Ne manquez rien avec l’infolettre.
CreativeMornings

Oriol Thomas: À la recherche de notre part d’humanité

Le metteur en scène d’opéra Oriol Tomas, Montréalais dont le talent brille aux quatre coins du monde, nous offre un portrait éminemment humain de son métier et de son parcours, tout tissé de doute, d’espoir et de sensibilité.

Pour interpréter le thème mondial du mois de septembre 2016, MAGIC, CreativeMornings/Montréal a invité le metteur en scène d’opéra Oriol Thomas, dont le talent s’exprime dans les plus grands opéras du monde, à partager avec nous les doutes, les espoirs et la sensibilité qui rendent son métier si humain. La conférence avait lieu au Salon urbain de la Place des Arts.

QUELQUES MOTS SUR ORIOL THOMAS

 

Récipiendaire du prix Claude Rostand du meilleur spectacle lyrique de France 2015, Oriol Tomas a oeuvré sur Les Caprices de Mariannede Sauguet dans une quinzaine de maisons d’opéra françaises dont, le Théâtre du Capitole de Toulouse, l’Opéra du Grand Avignon, l’Opéra de Bordeaux et l’Opéra de Marseille. Prochainement, il mettra en scène Die Zauberflöte de Mozart au Pacific Opera Victoria, Leonore de Gaveaux à l’Opéra Lafayette de Washington DC, Carmen de Bizet à l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal et La Traviata de Verdi avec les Jeunesses musicales du Canada.
Dans les dernières années, il a mis en scène Le barbier de Séville de Rossini, Trovatore de Verdi et La Chauve-souris de Strauss à l’Opéra de Montréal, Don Giovanni de Mozart d’abord à l’Opéra de Tours et ensuite à l’Opéra de Reims, Ariadne auf Naxos de Strauss et Rodelinda de Handel au Pacific Opera Victoria, Roméo et Juliette de Gounod et Don Pasquale de Donizetti pour les Jeunesses musicales du Canada et finalement, pour l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal, il a mis en scène Trouble in Tahiti de Bernstein, Apéro à l’Opéra, une série-télévisée à ARTV, The Consul et The Telephone de Menotti ainsi que trois de ses créations : Cinéma à l’OpéraLe Quatrième Enfant-Lune et Aleacanto, programmée dans la série PdA junior de la Place des Arts de Montréal.
Dans le cadre de son Master en mise en scène d’opéra à l’École supérieure de théâtre de l’Université du Québec à Montréal, il a présenté Pelléas et Mélisande de Debussy.
Il est également diplômé en interprétation théâtrale à l’UQÀM et a étudié la mise en scène et la recherche théâtrale à l’Université Laval à Québec. En plus de siéger sur plusieurs jurys, il a enseigné les techniques de jeu aux chanteurs de l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal, de l’Université d’Ottawa, du Conservatoire de musique de Montréal, de l’Académie de musique du Domaine Forget, du Pacific Opera Victoria’s Young Artist Program et du Folyestivale de Montréal. 

 

Photographie: Tora Chirila Photography

Conférence accueillie par le Salon urbain de la Place des Arts

Date de la conférence: 30 septembre 2016

Partenaires: CossetteMinimal MTLSEIZENEUFVOIRLickstatsCulture pour tous