Ne manquez rien avec l’infolettre.
BloguesCyber-boom!

Je veux gagner le prix autruche du Mouvement Québec Français.

Il y a des journées comme ça où, en fin d’après-midi, on vous arrive avec une surprise. Quelque chose d’inattendu qui fait chaud au cœur. Un petit remontant, quoi.

Ça m’est arrivé aujourd’hui. J’ai appris vers 15h00 que j’étais en nomination pour un prestigieux prix du Mouvement Montréal Français. Et pas contre n’importe qui! Je suis en compétition contre Kathleen Grant, directrice des communications aux H.E.C., Stéphane Gendron, clown et maire de Huntingdon, André Pratte, éditorialiste à La Presse et Christine Saint-Pierre, ministre responsable de la Culture, des Communications et de la Condition féminine.

Je me retrouve ainsi en nomination pour le prix « Autruche »… Un prix qui vise à récompenser ceux qui souffrent d’aveuglement volontaire en ce qui concerne l’état de la langue française au Québec. Une sorte de prix citron, si on peut dire les choses ainsi.

Avouez que hein! Ça, ça ne s’achète pas!

http://quebecfrancais.org/node/4093

En passant, vous avez raison. Dans la phrase que vous pouvez voir sur l’image et sur le site du MQF, « Qui devrait-être le récipiendaire du prix Autruche 2011-2012 ?« , il ne devrait pas y avoir de tiret entre « devrait » et « être »… Mais bon, nous n’en sommes pas à une imprécision près. L’important, c’est ce concours et la promotion de la langue française. Rien n’est parfait. Ce ne serait d’ailleurs pas très gentleman d’insister sur ce détail.

Or, justement, j’en viens au fait: j’aimerais beaucoup gagner ce prix! J’en serais très heureux. D’une part, je l’avoue candidement, je ne pourrais supporter de me faire planter par Stéphane Gendron et Christine Saint-Pierre. Il me semble que je mérite ce prix plus que tous les autres concurrents. Pour l’instant, je suis 3e dans la course derrière ces deux coureurs.

D’autre part, je suis curieux! J’aimerais bien voir ce que le MQF aurait à dire en me remettant ce prix. Bon, ils me reprocheraient sans doute de défendre une de mes convictions, à savoir que, oui, mes concitoyens anglophones font partie intégrante de la nation québécoise et que, oui, aussi, ils devraient pouvoir célébrer cette nation le 24 juin dans leur langue. C’est en effet ma position. Ils citeraient sans doute quelques chroniques où j’ai dénoncé le zèle identitaire de certains nationalistes qui, bien loin d’unifier la nation et de favoriser la francophilie, en minent plutôt les fondements en cultivant la division. Qui sait! Peut-être que ces organisateurs de concours sur le web lisent même mes chroniques! Punaise! Ça, ce serait vraiment la totale!

Enfin, bon… Ça ou autre chose. J’imagine qu’ils auraient quelque chose à dire, une explication. Et je suis curieux, donc.

Je souhaite donc gagner ce prix. Si j’arrive à me classer bon premier, je leur promets un splendide discours! Et bon, même pour eux, il vaudrait mieux que ce soit moi. D’abord, la ministre Saint-Pierre n’y portera pas attention. Ensuite, le maire Gendron répétera ses appels délirants au racisme. Donc, par souci d’intelligence, il vaudrait mieux que ce soit moi, le gagnant.

Je vous invite donc à voter en grand nombre pour mon humble personne! Vous comprendrez que c’est très important et que ce concours devrait réellement changer la face du Québec contemporain. C’est votre chance de participer à un grand mouvement social. Donc, n’hésitez pas, votez, partagez, parlez-en à vos amis! Votre humble serviteur doit être nommé autruche de l’année par le Mouvement Québec Français!

Merci à l’avance… Et je vous redonne le lien pour voter: http://quebecfrancais.org/node/4093