Ne manquez rien avec l’infolettre.
Regard sur le court métrage au Saguenay: Le Projet 5 courts
Regard sur le court métrage au Saguenay 2015

Regard sur le court métrage au Saguenay: Le Projet 5 courts

En 2014, l’ONF a fait appel à Spirafilm, coopérative de cinéma indépendant de Québec, pour lancer la première édition de son Projet 5 courts, une initiative ultra intéressante pour ceux qui aiment les courts documentaires. Cinq jeunes cinéastes québécois avaient alors été choisis pour créer un film de 3 à 6 minutes, entièrement tourné en numérique. Cette année, Regard dévoile en primeur trois des cinq œuvres résultantes, toutes en compétition nationale.

Leur présentation s’est amorcée hier avec L’enfer marche au gaz! (Soirée régionale), un film fort en testostérone qui présente avec beaucoup de rythme et d’intelligence la tempête d’un derby de démolition et le calme qui s’en suit. Qu’on s’intéresse ou non à cet univers, que l’on connaisse ou non l’importance de tels événements dans plusieurs régions du Québec, le film de Martin Bureau exerce un réel pouvoir de fascination. (Lire l’entretien de Philippe Couture avec Martin Bureau)

Samedi prochain, dans le cadre du programme Documentaires, Entrevue avec un homme libre nous entraînera également dans un monde masculin, alors qu’Alain, Dave et Maxime réalisent un entretien d’embauche pour la même entreprise. Ce qui captive dans le documentaire de Nicolas Lévesque, ce n’est pas ce que ces trois hommes disent, mais plutôt ce qu’ils cachent – ou aimeraient cacher. Présentées en alternance, leur conversation avec l’employeur devient un moment riche, évocateur et touchant. Un instantané qui fait réfléchir sur les masques dans la société.

Et enfin, pour réaliser son segment du projet intitulé À la plage (Programme 5, diffusé vendredi soir et dimanche après-midi), Jeremy Peter Allen s’est rendu à Lac-Mégantic l’été dernier pour y passer une journée à la plage avec des membres de l’Association des grands brûlés. Moment de réjouissance estival pour la plupart des familles, l’activité balnéaire peut toutefois être une grande source de stress pour les baigneurs au corps marqué. Le réalisateur donne la parole à quelques femmes qui nous font réfléchir sur l’impact du regard des gens et l’importance de s’accepter.

Lors de la Soirée régionale hier, les participants 2015 du Projet 5 cours, en partenariat cette fois avec La bande Sonimage (Chicoutimi), ont été annoncés: Serge Bordeleau, le duo formé par Philippe-David Gagné et Jean-Marc E. Roy, Noémie Payant-Hébert ainsi que Bogdan Stefan. Leurs créations documentaires seront dévoilées début 2016.

Regard sur le court métrage au Saguenay se poursuit jusqu’au 15 mars 2015.

regardsurlecourt.com

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie