Des images indélébiles
Né pour un petit like

Des images indélébiles

Certaines scènes, certains plans de films iconiques restent gravés dans notre mémoire de façon presque irreversible. De temps en temps, sans raison apparente, nous revoyons un cadrage parfait, un moment d’émotion vive, une frayeur ébranlante. C’est sur de phénomène que se penche le très intéressant essai en vidéo d’Andrew Saladino. Loin d’avoir la prétention d’offrir des réponses, le vidéaste y va de nombreuses questions qui soulèvent la réflexion autour d’un même thème, celui du rapport entre notre mémoire et le cinéma. Hautement intéressant.

revisiter blade runner en MS PAINT

Parlant d’images ancrées irrémédiablement dans nos subconscients, Blade Runner est de ces classiques contenant grand nombre de scènes mémorables. Véritable chef-d’œuvre cinématographique inspiré d’un bouquin au potentiel infini de réflexion philosophique, ce film de Ridley Scott est un incontournable. Il a inspiré de nombreux artistes de tous horizons au fil des années. Plus récemment, David MacGowan s’est attelé à une tâche monumentale, quoi que loufoque aux premiers abords : dessiner, à l’aide de Microsoft Paint, chacun des plans de ce long métrage d’importance. Voyez la totalité de son travail ici, et voici quelques extraits savoureux.

tumblr_oeh3k084yb1vajd2ho1_1280tumblr_od3ohaimmo1vajd2ho2_1280

tumblr_of7nfmfcyo1vajd2ho2_r1_1280

tumblr_oc4mqwt2ja1vajd2ho1_1280images captivantes en boucle

Forme d’art beaucoup plus récente et moins reconnue que le cinéma, le GIF permet néanmoins aux artistes qui y mettent le temps et l’énergie. Dans ces rangs, on peut définitivement compter l’animateur Ori Toor. Basé à Tel-Aviv, cet artiste visuel s’était mis à délaisser l’animation pour se concentrer sur de l’illustration dans les dernières années. S’ennuyant de ce medium captivant, c’est son projet Loopism qui l’a ramené vers le mouvement. Créant des GIFs magnifiques, il se concentre sur la notion de mouvement en boucle. Son travail peut être vu ici, mais voilà quelques exemples pour vous donner une idée.

tumblr_oesjpaza0p1tjhgrfo1_500tumblr_oexm70gj1u1tjhgrfo1_500tumblr_oey1rp19jo1tjhgrfo1_500tumblr_of5t0dbuyn1tjhgrfo1_500

Composition instinctive

Le thème principal de l’émission Seinfeld est instantanément reconnaissable. La fausse basse qui slap, typique des 90’s, s’y donne à coeur joie les sons « cheapette » d’ordinateurs archaïques y fusent de toutes parts. Ce que l’on connaît moins, c’est le procédé derrière la composition de ce thème classique. Jonathan Wolff est le musicien derrière cette chanson thème et plusieurs autres. Découvrez dans ce vieux reportage qui est ressorti des limbes récemment comment il a réalisé l’ouverture de Seinfeld.

killinG it

Le niveau du skateboard professionnel est devenu, dans les dernières années, complètement autre chose. Les planchistes, plus que jamais, rapprochent ce sport d’une forme d’art en soi. Au nombre des ces artistes du rouli-roulant (lol), on peut compter le très original Shane O’neill. Voici l’une de ses plus récentes vidéos, donnant un très bon aperçu de ses capacités.

Project Canada

Millenium Jazz Music est un label anglais basé à Londres. En plus de remplir les fonctions d’une étiquette de disque pour de nombreux artistes brittaniques, français, allemands et canadiens, MJM produit également de nombreuses compilations de différents styles. Leur plus récent projet, intitulé On The Radar, met l’accent sur une région du monde en particulier. En partant de là, les responsables du label choisissent quelques artistes intéressants oeuvrant dans le hip-hop jazzy pour en tirer une compilation. Le premier volume, Project Canada, met évidemment le focus sur notre pays. De nombreux beatmakers montréalais en sont, tels que Toast Dawg, Téhu et Lou Piensa. Y’a de la qualité au pied carré ici, je vous invitie à y tendre l’oreille.