Ne manquez rien avec l’infolettre.
D'UN POINT À L'AUTRE
CreativeMornings

D’UN POINT À L’AUTRE

Dans un AccountingMornings/Montréal dédié à la comptabilité, les conversations seraient-elles mesurées selon leur profitabilité?

Quelle serait l’ambiance dans un CoronersMornings/Montréal qui s’adresse aux médecins légistes?

Les échanges seraient-ils risqués dans un événement InsuranceMornings/Montréal où des assureurs seraient rassemblés?

Ces professions sont toutes très respectables. La contribution de ces métiers à notre société est essentielle. Toutefois, les tête-à-tête qui en découlent seraient très sérieux, pointus et terriblement lourds.

Je me demande comment «ils » décriraient les conversations qui se déroulent aux CreativeMornings/Montréal. Niaiseuses? Non-conformistes? N’importe quoi?

Oui, c’est ça, ils ont raison : c’est n’importe quoi! Nos conversations nous mènent au paradis du Grand-n’importe-quoi. Où nous voulons. Pas de frontières. Pas de murs. Pas de limites. Comme des ballons gonflés à l’hélium, on flotte et on rebondit et on se coince et on se cogne. On peut être liés ensemble par groupes de deux, de trois ou de quatre. On est de toutes les couleurs et de toutes les tailles. On a des motifs et des perçages et parfois même on éclate. Il n’y a aucune règle qui dicte la direction que notre connexion va prendre. On a de la chance.

Elon Musk ferait un excellent travail à étudier comment exploiter la puissance de nos énergies électriques et créatives combinées. Mais pas besoin d’Elon quand on a les Points. Quoi? Les Points?

D’UN POINT À L’AUTRE : Saisir et exploiter la puissance de la collaboration dans notre communauté créative, et fournir une scène pour partager ces histoires puissantes et rassembleuses.

QUEL genre de flocon créatif ou même d’avalanche de discussions a lieu pendant l’événement CreativeMornings/Montréal ou plusieurs jours après?

QUELLES retombées positives en découlent? Des résultats qui n’auraient jamais vu le jour si ce n’étaient ces rassemblements mensuels d’un groupe de personnes qui partagent les mêmes idées ou (encore mieux) dont les opinions divergent.

QUI sont ces gens et qu’ont-ils bâti ensemble? Une amitié, une idée, une initiative, un service, une entreprise ou même un échec?

COMBIEN d’histoires à succès sont nées d’une conversation décousue entre participants aux CreativeMornings/Montréal?

OÙ cela les a-t-il menés et quel fut le processus créatif?

POURQUOI cela s’est-il produit? Pourquoi, d’un rassemblement d’esprits créatifs aux CreativeMornings/Montréal, émergent des pensées novatrices, des procédés qui favorisent l’avancement et des fondations pour améliorer le monde? Ces histoires, ce sont elles qui nous poussent à revenir.

Quand ça se produit, on peut affirmer avoir bâti des micromoments créatifs dans les CreativeMornings macro.

COMBIEN de points ont été reliés dans l’assistance? Combien de ballons ont dansé, rebondi, éclaté ou se sont coincés? Il pleut des ballons, alléluia!

Comptons les synergies.

La nôtre est une courte histoire de POINTS QUI SE LIENT À DES POINTS QUI SE LIENT À DES POINTS. Un événement CreativeMornings converti en trois amitiés. Une rencontre qui s’est transformée en avalanche d’idées. Un événement CreativeMornings a fait ressortir la part d’humanité en chacun de nous, l’empressement et la volonté désintéressée de nous aider, de nous inspirer et de nous motiver l’un l’autre.

Véronique, Chantal et Steve forment maintenant une équipe et sont devenus amis. La première appartient à la génération des milléniaux, le second appartient à la génération X et le troisième est un baby boomer.

CreativeMornings/Montréal fêtera en mai ses quatre ans et toute l’équipe aimerait connaître votre histoire. Prenez un instant et partagez avec nous votre histoire D’UN POINT À L’AUTRE par courriel à [email protected]. C’est simple et inspirant.

Renforçons notre communauté avec vos/nos histoires niaiseuses, non conformistes, et même celles qui sont n’importe quoi. Emmenez-nous dans le monde du Grand-n’importe-quoi!

 

Texte : Steve Robins

Traduction française : Annie Ouellet

Photographie : Tora Chirila

Note de l’éditrice: Steve Robins était l’un de nos trois conférenciers de décembre 2016. En ce dernier mois de l’année dédié au thème SON, nous avions lancé un appel à la communauté. Nous voulions vous entendre, entendre vos projets, vos rêves. Steve est venu nous parler d’un projet cher à son coeur : The Jellyfish Project, une coalition globale de musiciens qui parcourent les écoles pour parler d’environnement et de futur.