BloguesDesjardins

Twitter autrement: jour 1

Voilà, c’est parti.

 

Une trentaine de nouveaux « followers »(1) sur Twitter, et une première phrase de 135 caractères. Vous connaissez la règle : Twitter admet un maximum de 140 par envoi.

 

Finalement, j’ai décidé de ne pas vous livrer la phrase ici en entier, seulement son histoire, et peut-être un extrait, si le cas s’y prête.

 

« Vu une femme transportant mille canettes vides. Elle s’agrippait… »

 

La suite est ici.

 

Et non, je ne travaille pas pour Twitter. Mais si on veut faire quelque chose de cette expérience, autant travailler ainsi, en parallèle. La phrase est là, les détails ici.

 

Disons d’abord que j’ai pour le moment choisi d’adopter le réalisme. Poésie du quotidien à la Carver, Bukowski, voyez le genre. Entre chez moi et mon travail, à vélo, chaque jour amène une nouvelle scène qui vaut la peine d’être racontée, décrite. Ici, je revenais de dîner, sur ce vélo que j’avais et qui traînait depuis un moment, et que j’ai transformé en vélo de ville.

 

En roulant ainsi dans les quartiers autour. Limoilou, St-Roch, St-Sauveur, j’ai l’impression de glisser à travers le monde, un peu comme dans un rêve. Les premières notes d’une chanson du nouveau Patrick Watson résonnaient dans les écouteurs de mon ipod quand j’ai vu cette femme. La phrase a explosé dans ma tête, comme une bulle de liqueur arrivée à la surface.

 

À demain.

 

(1) C’est juste moi, ou « followers », ça fait un peu culte sur les bords?

 

Commentaires

Les commentaires sont fermés.
4 commentaires

Bon, un défi c’est comme une carotte : du coq à l’âne, je ne peux résister. Voici mon IQ, comme disent les anglais. (rires). :-))))))))))))))))) Bon j’exagère… Hi hi hi…

Si je me souviens bien, un haïku doit être fait d’images entrantes et d’une conclusion frappante. La métrique 5 – 7 – 5. La rime A-B-A n’est pas nécessaire, mais c’est tellement plus jolie. Le titre non plus, mais c’est tellement plus… comme un extra… j’aime les extras. 😉

L’événement référentiel est : je suis assis dans mon bureau, et dans la salle voisine il y a un photocopieur qui crache du papier comme une usine crache des pots de beurre de «pinottes».

Donc, à la défense des artistes… 😉
C’est plein de caractères, mais il y en a moins que 140.

—————————————————————–
Le hautbois copiste

Tes droits sont d’hauteur,
Ô bois de chants des forêts !…
Vil photocopieur

PS Ahahah ! Quel hasard, un utilisateur maugrée parce que le photocopieur vient de faire un « bourrage papier » (rires).

J’adopte l’idée du défi. Tant qu’à l’utiliser, embellissons-y les pages.

C’est pas juste toi… « followers » ça fait: OUH! NOTRE GOUROU!!

Mais tu veux qu’on dise quoi ? « Suiveux » ? Ça fait « pas de personnalité, 14 ans, s’en remet au hot de la gang ». Bref, c’est une mission de vocabulaire.

Ne dis pas ce qu’il faut, dis ce qu’il ne faut pas.

Je suis un de tes 30 moutons. Bêêêh. Euh. Twiiiit.

@ Nancy B: Disciples ne serait pas beaucoup mieux 🙂

Des curieux, mettons? Suggestion comme ça.