Gangster Squad : La loi de Los Angeles
Cinéma

Gangster Squad : La loi de Los Angeles

À la fin des années 1940, les sergents John O’Mara (Josh Brolin, faussement solennel) et Jerry Wooters (Ryan Gosling, mou) étaient à la tête d’une escouade aux méthodes peu orthodoxes pour bouter le mafioso Mickey Cohen (Sean Penn, aussi grotesque que son maquillage) hors de Los Angeles. S’inspirant librement de cette dure épopée, Ruben Fleischer (Zombieland, 30 Minutes or Less) a pondu un pâle et indigeste mélange de Chinatown, The Untouchables, L.A. Confidential et… Dick Tracy. D’une esthétique hésitant entre la bédé et le film noir, Gangster Squad s’appuie sur un scénario lourdement télégraphié et des personnages caricaturaux, en plus de glorifier la violence et les armes à feu. Et la charmante Emma Stone dans tout ça? Le rouge carmin lui va à merveille. 

Voirhttps://voir.ca205