Ne manquez rien avec l’infolettre.
Emploi et formation

Photographie : Zoom sur la photographie

À l’ère du numérique, les techniques de photographie ont bien changé. Le coeur du métier, lui, est resté le même: multiforme et créatif. Regard sur une pratique stimulante et sur les chemins qui y mènent.

Avec les nouveaux outils disponibles en photographie, de nouvelles approches se développent. Et la formation se met à jour. « Notre programme est orienté sur les nouveaux médias, sur les outils de maintenant et sur ceux à venir », souligne François Noël, conseiller aux entreprises au CFP Maurice-Barbeau, à Québec. L’utilisation du numérique est généralisée. « On l’aborde partout, mais on laisse une petite place à la photographie argentique dans le cours de photographie artistique », indique Roger St-Laurent, coordonnateur du programme Techniques de photographie au Cégep de Matane.

Le photographe professionnel se doit d’être le plus polyvalent possible, car la photographie est multiforme: éditoriale, documentaire, artistique, « corporative », la liste est longue. « Il faut réussir à performer dans chaque discipline pour y arriver. On ne peut se concentrer sur une seule, car il n’y a pas assez d’emplois », note le photographe Guillaume D. Cyr, formé à Matane et collaborateur de Voir. D’une formation à l’autre, toutes les facettes de la pratique, techniques ou artistiques, sont explorées et exploitées. « Notre programme s’adapte aux besoins réels », précise François Noël.

Cela, sans oublier le côté humain, très présent dans le métier de photographe. « On veut développer les qualités techniques, mais également humaines. Le succès d’un bon photographe repose sur sa relation avec son client et son sujet », observe Roger St-Laurent. Et au CFP Maurice-Barbeau, on ancre les projets dans la réalité du métier: « Les projets se font toujours avec de vrais clients, du début à la fin », mentionne Jean-François Denis, coordonnateur du programme Photographie adaptée aux nouveaux médias.

Il faut le dire: le photographe est un entrepreneur. « On forme des travailleurs autonomes pour qu’ils se lancent en affaires », poursuit M. St-Laurent. Au CFP Maurice-Barbeau, « les étudiants apprennent à monter un plan d’affaires, à se prendre en main pour proposer leurs services », explique Dominique Legendre, coordonnatrice du programme. Ils ont accès aux services de professionnels, comme un avocat ou un planificateur financier.

Autonomie, esprit d’initiative, débrouillardise, persévérance, capacité à travailler en équipe sont autant de qualités nécessaires pour qui souhaite faire carrière dans le domaine. « Vivre de son art, c’est un privilège, tu n’arrives pas à ça du jour au lendemain, fait valoir Guillaume D. Cyr. Il faut voir à long terme, semer beaucoup et partout pour récolter plus tard. Si ça fonctionne, c’est de ta faute, si ça ne fonctionne pas, ça l’est tout autant. »

Dans l’est du Québec, la formation en photo est aussi offerte aux Studios Drakkar, au Studio de formation en photographie de Québec et au CFP d’Alma. À noter qu’il y aura une séance d’information sur le programme de Photographie adaptée aux nouveaux médias au CFP Maurice-Barbeau, le mardi 10 janvier dès 19h. Faites vite, car il n’y a qu’une cohorte tous les deux ans.

Cégep de Matane
418 562-1240
www.cegep-matane.qc.ca

CFP Maurice-Barbeau
418 562-1240, poste 2186
www.cfpmb.com
www.manouvellecarriere.com

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie