Ne manquez rien avec l’infolettre.
5 webséries en français qui valent le détour
Cinéma

5 webséries en français qui valent le détour 

On attend avec impatience les nouvelles saisons de Dominos, Mouvement Deluxe et Écrivain public

Quand on hésite à commencer l’écoute d’une nouvelle série, parce qu’elle compte six saisons de 25 épisodes d’une heure, et qu’on se projette déjà au printemps, on peut se rabattre sur une websérie. Plus courtes, en durée et en épisodes, elles s’avalent en rafale et permettent de s’évader dans un univers créatif en un après-midi. 

Est-ce parce que les possibilités du format web restent à défricher, ou parce qu’en raison de son budget généralement plus limité, le web appelle des créateurs passionnés ? Qui sait. Toujours est-il que les cinq webséries présentées ici empruntent toutes des chemins très différents, autant dans le ton que le format que les sujets traités. Elles ont été choisies pour leur grande qualité, et parce qu’une deuxième (ou troisième saison) vient de paraître ou paraîtra sous peu. 

Dominos

Incursion de 24 h dans la vie de deux frères dont la vie bascule lorsque leur mère décède. On suit Toto (Gregory Beaudin des Dead Obies) et Adib (Benjamin Roy) qui tentent de reprendre pied dans leur monde devenu bancal. La première saison de Dominos se décline en cinq épisodes portant les noms des personnages principaux : les deux frères, mais aussi le meilleur ami Fred (Émile Schneider), aussi charismatique que fuyant, Corinne (Charlotte Aubin), prise entre la raison et son cœur, et Nanou (Mounia Zahzam), une battante à l’énergie solaire.

Photo: Benoit Jones-Vallée / Deux-par-deux Production

Si c’est la disparition de la mère qui créait l’onde de choc à l’origine de la première saison, c’est le retour de Fred d’un séjour prolongé en Floride qui débutera la saison 2, à paraître au printemps. Un nouvel équilibre s’est créé sans lui, et il luttera pour reprendre sa place auprès de Marie, qui s’est fait entretemps un nouveau copain, et Toto, qui s’est assagi au contact de son nouvel ami Thibault.

Zoé Pelchat signe les textes et réalise cette websérie où la musique locale est omniprésente. 

Deux-par-deux Production / À écouter sur TV5 Unis.

Le Killing

Le Killing, c’est un jeu d’élimination entre animateurs pendant un été passé à travailler au camp de jour. Les noms de Jay Du Temple et Rosalie Vaillancourt (ou encore Katherine Levac, qui apparait dans un épisode de la 2e saison) ne manqueront pas d’attirer les spectateurs, bien que les figures moins connues rivalisent de talent et donnent lieu à de belles découvertes.

Dans cette deuxième saison, on retrouve les moniteurs pour un autre été au Camp Saint-Cardinal, alors que Le Killing prend une autre tournure: celui qui remporte la compétition cette année aura une promotion à la fin de l’été. Clochette, qui présente une «version 2.0» de lui-même, espère toujours plus ou moins secrètement gagner le coeur de Quenouille, alors que la relation de cette dernière avec Hercule est remise en question. On découvrira les motivations secrètes de Gruau, qui gagnera en profondeur, alors que de nouveaux animateurs se joignent à l’équipe, dont Shadow, anti-casting parfait pour travailler avec des enfants.Il y est notamment question d’amitié, de rivalité et d’amour à sens unique.

Photo fournie par Noovo

Les derniers épisodes de la saison 2 sont tout juste parus sur Noovo que déjà une lueur d’espoir point à l’horizon pour les adeptes en deuil : le réalisateur et coscénariste Alec Pronovost confiait son désir de boucler l’aventure du Killing avec une troisième et ultime saison. Fans de camp de jour et d’univers absurde, réjouissez-vous.

Production La corp/KOTV / À écouter sur Noovo. 

Mouvement Deluxe

 

Si l’esthétique candide des personnages de peluche et des décors colorés rappelle l’imaginaire des émissions pour enfants, Mouvement Deluxe se destine définitivement aux adultes. On y suit les personnages Willy Toasté, Marie-Cute Perron, Neil McNeil, Sally Langue-de-bœuf et Bobby Botché, impeccablement animés dans une réalisation très léchée de Mathieu Handfield. 

Photo fournie par SPORT

La websérie humoristique flirte autant avec l’absurde que le vulgaire. Chaque épisode, qui oscille entre trois et cinq minutes, est composé de courts sketchs destinés à garder l’attention du plus distrait des spectateurs. Le rythme est très soutenu et les gags ratissent très large, grâce à l’imagination foisonnante d’une équipe de scripteurs étoiles : le réalisateur Mathieu Handfield, Patrick Evans, Simon Lacroix, Gabriel D’Almeida Freitas, Guillaume Lambert (qui signe aussi le succulent L’âge adulte), Patrick Dupuis et Guillaume Tremblay. La chanson-thème, tout aussi accrocheuse que le reste, est signée Alaclair Ensemble.

Depuis sa création en 2016, Mouvement Deluxe a récolté de nombreux prix, dont 2 Oliviers, et la troisième saison devrait voir le jour en mai 2020. 

Production SPORT / À écouter ici.

Écrivain public

Cette série campée dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve met en vedette Mathieu, joué par Emmanuel Schwartz, un écrivain public dans un centre communautaire. Par son métier et à travers son regard, on découvre une fabuleuse brochette d’humains, leurs petites et grandes misères et leur résilience, mot galvaudé mais qui capture l’essence de ce qui est montré ici. Les performances d’acteur et d’actrice de Schwartz, Ève Duranceau en collègue empathique, Luc Senay en patron dépassé, Louise Bombardier en fausse pauvre souffrant de solitude et Sandrine Bisson en femme-enfant pleine de complexité sont justes et touchantes.

Adapté du livre du même nom de Michel Duchesne, qui a co-écrit la série avec le réalisateur Eric Piccoli, Écrivain public traite de dignité et d’austérité avec humour et compassion, dans une esthétique documentaire. En attendant la troisième saison qui paraîtra à l’été 2020, où on retrouvera Mathieu au moment où il publie un roman sur son expérience d’écrivain public, vous pouvez vous rabattre sur les 5 épisodes de 25 minutes de la 2e saison et attendre la fin de cette magnifique série de pied ferme.

Production Babel Films / À écouter sur TV5 Unis.

La théorie du Y

Dans cette websérie belge réalisée par Caroline Taillet et Martin Landmeters, on entre dans l’univers d’Anna alors que son couple avec Matteo l’ennuie profondément et qu’elle réalise que son corps s’embrase lorsqu’elle fait la rencontre de Claire. On suit les remises en question et les explorations de la jeune femme, incarnée par Léone François, qui gagne en nuances au fur et à mesure que la série se déploie. Basée sur une pièce de théâtre portant le même nom que la websérie, La Théorie du Y montre à l’écran des personnages de diverses orientations sexuelles dans toute leur humanité et leur complexité. L’accent est mis sur la bisexualité, qui est rarement abordée en fiction et encore souvent incomprise dans le spectre LGBTQ2S+

La série compte deux saisons, dont la plus récente est parue sur les ondes de la RTBF à l’automne dernier. Il est possible d’écouter les épisodes d’une dizaine de minutes chacun sur les pages Facebook et YouTube du diffuseur.

Production RTBF & Roue Libre / À écouter ici

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie