Ne manquez rien avec l’infolettre quotidienne.
FCVQ : 10 films repérés par la rédaction
Cinéma

FCVQ : 10 films repérés par la rédaction

On a dûment épluché la programmation du Festival de cinéma de la ville de Québec avant de poser notre loupe sur une poignée de courts et longs métrages particulièrement prometteurs. Des fictions et des docus en provenance de la Belle Province, certes, mais aussi de la Biélorussie et de l’Iran. En 2019, c’est à Québec que les films du monde se projettent.

Il pleuvait des oiseaux
Quand: Jeudi 12 septembre à 20h
Où: Palais Montcalm

Paru en 2011, le roman homonyme de Jocelyne Saucier continue de charmer un nombre croissant de lecteurs. Articulé autour de deux reclus, ermites et fiers de l’être, d’une photographe en quête de sujets originaux et d’une dame qui aura su s’enfuir d’un institut psychiatrique, ce récit du néo-terroir exacerbe notre soif d’aventures, de grands espaces. Au générique: Andrée Lachapelle, Rémy Girard, Ève Landry et Gilbert Sicotte.


Entre Sombras
Quand: Les 14 et 16 septembre
Où: MNBAQ

Orchestré par la Portugaise Mónica Santos, cet objet cinématographique s’ancre selon toute vraisemblance dans une esthétique franchement babylonesque (pensez à Babylon Berlin) et Art déco. Bien que tourné avec de vrais personnages, des acteurs en chair et en tripes, ledit film se compose d’une succession d’images assemblées minutieusement une à une. Un vrai tour de force de stop motion!


A Girl Walks Home at Night
Quand: Samedi 14 septembre à 19h
Où: ENAP

Ce n’est pas un film qui est sorti cette année, certes, mais il n’en demeure pas moins qu’il est digne de mention, ne serait-ce que par le caractère réellement improbable de sa trame narrative – du moins, à nos yeux de Nord-Américains possiblement un peu déconnectés d’avec la culture perse. Avec ce long métrage, la scénariste et réalisatrice Ana Lily Amirpour vient asseoir un récit de romances hors mariage et de vampires en Iran.


Skies Are Not Just Blue
Quand: Les 15 et 21 septembre
Où: Conservatoire d’art dramatique

Qu’importe ce qu’en disent les mauvaises langues: cultures queer et musulmanes, parfois, en viennent à s’accorder. Dans ce reportage soigneusement fignolé d’une vingtaine de minutes, le Montréalais Lysandre Cosse-Tremblay tend une perche vers ces gens trop peu souvent entendus.


For Sama
Quand: Les 16 et 19 septembre
Où: MNBAQ et ENAP

Deux automnes après avoir projeté Une famille syrienne, une fable aussi claustrophobique qu’essentielle, le FCVQ aborde à nouveau l’épouvantable guerre de Syrie avec ce documentaire en apparence très cru, mais gorgé de tendresse. Petite et grande histoire s’y côtoient tout naturellement tandis que les bombardements d’Alep sont dépeints, racontés sous l’angle des médecins et autres aide-soignants. Des frissons nous prennent déjà à la vue de la bande-annonce.


L’étreinte des Valkyries
Quand: Les 17 et 18 septembre
Où: Maison pour la danse

La danse est de ces disciplines qui se magnifient au contact des vidéastes de talent. Mais combien de chorégraphes, d’interprètes dignement formés sont capables d’immortaliser leurs propres créations? La réponse est sans équivoque: très peu. Or, Alan Lake est de ces rares artistes réellement polyvalents qui veillent à la préservation du mouvement. Et ses films s’avèrent, chaque fois, de l’ordre du pur régal.


Le cygne de cristal
Quand: Les 17 et 19 septembre
Où: MNBAQ

Cette comédie biélorusse suit les pérégrinations d’une DJ de Minsk qui rêve d’une fuite en bonne et due forme, de voyages et d’Amérique. D’apparence très stylée, ne serait-ce que les costumes qui nous rappellent l’esthétique sans âge des premiers Dolan, cette fiction aux tonalités pince-sans-rire jouit déjà d’une réputation et d’une carrière franchement enviable à l’échelle internationale.


Cadoul de Cracium
Quand: Les 17 et 19 septembre
Où: MNBAQ

N’eût été du bon travail de Ian Gailer et de ses comparses, fort est à parier que ce film n’aurait jamais été présenté dans le 418. Présenté en guise de mise en bouche avant Le cygne de cristal (détaillé plus haut), ce court roumain tisse un drame familial autour de la destitution de l’infâme mais non moins fameux Nicolae Ceaușescu.


Kuessipan
Quand: Mercredi 18 septembre à 20h
Où: Palais Montcalm

Déjà 8 ans que l’autrice Naomi Fontaine a récolté le succès critique et la reconnaissance de ses pairs avec Kuessipan, un ouvrage autobiographique vif et incarné qui se lit, se vit à la manière d’une incursion privilégiée en terre innue. Myriam Verreault, celle-là même à qui l’on doit À l’ouest de Pluton, se penche sur cette histoire à la fois commune et très belle, confiant le premier rôle à Sharon Fontaine-Ishpatao, une comédienne déjà convaincante qu’il nous tarde de découvrir durant les 116 minutes que dure le film.


Finding Cajun
Quand: Samedi 21 septembre à 15h30
Où: MNBAQ

Pour plusieurs, ces cinq lettres n’évoquent qu’une sorte de vinaigrette, qu’un mélange d’épices des plus savoureux. Dépossédés d’eux-mêmes et arrachés à leur langue, les Cajuns (lire: Acadiens) de Louisiane se battent pour que leurs rares souvenirs subsistent. Ce documentaire de près d’une heure et réalisé par Nathan Rabalais part à leur rencontre.

9e Festival de cinéma de la ville de Québec
du 12 au 21 septembre
Toute la programmation via fcvq.ca

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie