Ne manquez rien avec l’infolettre.
Rétrospective 2011

2011 vue par Alexandre Dostie : Bilan culturel

L’année aura été faste pour le Trifluvien Alexandre Dostie. Le père de la série Dans Sainte-Cécile revient sur les derniers  mois.

Avec l’aide de son équipe, le réalisateur et scénariste Alexandre Dostie a donné vie à la série Dans Sainte-Cécile l’an dernier. « Ça a eu plus d’impact qu’on aurait pu l’imaginer », raconte le chef d’orchestre du projet. C’est en 2011 que l’oeuvre a connu des retombées inattendues, voyageant dans une quinzaine de pays et récoltant les honneurs: gagnante du prix Trois-Rivières sans frontière et finaliste pour le Prix du patrimoine Benjamin-Sulte aux Grands Prix culturels, lauréate du volet Jeune art et culture lors de la soirée Éclair de jeunesse, prix Rayonnement au Gala Arts Excellence… name it!

COUP DE COEUR / COUP DE GUEULE

Le milieu des arts médiatiques a vu naître de belles initiatives dans la région cette année. » Je pense à Par::court, une tournée de projections de courts métrages en Mauricie, ou à la série Les p’tites vues« , énumère l’artiste multidisciplinaire en soulignant au passage l’ajout d’une nouvelle récompense à la liste des Grands Prix culturels de Trois-Rivières: le Prix des arts médiatiques. « J’espère que ça stimulera les gens à en faire », souhaite-t-il. Sa liste de coups de coeur s’allonge, en débordant du cadre: l’expo d’arts visuels Pompiers volontaires, organisée dans une ancienne caserne durant Phares sur Champlain, la série de spectacles Feux de forêt dans le désert, le projet T-Shirtville, et surtout, la curiosité du public régional, qui répond à l’offre culturelle variée.

En revanche, ce qui l’a fait grincer des dents reste le fait que le Festival international de la poésie rejette encore une fois la présence d’une scène off attenante à son événement. « Et la diversité dans tout ça? » se questionne-t-il.

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie