Ne manquez rien avec l’infolettre.
Abraham Lincoln: Vampire Hunter : L'homme à la hache d'argent
Cinéma

Abraham Lincoln: Vampire Hunter : L’homme à la hache d’argent

Au crépuscule de sa vie, Abraham Lincoln (Benjamin Walker, pâle copie de Liam Neeson), 16e président des États-Unis, se remémore sa lutte contre l’esclavagisme… et les vampires. Adaptation de la fausse autobiographie de Seth Grahame-Smith (Pride and Prejudice and Zombies), cet indigeste hybride de drame historique et de film d’horreur de Timur Bekmambetov (Night Watch, Day Watch) a la fâcheuse manie de se prendre au sérieux. De fait, avec une prémisse aussi farfelue que celle-ci, on se serait attendu à hurler de rire et de terreur. Or, les effets spéciaux laissent franchement à désirer et la photographie est si glauque que même la 3D n’arrive pas à lui donner de la profondeur. Demeurent quelques scènes assez spectaculaires dont la bataille de Gettysburg. Si au moins les vampires de synthèse avaient été effrayants…