Stranger Things, les Teletubbies et le Joker
Né pour un petit like

Stranger Things, les Teletubbies et le Joker

Les programmateurs de Netflix ont du flair, c’est le moins qu’on puisse dire. Après le succès incroyable de la série Making A Murderer, le site d’écoute en ligne a marqué un autre grand coup récemment en lançant l’excellente Stranger Things. Véritable bombe, cette suite de huit épisodes a fait exploser les wifis (dixit Mario Benjamin) dans les chaumières, et pour cause. Le jeu, le scénario et le traitement sont d’une qualité rare. [SPOILER ALERT] Un des personnages tués par le monstre, Barb, a maintenant droit à une éloge funèbre de la part de Dr. Chorizo, que voici.

s’isoler pour vivre mieux

Les tourments et la vitesse de la vie quotidienne en ville peuvent parfois devenir lassants et presque étouffants. Pour ce couple d’artistes de la Colombie-Britannique qui en a eu assez, la solution est venue d’elle-même. Ils se sont construits une véritable île flottante de leurs propres mains. Accessible seulement par bateau, le havre de paix de Catherine King et Wayne Adams est à faire rêver.

un mashup horrifiant

Au rang des choses que l’on ne croirait jamais mélanger, on peut définitivement compter les Teletubbies et Die Antwoord. Qu’à cela ne tienne, Robert Jones a réalisé ce montage dérangeant où les 4 créatures pour enfants les plus weirdos interprètent I Fink U Freeky, une chanson tout aussi étrange.

le joker comme on ne l’a jamais vu

Alors que la sortie de Suicide Squad divise les critiques et les fans de DC Comics, les Hallivis Brothers viennent tout juste de dévoiler un court métrage extrêmement déstabilisant s’axant sur l’histoire du Joker et de Harley Quinn. En partant plus spécifiquement des événements décris dans le roman graphique Death of the Family de Scott Snyder, les deux frères ont réussi à capturer efficacement toute la folie et le sadisme de ce personnage fascinant dans The Laughing Man.

les tréfonds d’osheaga

Armé de ma caméra vidéo, j’ai accompagné mon collègue Olivier Boisvert-Magnen à Osheaga pour y faire de nombreuses entrevues pour le Voir. Après quelques bières, nous avons décidé d’y tourner également une autre vidéo, où l’on explorerait plutôt tous les trucs les plus ennuyants, bizzares ou trash que l’on y croiserait. Ça a donné ça.

dysfonctions corporelles

Pour terminer, voici le film de graduation d’une étudiante en animation à l’Université de Hong Kong. À la fois étude de style en absurdité et critique sociale de nombreux comportements humains, ce court métrage animé est tout sauf safe for work. Vous êtes prévenus.

Les offres sur Boutique.Voir.ca

Obtenez de 25% à 40% de plus dans ces établissements!