La Longue Nuit du court : Les insomniaques s'amusent
Cinéma

La Longue Nuit du court : Les insomniaques s’amusent

Du 25 au 26 février, La Longue Nuit du court propose aux cinéphiles insomniaques une centaine de courts métrages pour tous les goûts. Bref aperçu.

Dans le cadre de Nuit blanche à Montréal, Silence, on court! (plate-forme du court métrage francophone de l’ONF), avec la collaboration d’Egzakt, de Radio-Canada et de Téléfilm Canada, organise pour la troisième année de suite La Longue Nuit du court, l’événement le plus important du genre au Québec, l’occasion idéale de célébrer la crème du court métrage.

Les célébrations débutent à la CinéRobothèque de l’ONF, qui invite les familles à participer à Anima Sprint dès 18 h. Parmi les autres programmes à surveiller au Cinéma ONF, mentionnons la première du romantique et rigolo Triangle de Sylvain Gingras, à 21 h, en présence du réalisateur; ce court métrage met en vedette Yvan Canuel, dans sa dernière apparition au grand écran.

Suivra le programme Bravo! FACT où la danse et le chant sont à l’honneur. Voyez entre autres Colm Feore (Bon Cop, Bad Cop) chanter la pomme à Leah Pinsent (Made in Canada) dans The Traffic Jam de Larry Weinstein, ainsi que des bureaucrates livrer une chorégraphie énergique dans Corps de Jesko von den Steinen et Tony Babinski.

La danse est également à l’honneur dans le langoureux et percutant Revolver tango de Pascale Marcotte, que vous pourrez voir dans le programme Attention… courts métrages, présenté à 22 h 30 à la Grande Bibliothèque. Y seront également projetés le joli conte fantastique Au cœur brisé d’Antoinette Karuna, dont la photo et la musique sont signées respectivement Karim Hussain et David Kristian, et le poétique Redite de Patrick Boivin.

À minuit, l’ONF et la Grande Bibliothèque présentent la comédie noire Dix minutes de Richard LacombeFrançois-Étienne Paré tente de sauver la femme de sa vie. À la Bibliothèque, le party se poursuit avec DJ XL5 qui présentera une version améliorée de son International Zappin’ Party, suivi de Prends ça court! et Vitesse lumière, alors que sera projeté Au-delà du réel à l’ONF, suivi du Festival du Documenteur et des Meilleurs courts de Fantasia 2005. Enfin, pour ceux qui voudraient se dégourdir les jambes, la CinéRobothèque de l’ONF accueillera les rythmes techno des D.J. Baya et Olivié et les images inusitées des V.J. Crazy Tapis de 23 h à 3 h 30 (entrée libre). Bonne nuit!


Billets en vente à la Grande Bibliothèque (475, boul. De Maisonneuve Est) le soir et la nuit du 25 février.
Cinéma ONF (1564, rue Saint-Denis)
Pour connaître la programmation complète: www.silenceoncourt.tv

Les offres sur Boutique.Voir.ca

Obtenez de 25% à 40% de plus dans ces établissements!

East + 25 à 40 %
Prévente exclusive

East