Actualités digitales
Né pour un petit like

Actualités digitales

Normalement, cette chronique est complètement détachée des nouvelles du moment. Cette fois-ci, par contre, deux événements d’actualité s’y sont glissés. Vous découvrirez bien lesquels. J’ai tenté de les enrober de contenus plus légers, histoire de ne pas alourdir votre journée inutilement. Allons-y donc sans plus tarder.

star wars envahit des albums classiques

L’idée est simple, mais vachement efficace. Revisiter les pochettes de certains des albums les plus populaires de tous les temps, mais en y substituant l’image et le nom par des personnages et des mots tirés de l’univers de Star Wars. C’est l’artiste Steven Lear qui s’est acquitté de cette tâche cocasse, et les résultats sont hilarants. Voyez la totalité de son oeuvre ici, et voici quelques-uns de mes mashups préférés.

1614249_563972213755271_138805916363178620_o-110256359_563971370422022_5224176015653345555_o-110560527_563972043755288_6688879281701437514_o-110636726_563971450422014_727590871889716688_o-112366184_559616574190835_767709657636124994_o-110580930_559615977524228_9058984672478299941_o-112371209_559616330857526_5534187980175916302_o-112418981_563972433755249_3413643452869108520_o-1

paris sous les flots

Alors que Paris est aux prises avec des inondations massives obligeant de nombreux citoyens à trouver refuge et forçant les musées à déplacer des oeuvres inestimables, certains réussissent à tirer quelque chose de la situation. Réalisé par Olivier Campagne et Vivien Balzi, ce court métrage musical dévoile la beauté d’un Paris qui se déguise en Venise. Par-dessus la musique de Brice Tillet, les deux cinéastes révèlent de nombreux lieux iconiques sous leur jour aquatique aux petites heure du matin.

l’horrible vérité des piqûres de moustiques

Il n’y a pas grand chose de plus gossant et dégueulasse qu’un putain de moustique. Je vous préviens, cette vidéo m’est pas pour vous si vous avez le coeur sensible. Récent épisode de la série Deep Look, de PBS Studios, la capsule explique comment ces damnés insectes nous piquent réellement. On y apprend entre autres qu’ils n’utilisent pas un seul, mais bien six dards distincts pour nous pomper l’hémoglobine. Très informatif, mais uniquement pour ceux qui n’ont pas le coeur sur le bout des lèvres.

du glitch désarmant

Encore une fois, on n’est pas dans la dentelle ici. La musique de RAWTEKK est un électro extrêmement lourd où les synthés distortionés se combinent à des rythmes acides et saccadés pour supporter la voie saturée de la chanteuse du groupe. Cette mise en images de leur chanson Here’sToThem par denial.of.service est extrêmement déstabilisante, mais aussi parfaitement cohérente avec la direction musicale du groupe.

une satire probante

Encore une fois, cette semaine, l’actualité est marquée par une sordide histoire de viol dans une université américaine. Effectivement, Brock Turner, un nageur étoile de Stanford, a été pris en flagrant délit d’agression sexuelle sur une jeune femme intoxiquée. Faisant face à à peine six mois de prison, le petit con s’en tire avec ce qu’on pourrait qualifier de faible tape sur les doigts. Comble de l’injure, il n’en purgera finalement que trois en pénitencier. Symbole ultime du white privilege et d’un mal qui ronge notre société, ce gosse blâme toutes les influences sociales plutôt que de se rendre compte de sa propre culpabilité. Le site satirique The Onion en a profité pour livrer cette vidéo qui fait grincer des dents. Toujours prêts à frapper droit où ça fait mal, les membres de l’équipe mettent le doigt directement sur le problème.

un retour en force du vhs

Le projet Qualité Réduite réunit deux de mes passions : la musique émergente et l’esthétique lo-fi. Filmant de nombreux groupes de la relève montréalaise avec des vieilles caméras VHS, les créateurs du projet capturent des moments inédits qui nous semblent droit venus de 1989. Cette première session avec le groupe UUBBUURRUU, que nous avons eu la chance de dévoiler en primeur sur notre site, est tout particulièrement excellente.

le côté sombre de guy fieri

Il n’y a pas grand chose à dire sur ceci. C’est con, mais c’est très, très drôle. Quoi qu’au fond, c’est également presque déprimant. Le youtubeur  Mayor Wetrz a eu l’idée saugrenue de monter des images de Guy Fieri mangeant toutes sortes de fritures et autres junk par-dessus une reprise par Johnny Cash d’une chanson de Nine Inch NailsHurt. Cette vidéo est l’incarnation parfaite de la tristesse de la surbouffe américaine. Mais ça reste très, très drôle.

Les offres sur Boutique.Voir.ca

Obtenez de 25% à 40% de plus dans ces établissements!