Ne manquez rien avec l’infolettre.
Emploi et formation

École supérieure de ballet du Québec : Une école de calibre international, accessible à tous

Seul établissement en Amérique du Nord à offrir un programme professionnel de ballet en français, l’École supérieure de ballet du Québec n’ouvre pas ses portes uniquement à ceux qui réussissent les très sélectives auditions. Elle est également accessible aux amateurs qui veulent pratiquer la danse pour le plaisir.

Le programme danse-études de formation professionnelle offert par l’École supérieure de ballet du Québec va de la 5e année du primaire jusqu’à la 3e année du collégial et mène à l’obtention d’un diplôme d’études collégiales (DEC) en danse-interprétation classique. Au cours de ce programme, les élèves consacrent entre trois et cinq heures par jour au ballet et l’apprentissage des autres matières est donné en partenariat avec différents établissements scolaires, dont le Cégep du Vieux-Montréal.

Les auditions pour accéder au programme débutent en octobre chaque année et se déroulent dans plusieurs régions du Québec: Sherbrooke, Trois-Rivières, Québec, Montréal, mais aussi du Canada: Ottawa, Toronto et Vancouver. L’audition, qui se tient devant la directrice artistique et des conseillers pédagogiques de l’école, dure en moyenne une heure, au cours de laquelle on évalue la coordination, la souplesse, la musicalité, l’expressivité et l’intérêt pour une carrière en danse.

Il y a actuellement 150 danseurs et danseuses qui étudient au niveau professionnel à l’École supérieure de ballet. Bien que la majorité soient des filles, il y a également un programme pour les garçons, qui constituent environ 15% des étudiants de l’école.

Programme récréatif

Le programme récréatif propose des cours de danse pour les gens de tous les âges ayant ou non de l’expérience en danse, et ce, une, deux ou trois fois par semaine. Dès l’âge de trois ans, les enfants accompagnés de leurs parents peuvent commencer le programme de familiarisation en danse. Tous les cours récréatifs sont accompagnés d’un pianiste. Nouveauté cette automne, l’école offre également des cours de flamenco, Pilates et Zumba.

L’École supérieure de ballet du Québec, une institution

L’École supérieure de ballet du Québec a été fondée au milieu des années 50 par Ludmilla Chiriaeff, une artiste russe formée à Berlin et fraîchement débarquée à Montréal, avec comme objectif de fournir des danseurs aux émissions de variétés de la toute première chaîne de télévision francophone en Amérique du Nord, Radio-Canada. Aujourd’hui, sous la direction d’Anik Bissonnette, qui a été première danseuse des Grands Ballets Canadiens pendant près de 17 ans, l’établissement vise à former des danseurs qui maîtrisent parfaitement la technique de la danse classique. Parmi les grands noms qui sont sortis de l’école, Geneviève Guérard, également ex-première danseuse des Grands Ballets Canadiens, dorénavant animatrice à la radio et à la télévision, et Macha Limonchik, que l’on peut aussi voir au petit écran.

L’École supérieure de ballet du Québec
4816, rue Rivard, Montréal
514 849-4929
esbq.ca

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie