Ne manquez rien avec l’infolettre quotidienne.
BloguesCyber-boom!

Maxime Roberge : Les malheurs d’un animateur radio qui twitte plus vite que son ombre

Chaque dimanche, la planète twitter s'enflamme un peu… On ne regarde plus la télévision seul, mais en réseau, tous branchés avec nos ordis, nos téléphones portables pour commenter en direct les traditionnels Beaux Dimanches télévisuels… De nos jours, c'est Tout le monde en parle à Radio-Canada ou Occupation Double à TVA.

Or, hier, c'était soir de Gala pour l'industrie du disque, du spectacle et de la vidéo. Suivi et suivant que je suis au sein d'une multitude de contacts qui oeuvrent dans ce domaine, mon twitter de dérougissait pas. C'était même parfois difficile à suivre, un tweet à la seconde, ça donne un peu le vertige. Les messages qui incluaient le mot-clé #adisq étaient si nombreux qu'il fallait une vitesse de traitement presque inhumaine pour les lire avant qu'ils ne soient balayés par ce qu'il convient d'appeler une avalanche de gazouillis…

Un tweet cependant a su capter mon attention, apparu quelques secondes alors que j'avais les yeux sur l'écran.

Un tweet de @maximeroberge, animateur matinal au Saguenay, pour la station 96,9fm Rock Détente d'Astral (qui, soit dit en passant, est partenaire de l'ADISQ).

Pour le moins élégant non? Ainsi, cet animateur radio, point de jonction naturel entre les artistes et le public mélomane, venait de qualifier Cœur de Pirate d'une manière pour le moins moche, pour ne pas dire carrément déplacée.

Mais ce n'était pas suffisant pour Maxime Roberge qui en rajoutait quelques minutes plus tard…

En matière de sobriquet douteux, ça, ça ne s'invente pas…

Euh, attendez-là… Déjà qu'à chaque Gala de l'ADISQ, une réflexion perpétuelle sur le rôle et les devoirs des radios « commerciales » refait surface, déjà que nous sommes nombreux à trouver que les artistes d'ici plus « alternatifs » se taillent difficilement une place sur les chaînes d'Astral Média, que faut-il penser si, en plus de ne rien faire pour les aider, certains animateurs s'amusent carrément à les traîner dans la boue?

À la suite de quelques commentaires de la part de plusieurs concernant ses propos, dont j'étais hier soir, Maxime Roberge a bien tenté de supprimer ses messages. Sans trop de succès, puisque vous pouvez les lire ici… Ils avaient en effet déjà été copiés par des dizaines de twitteux et twitteuses. Comme quoi, certains travailleurs médiatiques gagneraient à bien jauger la puissance des nouveaux outils de communication mis à la disposition du public.

Toujours se souvenir, Maxime… Toujours : se tourner sept fois le clavier avant de tweeter…

Ce matin, Maxime Roberge était « disparu » de twitter… Tous ses messages avaient été supprimés et son compte « barré » au grand public.

Gageons qu'il a trouvé la soirée plus longue que prévu.

Mise a jour : Quelques heures après la publication de ce billet, Maxime Roberge a présenté ses excuses via son compte twitter. Je publie ici l'intégral de ses derniers tweets sous forme de paragraphe : "Je m'excuse personnellement des propos que j'ai tenus hier à l'égard de Yann Perreault et plus particulièrement Coeur de Pirate. Cette mauvaise blague gratuite et déplacée a dépassé ma véritable pensée. Rock Détente et Astral Média n'ont absolument rien à voir avec ces propos puisqu'ils ont été divulgués sur mon compte personnel. Je regrette sincèrement mes propos et je suis désolé pour tous ceux et celles que j'ai pu blesser."

Mise à jour 9 novembre 2010 : On a appris ce soir que Maxime Roberge a été congédié par Astral Média et ne reprendra donc plus l'antenne sur les ondes du 96,6 Rock Détente au Saguenay.