Ne manquez rien avec l’infolettre.
Des films à voir à la maison
Cinéma

Des films à voir à la maison

La fermeture des salles de cinéma ne nous empêche pas de parler des meilleurs films qui figurent sur les plateformes numériques. Cette semaine, place à Convoi exceptionnel, Lost Paradise Lost, Les ailes du désir, Tzaritza, Le septième sceau, Le temps des bouffons et Zazie dans le métro.

Recommandation Voir – Convoi exceptionnel

D’abord prévu pour juin, Convoi exceptionnel a été devancé par son distributeur Axia Films, qui le met disponible à la location afin que les cinéphiles québécois aient accès à des nouveautés cinématographiques pendant leur confinement. Heureuse idée tant le résultat souvent délicieux éclipse momentanément le chaos en place.

Surtout qu’il s’agit des grandes retrouvailles avec le cinéaste Bertrand Blier, dont on n’avait pas de nouvelles depuis une décennie et son jouissif Le bruit des glaçons. Le revoilà en grande forme, plongeant Gérard Depardieu et Christian Clavier dans une comédie méta où rien n’est véritablement ce qu’il semble être. L’introduction complètement cinglée va dans toutes les directions, à l’instar de cet ovni fou qui perd toutefois de sa vigueur avant la fin.

Les amateurs de Luis Buñuel et de Quentin Dupieux seront au septième ciel devant tous ces débordements incroyables, ces séances surréalistes qui rappellent que le septième art est toujours propice au jeu et à l’exploration. Après cette séance intense de créativité et d’irrévérence, on voudra assurément revoir les plus grands opus de son auteur, que ce soient Les valseuses et Buffet froid.

Lost Paradise Lost 

Les Films du 3 Mars offre jusqu’au 31 mars le visionnage gratuit de près de 150 œuvres. Dans le lot, on ne voudra certainement pas manquer ce foudroyant court-métrage de Yan Giroux. Bien avant À tous ceux qui ne me lisent pas, le réalisateur québécois avait offert cette intrigante et énigmatique fable en noir et blanc sur des individus en quête de quelque chose de plus grand, où le discours de société s’enracine au sein d’un univers magique aux multiples interprétations. Voilà un voyage qui vaut son pesant d’or.

Les ailes du désir

Quelques films se retrouvent sur le site de TFO, la chaîne de télévision française de l’Ontario. Des titres francophones évidemment, mais également ce classique incommensurable de Wim Wenders. Même si on a déjà vu des dizaines de fois cette magnifique histoire d’anges, il est impossible de ne pas vouloir renouer avec sa grâce et sa poésie. Lorsque la beauté est si grande, s’incliner devient toujours une nécessité. Il ne faut parfois qu’un seul film pour changer une vie et cela pourrait très bien être celui-ci. 

Tzaritza

C’est Noël avant l’heure alors que l’Office national du film rend accessible gratuitement plus de 4000 titres. Il y a de tout pour tous, et c’est l’occasion rêvée de se plonger dans la tête d’auteurs reconnus comme Théodore Ushev. Avec son délicat conte Tzaritza, petits et grands découvriront la Bulgarie à travers les yeux d’un enfant, au détour d’une animation inventive et colorée qui ne manque surtout pas de coeur.

Le septième sceau (The Seventh Seal)

Max von Sydow vient de nous quitter et c’est le moment ou jamais de redécouvrir son immense travail. Cela tombe bien, The Criterion Chanel propose plusieurs des chefs-d’œuvres qu’il a tournés sous la direction d’Ingmar Bergman. Un des plus essentiels s’avère Le septième sceau, cette inoubliable allégorie sur la vie et la mort où l’acteur joue aux échecs avec la Grande Faucheuse! Un sommet gothique d’une hallucinante fascination, dont plusieurs images resteront à jamais gravées dans l’âme des cinéphiles.

Le temps des bouffons

La nouvelle plateforme Tënk regorge de documentaires fascinants. On y retrouve même l’indémodable Le temps des bouffons de Pierre Falardeau! 35 ans après sa conception, ce brûlot sur un banquet bien particulier demeure toujours aussi acéré et essentiel. «C’est toute l’histoire du Québec en raccourci», laisse entendre son créateur au détour d’une narration choquante qui est rapidement devenue culte. Ce que cet artiste libre et sans compromis peut nous manquer.

Zazie dans le métro

S’il y a un film pour faire oublier tout ce qui se passe actuellement, c’est bien cette adaptation extraordinaire du roman de Raymond Queneau, qui suit les aventures parisiennes d’une fillette particulièrement dégourdie. Grâce à Louis Malle, le plaisir devient infini, l’originalité de chaque instant et les scènes délirantes se succèdent au tournant. Non seulement on pourrait regarder ce grand délire encore et encore, mais il se bonifie à chaque visionnement! L’idéal pour occuper toute la famille. Disponible sur MUBI.

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie