Ondes de choc

Le retour

Ainsi, la journaliste du Globe and Mail Jan Wong se dit victime de racisme parce que Garnotte, le caricaturiste du Devoir, l’a dépeinte souriante avec de grandes dents, les yeux bridés et en train d’ouvrir un biscuit chinois.

"Si j’étais juive, peut-être qu’on me dessinerait avec un nez crochu", a-t-elle lancé dans son journal.

Désolé, madame Wong, cela va peut-être vous choquer, mais prenez un miroir et regardez-vous.

Non seulement avez-vous effectivement de grandes dents, mais – je suis désolé de vous l’apprendre si vous ne le savez déjà – VOUS ÊTES CHINOISE! VOUS AVEZ LES YEUX BRIDÉS!

On est censé vous dessiner comment? Avec des cheveux crépus, la peau noire et de grosses lèvres?

Oups! Désolé… J’imagine que dire ça, c’est être raciste envers les Noirs.

Non mais avouez-le, faut le faire! La dame affirme que le Québec est une usine à psychopathes, mais crie au racisme et à l’intolérance quand un caricaturiste la dessine avec des yeux bridés.

Maudite époque. Plus moyen de dire quoi que ce soit sans se faire traiter de tous les noms.

Écrire un texte qui parle des minorités est devenu un vrai casse-tête chinois.

ooo

Parlant du Globe and Mail, avez-vous lu l’édition du lundi 25 septembre?

Dans le cahier économique, on trouvait un reportage sur la nouvelle culture catho.

On y apprenait qu’en Amérique du Nord, les produits culturels à caractère chrétien (films, livres, CD, postes de radio, parcs d’attractions, etc.) rapportent plus de 7,5 milliards de dollars par année. Une vraie manne…

Il y a même une assurance automobile pour croyants! Si vous avez un accident dans le stationnement d’un lieu de culte, Dieu vous pardonne et vous n’êtes pas pénalisé. Mais si vous avez le malheur d’accrocher une autre auto à la sortie d’un bar, votre assureur s’en lave les mains et vous devez passer à la caisse…

Preuve que le bon Dieu est à la mode: News Corporation, l’une des plus grosses firmes d’Hollywood (qui possède, entre autres, les studios 20th Century Fox, Fox News Channel, National Geographic Channel, TV Guide, la revue conservatrice The Weekly Standard, la maison d’édition HarperCollins, les quotidiens The New York Post, The Times, The Sun ainsi qu’une vingtaine de journaux en Australie), vient de lancer FoxFaith, une compagnie spécialisée dans la production de films chrétiens. Son objectif: lancer une douzaine de longs métrages cathos par année.

Juste comme on pensait que la carrière de Mel Gibson était morte et enterrée, voilà que Lazare ressuscite…

Sur le site de FoxFaith, on apprend que la firme distribue ses produits dans plusieurs librairies cathos, dont les succursales montréalaises de la chaîne canadienne CLC (La Croisade du livre chrétien).

Les retours ont le vent dans les voiles, ces temps-ci – le retour des Who, le retour de Yes, le retour des groupes des années 80… Mais il y a un retour que je n’avais absolument pas prévu, un retour qui me prend complètement par surprise, un retour qui me laisse pantois.

Le retour de la religion.

Et quel retour, messieurs, dames!

Après une longue période d’exil forcé (même le magazine Time avait annoncé sa mort), Dieu revient en force, tant à l’ouest qu’à l’est. Il est présent dans les écoles, dans les institutions politiques, à la télé, au cinéma… Plus moyen de faire un pas sans trébucher dans sa grosse barbe.

J’ai beau me creuser la tête, je ne comprends pas le phénomène. Pourquoi maintenant?

Est-ce un retour normal du balancier? Un trip de baby-boomers vieillissants? Une réaction au matérialisme ambiant? Une façon de résister à la destruction des identités nationales?

Je l’ignore.

Tout ce que je sais, c’est que Dieu est de nouveau parmi nous. J’ai même un ami "sex-drugs-rock’n’roll" qui vient de parcourir la route de Saint-Jacques-de-Compostelle! Et pas seulement pour la beauté des paysages…

On dit qu’il faut enseigner l’histoire des religions à l’école, afin d’améliorer les relations entre les différentes communautés culturelles.

Je suis d’accord, mais à une condition: qu’on enseigne aussi les grands principes de l’athéisme.

Car s’il y a une minorité assiégée, mal perçue et mal comprise, ces temps-ci, c’est bien celle des gens de bonne foi qui refusent de croire en Dieu.

Les offres sur Boutique.Voir.ca

Obtenez de 25% à 40% de plus dans ces établissements!