Coup de cœur francophone
BONJOUR / HI
Coup de cœur francophone

BONJOUR / HI

Salut! Vous vous souvenez de moi? Je m’appelle Michèle et je suis la tournée de Coup de coeur francophone pour vous raconter les meilleures anecdotes, en direct du Canada!

Tout d’abord, je m’en serais voulu de ne pas avoir attaqué ce texte sans photo d’avion. Pourquoi ? Parce qu’un récit de voyage, ça commence par une photo d’avion. C’est comme ça, ça a toujours été comme ça et ça va toujours être comme ça.

img_7090Je suis donc partie à l’aventure dans ce qu’on appelle le « reste du Canada » pour suivre la tournée de Coup de cœur francophone. Cette année, c’est Philippe Brach qui ira troubler ces communautés avec sa personnalité euhm… attachante…

 

Quand je suis allée le voir au Club Soda, je suis tombée face à face avec Carmen Campagne dans les loges, j’ai vu un chef ensanglanté cuisiner un jujube géant et je l’ai retrouvé habillé comme ça avant son concert :

img_6637

J’étais en droit de me demander ce qu’il allait faire cette fois-ci. Se déguiser en joueur des Blue Jays ? Inviter Drake sur scène ? C’est là que je me suis rendu compte que ma culture de Toronto est assez limitée merci. Puis, parce que je pense trop, j’ai réalisé que j’en savais encore moins sur le Toronto francophone.

J’ai commencé par la base et j’ai décidé d’aller voir ce que les francophones mangent. Je me suis platement rendue là :

img_7132

Finalement, il y avait pas grand-chose de francophone à propos de ce café autre que les crêpes sur le menu (très bonnes, d’ailleurs) (j’ai pas pris de photo).

J’ai fini par trouver un journal qui m’a appris en page 3 qui était cette fameuse Madeleine Meilleur.

img_7134

Je vous dis pas c’est qui, vous chercherez sur internet, vous en reviendrez pas ! Dans le journal, j’ai aussi appris que le club Richelieu fêtait ses soixante ans que mon horoscope disait que l’idée d’un voyage me traverserait l’esprit (!).

Puisque tout ça est loin d’avoir satisfait ma curiosité, je me dirigerai en fin de journée vers le Centre francophone de Toronto. J’ai appris que pas moins de quinze mille francophones habitaient dans la ville reine, s’ils viennent tous ce soir, ça risque de se passer.

 

Le 30 novembre au Artscape Youngplace, dès 20 h.
Avec Amélie et les singes bleus
Plus d’infos sur le site de Coup de cœur francophone.