Over My Dead Body : Nouveau souffle
Cinéma

Over My Dead Body : Nouveau souffle

Over My Dead Body, docu-choc de Brigitte Poupart sur Dave St-Pierre, est l’une des primeurs à ne pas manquer aux 30es Rendez-vous du cinéma québécois.

Sur scène, Brigitte Poupart et Dave St-Pierre ont transgressé bien des tabous. Dans le documentaire Over My Dead Body, tous deux sont sans doute allés encore plus loin en abordant frontalement la maladie, risquant à tout moment d’affronter la mort. Ainsi, le danseur-chorégraphe souffrant de fibrose kystique a émis le souhait que son âme soeur le filme dans son intimité durant l’année et demie précédant sa greffe pulmonaire.

"Pendant l’attente, je me disais qu’on ne se rendrait pas jusqu’à la greffe, se rappelle Brigitte Poupart. Le don d’organes, c’est totalement de la science-fiction, où le malheur des uns fait le bonheur des autres. C’est capoté! Après l’opération, j’ai vécu la convalescence avec lui pendant un mois à l’hôpital. Il aurait pu ne pas passer à travers. On était tout le temps sur la corde raide. Ç’aurait été épouvantable de terminer le film sans lui."

Journal de bord qui aurait pu devenir le testament de l’artiste, Over My Dead Body se veut aussi une incursion dans l’univers artistique de l’auteur de La pornographie des âmes et d’Un peu de tendresse, bordel de merde!: "Ce qui a guidé mon montage, c’est qu’il fallait que je laisse une trace de l’être humain et du créateur. Je voulais montrer la foi que ce gars a en la vie, qui passe par la création. Dans son cas, l’art est un acte de guérison."

Par la façon qu’a Poupart de filmer le corps de St-Pierre et par son montage nous faisant ressentir l’urgence du moment, Over My Dead Body prend l’allure d’un esthétisant thriller médical: "Un de mes objectifs, c’était de cadrer Dave très serré parce que ce qu’il vit est très étouffant. Je voulais que le spectateur ait cette sensation d’être très près de lui afin qu’il s’y attache. Depuis le début, je voulais des plans de ses yeux, de sa bouche, des objets qui l’entourent – des objets qui lui auraient survécu si la greffe n’avait pas marché."

"Des fois, j’arrêtais la caméra en me demandant si je manquais quelque chose d’essentiel. Je pense avoir raté quelques affaires, mais c’est ça l’apprentissage. Quand Dave traversait des moments difficiles, j’avais envie d’arrêter la caméra, mais il fallait que j’aille jusqu’au bout", conclut Brigitte Poupart.

Le 25 février à 19h, suivi de la soirée de clôture Over My Dead Body à 21h30
En salle le 26 février

ooo

Les 30es Rendez-vous du cinéma québécois

Depuis maintenant 30 ans, les RVCQ sont l’occasion parfaite de (re)découvrir les réalisations québécoises ayant marqué l’année – les meilleures comme les pires! C’est aussi l’occasion par excellence de participer à de grandes rencontres, telles les leçons de cinéma qu’offriront Robert Morin (16 fév.) et Claire Denis (21 fév.), ou encore les 5 à 7, dont Prélude: L’affaire Dumont (en présence de Podz le 22 fév.) et Prélude: Ésimésac (en présence de Luc Picard et Fred Pellerin le 24 fév.). Sans oublier les nuits où l’on peut notamment danser au son de DJ Jean-Marc Vallée (Café de Flore – Remix, le 18 fév.), tester ses connaissances musicales (Quiz, concert et musique de film!, le 24 fév.) ou revivre 30 ans de cinéma en 30 films (Kino Kabaret, le 25 fév.). Toute la programmation: www.rvcq.com.

Les offres culturelles sur Boutique.Voir.ca

Obtenir plus d’argent pour voir des spectacles? OUI C’EST POSSIBLE!