Ne manquez rien avec l’infolettre.
10 raisons d'avoir hâte à 2020
Cinéma

10 raisons d’avoir hâte à 2020

La rappeuse Naya Ali, la comédienne Marilyn Castonguay et le compositeur Daniel Snaith alias Caribou vont forcément marquer la nouvelle année. Mais qui sont les autres?

C’est comme ça que je t’aime

Après avoir imaginé un Père Noël maniant des nunchakus dans Série noire et brisé les codes de la très consensuelle télévision québécoise avec Les Invincibles, François Létourneau s’apprête à lever le voile sur sa troisième série. Cette fois, il s’est composé un rôle de banlieusard qui se voit aspiré par des pulsions meurtrières dans le Sainte-Foy des années 1970. Pour lui donner la réplique: Marilyn Castonguay, Patrice Robitaille et Karine Gonthier-Hyndman.

En février 2020 sur ICI.TOU.TV Extra

François Létourneau et Patrice Robitaille dans C’est comme ça que je t’aime (Courtoisie: Brigitte Chabot Communications)

Frida au MNBAQ

Figure féministe badass par excellence et reproduite sur un billion de t-shirts, Frida Kahlo renoue avec son tendre Diego Rivera le temps d’une expo articulée autour du modernisme mexicain. Si leur couple continue de fasciner par sa nature orageuse, le corpus présenté dans le chic Pavillon Pierre Lassonde s’intéresse plutôt à leur cercle social de l’époque et l’impact retentissant qu’ils ont eu sur les autres peintres qui ont croisé leur route. Des toiles de María Izquierdo et David Alfaro Siqueiros seront accrochées aux murs en guise de preuves.

Du 13 février au 18 mai 2020

Infos
Fermer
Plein écran

      Naya ali

      S’il ne fallait surveiller qu’une sortie au rayon rap, ce serait forcément celle-ci! La Montréalaise sort du lot avec sa voix au timbre nasillard à la fois moqueur et fougueux reconnaissable entre tous. Son charisme perce l’écran et ses textes sont empreints de projections positives. Attendu de pied ferme, son premier long-jeu (Godspeed) sortira chez Coyote Records.

      Avant l’été 2020 (date à préciser)


      Les Misérables

      Oubliez tout ce que vous connaissez du roman de Victor Hugo: aujourd’hui, Jean Valjean et Cosette ne vivraient pas dans le Paris intra-muros. Récipiendaire du Prix du jury au dernier Festival de Cannes, le premier film de Ladj Ly nous transporte jusqu’à Montfermeil, une banlieue de la Ville Lumière marquée par les répressions policières et les injustices. Une oeuvre qui s’annonce très puissante et d’un réalisme cru. 

      En salles le 10 janvier 2020


      La Société des Loisirs

      Québec tarde à retrouver son pep d’antan depuis la mort du Cercle, une fermeture vieille de deux ans qui continue de plomber l’ambiance en Basse-Ville. Avec leur projet de café-disquaire doublé d’une fabrique de vinyles artisanale, Jean-François Bilodeau (ancien directeur musical de CHYZ), Olivier Bresse (musicien auprès de Valence) et Audrey Lapointe (mélomane vorace) promettent de redonner à Saint-Roch son lustre socio-culturel d’il n’y a pas si longtemps. Dans les bacs? Des découvertes étonnantes tant aux rayons du néo-classique que du jazz africain. Il n’y a pas que le rock dans la vie.

      Ouverture du café-disquaire en février 2020
      Premières impressions de vinyles en avril ou en mai 2020

      Audrey Lapointe, Olivier Bresse et Jean-François Bilodeau de La Société des loisirs (Crédit: C. Genest)

      Dune de Denis Villeneuve

      Rien de moins que le film de science-fiction le plus attendu de l’année. Dune tirera son scénario du premier roman de la saga mythique de Frank Herbert, une gigantesque fresque intergalactique explorant les schèmes politiques et la place de la religion dans la société. Avec des noms tels que Javier Bardem, Timothée Chalamet, Rebecca Ferguson, Charlotte Rampling et Oscar Isaac à la distribution, on ne peut que s’attendre à une oeuvre magnifique sous l’oeil aiguisé de Villeneuve. Isaac a d’ailleurs récemment mentionné en entrevue que cette version de Dune serait terrible et cauchemardesque, ce qui cadre parfaitement avec l’œuvre originale d’Herbert. (A. Bordeleau)

      En salle le 18 décembre 2020

      Denis Villeneuve (Crédit: Jocelyn Michel / Consulat)

      Les filles et les garçons

      Pour Marilyn Castonguay, l’année 2020 prend des airs de consécration! En plus de son rôle dans le nouveau François Létourneau, la vibrante actrice de L’Affaire Dumont (ça commence à dater un peu, mais n’empêche) sera dirigée par Denis Bernard dans le vertigineux monologue Les filles et les garçons du dramaturge anglais Dennis Kelly. Bonus non négligeables: Fanny Britt signe la traduction et Fanny Bloom, la trame sonore spécialement conçue pour le spectacle  Autant parler d’une équipe de rêve. 

      Du 14 janvier au 22 février à La Licorne

      Marilyn Castonguay (Crédit: Kelly Jacob)

      Un nouveau resto par l’équipe du Parasol

      Les propriétaires du Maïs, situé dans le Mile-End, ont annoncé récemment sa fermeture. Mais qu’on se console : un nouveau resto devrait naître dans le local, inspiré du bar à vin pop-up Parasol, qui prend ses quartiers tous les étés depuis quatre ans dans la ruelle à l’arrière du Maïs. On pourra donc bientôt profiter d’une belle carte des vins nature signée William Saulnier (Laloux) accordée aux petits plats saisonniers à base de légumes du chef William Cody (Les 400 coups)… On a très hâte. (M. Pâris)

      Ouverture en mars 2020

      Parasol (Facebook)

      Caribou

      Sa maison de disques, Merge Records, en parle comme de son album «le plus surprenant et imprévisible en carrière» et la portion vocale de l’extrait Home laisse croire à une exploration soul, voire carrément R&B. En tout cas, si cette nouvelle offrande de Caribou est aussi bonne que toutes celles qui l’ont précédée, elle se forgera clairement une place de choix dans la bande originale de nos vies.

      28 février 2020
      Au MTELUS le 23 mars 2020


      M’entends-tu?

      En entrevue avec le Voir cet automne, la brillante Florence Longpré nous confiait que la trame de la seconde saison de M’entends-tu? était «très violente» et que certaines scènes avaient même été tournées dans des lieux réellement infestés de coquerelles. Quelle prémisse! Flanquée de ses fidèles comparses, les non moins excellentes Eve Landry et Mélissa Bédard, la comédienne et autrice nous transporte de nouveau vers le Montréal des moins chanceux, celui qu’on ne voit que très rarement dépeint dans les oeuvres de fiction.

      Dès le lundi 13 janvier 2020 sur les ondes de Télé-Québec
      Émission spéciale « en coulisses » le lundi 6 janvier à 22h

      Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie