart. Tout sourire, il a mis sa chemise hawaïenne pour l’occasion.

Le tiki est une statue de pierre ou de bois d’allure humaine représentant une divinité dans la culture polynésienne, nous enseigne notre hôte. Les plus connus sont sans doute les moaïs de l’île de Pâques. Après la prohibition, dans les années 30, la culture tiki s’est introduite dans l’univers des restaurants et des clubs sur la Côte-Est des États-Unis. Pour contrer la morosité ambiante, les cocktails tiki, qui se composent généralement de jus de fruits frais, de rhum et qui sont ornés d’une déco exubérante, voyaient le jour. La mode est revenue en force dans les années 90, alors qu’on renoua avec les recettes de ces grands classiques dont les plus connus Zombie, Mai Thai et Royal Hawaiian…

À l’ombre du parasol

Alors qu’Elvis chante les titres de Blue Hawaii dans les haut-parleurs, Fabien passe à l’action. Il nous concocte un premier cocktail: le Painkiller, servi dans des chopes en terre cuite (un tiki à moustache). Ce sera le plus sucré des trois: crème de noix de coco, jus d’orange, purée d’ananas, rhum noir et quelques gouttes de Bitter Falernum. Je découvre avec ravissement les bitters, ces liqueurs amères (obtenues par distillation d’écorces de fruits, de plantes…), qui viennent équilibrer les cocktails sucrés. Fabien emploie la méthode tiki: «dry shake» avant de le mettre sur glace, emploi du «squeezer» pour mélanger…

Et qui dit cocktails exotiques dit décoration tropicale: Fabien décore nos verres de parasols (issus de la culture tiki), feuilles d’ananas et lacets d’agrumes. Nous poursuivons la conversation sur la période tiki, l’art du cocktail, le flair… tout en sirotant nos jus alcoolisés.

Le pro du shaker présentera et préparera ensuite sous nos yeux deux autres cocktails: le Marama rhum punch – dont j’apprécie particulièrement l’amertume et le goût d’agrumes – servi dans des verres Hurricane avec brochette de canneberges fraîches et tranche d’ananas pour apparat. Le dernier et non le moindre – mon préféré -, l’Hawaiian Volcano 2, met en vedette le subtil et sensuel fruit de la passion. Après avoir décoré nos chopes tiki brunes de feuilles de menthe, Fabien verse du rhum 151° dans les demi-coupes de fruit évidé et le flambe. Spectaculaire volcan qui nous en met plein la vue et les papilles.

Album-souvenir /

– Suggestions du pro: cette année, pourquoi ne pas s’amuser (prudemment!) avec des cocktails flambés (comme le Blazer) lors de nos réceptions? «Ça a pour effet de cuire l’alcool et de transformer les saveurs.» Fabien Maillard suggère aussi les cocktails chauds à base de vin ou de chocolat épicé.

– Pour un temps des Fêtes à la tiki: la boutique en ligne de Mixoart offre une variété de chopes tiki, mini-palmiers ou tiges en bambou, parasols…

– La meilleure chanson tiki sur mon palmarès: Coconut de Harry Nilsson qui saura faire lever n’importe quel party le temps de quelques tchin-tchin.

Adresses /

Mixoart/Lab: 1351, rue Rachel Est, Montréal, 514 303-1131, mixoart.com. Les ateliers découvertes démarrent en janvier avec de nouvelles thématiques: les tiki cocktails, le 19e siècle… à la découverte des nectars d’antan, le slow drink: l’art du cocktail santé,… Infos: 514 544-1333

Aussi à surveiller dès maintenant: les Mardis Tiki au Lab.

Coffrets Prestige: 450 714-0502, coffretsprestige.com

Les offres sur Boutique.Voir.ca

Obtenez de 25% à 40% de plus dans ces établissements!