Ne manquez rien avec l’infolettre.
Cinémaniaque

L’été au frais

L’été vient à peine de commencer que, déjà, on ronchonne contre la chaleur et l’humidité – j’en suis! Alors que les distributeurs espèrent des week-ends pluvieux, j’ai toujours trouvé qu’au contraire, le temps idéal pour aller s’enfermer dans une salle obscure, c’était par période de canicule. Vous me direz que ce n’est pas génial pour cultiver un bronzage, mais que voulez-vous, j’assume totalement mon teint de vampire. Puisque je vous ai déjà fait part des films les plus attendus de l’été il y a quelques semaines, je vous propose donc quelques idées de sorties, histoire de revoir vos films fétiches ou de découvrir des œuvres méconnues lorsque vous ne supporterez plus la température ambiante. Bon cinéma!

Les cycles de la Cinémathèque québécoise

Il y a 10 ans, Marie Trintignant succombait aux coups portés par Bertrand Cantat. Afin de souligner ce triste anniversaire, la programmatrice-conservatrice Karine Boulanger lui consacre un cycle du 3 au 20 juillet. Ainsi, l’on pourra revoir cette actrice tour à tour ténébreuse et lumineuse, intense et légère dans ses plus beaux rôles, de la Betty de Claude Chabrol (3 et 20 juillet) à Cible émouvante de Pierre Salvadori (10 juillet), en passant par Une affaire de femmes, où elle donne la réplique à la muse du grand Chabrol Isabelle Huppert (12 juillet).

En association avec Montréal complètement cirque, la Cinémathèque présentera le 8 juillet, à la place Émilie-Gamelin, Les clowns de Federico Fellini, où le flamboyant cinéaste témoigne de sa fascination pour le cirque.

Du 24 au 28 juillet, la Cinémathèque fera la part belle au cinéma de genre avec Fantasia: Doublages insolites, programme où sera notamment projetée la version doublée en joual de Polyester de John Waters avec la regrettée Divine. Le genre sera aussi à l’honneur du 26 au 28 juillet alors que l’on présentera huit programmes durant le Fantastique week-end du court métrage québécois.

Maddin tourne au Centre Phi

Avec ses primeurs et ses exclusivités, le Centre Phi est devenu en peu de temps un lieu incontournable pour les cinéphiles. À tel point qu’après le Centre Georges-Pompidou l’an dernier, le cinéaste manitobain Guy Maddin vient s’y installer du 4 au 20 juillet afin d’y tourner 12 courts métrages en 13 jours, lesquels serviront de matériau de base pour une œuvre interactive de l’ONF et un long métrage Phi Films coproduit avec l’ONF. Chaque jour, le public est invité à assister au tournage grâce à des caméras qui transmettront le tout en circuit fermé. phi-centre.com

Les Lundis cinéma du Théâtre de verdure

Du 8 juillet au 19 août, le Théâtre de verdure vous invite à profiter de la fraîcheur des soirs d’été. Se retrouvent parmi la programmation La fée, délicieuse comédie romantique décalée de et avec Dominique Abel et Fiona Gordon (8 juillet, 21h), deux des meilleurs films québécois de l’an dernier, Rebelle de Kim Nguyen (15 juillet, 21h) et Camion de Rafaël Ouellet (22 juillet, 21h), de même que l’excellent documentaire Pina de Wim Wenders (29 juillet, 21h). Le Théâtre de verdure sera aussi l’hôte d’Haïti en folie où l’on projettera notamment les 2 et 3 août, à 21h, en deux parties, Toussaint Louverture, drame biographique de Philippe Niang, où Jimmy Jean-Louis incarne avec superbe celui qui consacra sa vie à l’abolition de l’esclavage. theatredeverdure.accesculture.com

Les Rendez-vous du cinéma italien en plein air

Le cinéma italien se faisant rare sur nos écrans depuis des années, la SDC Petite-Italie – Marché Jean-Talon propose d’y remédier avec la deuxième édition des Rendez-vous du cinéma italien au parc Dante et dans le jardin de l’Institut culturel italien de Montréal, les mercredis soir jusqu’au 7 août. Une quinzaine de films, dont Otello de Franco Zeffirelli, d’après l’opéra de Verdi et mettant en vedette Placido Domingo, sont au menu. En cas de pluie, les projections auront lieu à l’église Notre-Dame-de-la-Défense. Entrée libre. Prière d’apporter votre chaise. petiteitalie.com

La Corée en 15 films

Afin de souligner les 50 ans de relations diplomatiques entre le Canada et la Corée, le premier Festival du film coréen du Canada posera ses pénates dans cinq villes canadiennes, dont la métropole québécoise. La programmation de ce festival itinérant compte dix longs métrages et cinq courts métrages, lesquels seront projetés du 4 au 10 juillet au Cineplex Odeon Forum et au Jardin botanique. À surveiller: Pieta de Kim Ki-duk, Lion d’or l’an dernier à la Mostra. koreanfilm.ca