Ne manquez rien avec l’infolettre.
BloguesCyber-boom!

Une expérience médiatique: Un mois débranché

J’ai imaginé cette expérience il y a quelques années, mais je n’ai jamais donné suite.

Passer une période de temps complètement débranché des «médias sociaux» et noter mon rapport à l’actualité sans ce déluge de liens que je consomme quotidiennement.

Depuis quelques semaines, j’y songe encore plus. Je l’ai annoncé avant les élections et je décide aujourd’hui de tenter l’expérience. Pourquoi aujourd’hui? Parce que j’ai l’intuition que les médias sociaux déforment plus que jamais le rapport au «réel»… Par exemple, tout au long de la campagne électorale, à lire mes abonnés Twitter et Facebook, Québec Solidaire aurait formé le gouvernement et Option Nationale l’opposition officielle… Ainsi, il serait possible –c’est une hypothèse- que l’influence d’un cercle de contacts rapproché puisse déformer la «réalité sociale». Les médias traditionnels le font aussi, de manière différente, mais plus que jamais le rapport au monde semble défini par les «amis» virtuels. C’est l’absence de ce lien désormais «naturel» que je souhaite expérimenter. Une sorte de jeûne, en somme.

Une expérience semblable, en toute humilité, aux méditations métaphysiques de Descartes… De quoi puis-je être certain, sans aucun doute, par ma seule réflexion? Bon, au terme de cet exercice, je ne serai certain de rien, mais comprenez-moi, c’est chic se comparer à Descartes!

Il y a quelques années, un groupe de journalistes tentaient une expérience similaire.  Ils s’étaient rassemblés en huis clos pour ne consommer de l’information que par le biais des médias sociaux. Je tente aujourd’hui une expérience du même genre, mais inversée, si on peut dire.

Dès demain, vendredi le 7 septembre, 17h00, j’effacerai les applications Twitter et Facebook de mon téléphone portable. Je ferai de même avec les logiciels sur mon ordinateur et je ne visiterai pas les sites par le biais de mon navigateur. Je disparais des médias sociaux pour un mois, donc jusqu’au 7 octobre 2012.

Je reviendrai 10 ans en arrière. Je lirai encore les quotidiens et différents médias sur le web, j’écouterai la radio et la télévision.

Chaque jour, je noterai sur ce blogue ce que j’ai appris dans la journée.

J’invite les internautes, par le biais des commentaires, à me renseigner sur ce que j’aurai manqué dans la journée. Des grands débats? Des idées qui pourraient changer le monde en 140 caractères? On verra… Mais chose certaine, je ne cliquerai sur aucun lien qui mène vers Facebook, Twitter, LinkedIn ou autres.

Alors voilà. Dans près de 24 heures, je m’évapore. Je vous invite à vous inscrire aux notifications par courriel des mises à jour de mon blogue (oui, je sais, un blogue est un média «social», mais bon…) et à participer avec moi à cette expérience de débranche-o-thon! Pour ce faire, inscrivez votre adresse courriel dans la colonne de droite que vous pouvez apercevoir sur ce site, dans le champ « s’abonner au blogue ».

À bientôt!